jeudi 23 septembre 2010

Combien à la manif ?

Comme après chaque manifestation, c'est l'heure du bilan et de la comptabilisation des manifestants. Le nombre de manifestants détermine le niveau de la manifestation, les syndicats veulent péter les scores tandis que le service de police zélé aura tendance à minimiser les chiffres.
Comme Nicolas, je fais plutôt confiance aux proches, aux connaissances ou aux syndicats pour les vrais chiffres tout en pondérant tout de même, la CGT de mon entreprise a tendance a un peu exagérer sur le nombre de merguez servis pour épater la CFDT. Comme mon voisin Corto, je serais toujours étonné de lire autant de différence dans les journaux et je m'en amuserais aussi si le sujet des retraites n'était pas si grave. Quand on pense qu'à Marseille, la différence est de 1 à 10, il y a quand même un gros problème même si les marseillais sont assez médiocre en calcul en général, enfin surtout au football, je blague.
J'ai entendu le lendemain de la manif du 7 septembre à la radio les deux façons de compter qu'avait la police et le syndicat CFDT, le policier comptait par tranche de 10 manifestants et le syndicaliste par tranche de 25, je ne sais pas quelle est la façon la plus fiable mais à l'arrivée il peut y avoir un bel écart surtout si le nombre atteint pour Paris 300.000 manifestants..euh non 65.000..enfin beaucoup.
Autres source d'erreur, les policiers comptent les passants sur les trottoirs pour la Gay Pride mais pas pour les retraites, vu la taille de certains trottoirs, ça peut faire deux bonnes dizaines de personnes oubliées par rangée tout ça.
Bref le principal n'est pas dans l'exactitude du nombre mais dans le bruit que cela fait. On en parle et c'est l'essentiel.
Allez voir les reportages de Gaël et de Val, c'est sympa et ça change de Pujadas.

Sinon pour le comptage, il y a peut-être une explication (connue) dans les erreurs:

4 commentaires :

  1. Confiance aux syndicats ? Autant qu'au pouvoir en place. Deux entités qui ont des intêrets à donner des chiffres bidons...

    Non, j'aimerais quand même savoir vraiment quel est le vrai chiffre, c'est tellement risible ces différences...

    RépondreSupprimer
  2. L'avantage c'est que je vois plus facilement des syndicalistes que des hommes politiques. Ceci dit les uns et les autres sont souvent éloignés des réalités, les uns par élitisme, les autres à cause d'excés de mandats qui les coupent de la base.

    RépondreSupprimer
  3. A mon avis, les chiffres sont sortis totalement au hasard (des deux côtés).

    RépondreSupprimer
  4. Possible. Ce matin j'ai discuté vite fait avec un CGT et un CFDT, ce n'était pas le super enthousiasme. Ce qui est sur c'est qu'il y avait du monde à Paris mais c'était quasiment impossible à compter. Les chiffres sont à mon avis à vue de nez.
    Je sais qu'à Ouessant ils étaient 200 dans la rue, un quart de l'ile, du jamais vu.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons