mardi 23 novembre 2010

Cauchemar 2012


Je crois bien que définitivement la politique façon UMP m'emmerde profondément. Hier soir en zieutant vite fait l'émission Mots Croisés du pote à Olympe, j'ai vu et entendu ce que je pense être le futur remplaçant de Nicolas Sarkozy à moyen terme: Jean François Copé.
Je ne regarde quasiment plus Sarkozy l'excité à la télévision parce que j'en ai plus aucun intérêt mais j'ai voulu suivre un peu le nouveau patron de l'UMP par curiosité et je pense que cela ne va pas s'arranger, ce type m'est insupportable, un profil de fayot typique, la bonne tête du gars à qui on donnerait des baffes. Je sais que ce n'est pas bien de penser ce genre de choses mais l'entendre défendre le bilan pitoyable de son parti avec son air de premier de la classe qui se retourne pour voir si le patron valide chaque phrase prononcée, je ne peux pas m'imaginer un instant le voir se présenter un jour à l’élection présidentielle.
Ce type a l’instinct du couteau dans le dos, comme son chef, Xavier Bertrand en a fait les frais, on le voyait venir depuis longtemps, il y tenait à mort à la place de chef de l'UMP. Avant lui, Martin Hirsch avait failli se faire empapaouter son salaire par vengeance et à mon avis il a du en faire d'autre plus localement.
Il est patron de l'UMP, comme l'était son patron avant lui, il espère suivre la même trajectoire jusqu'à la présidence et ce n'est évidemment pas la nomination de Christian Jacob a son ancien poste de chef des députés UMP qui va freiner ses ardeurs.
Ce type a les crocs, rassuré par le passage en force de la réforme des retraites, blanc comme neige  dans l'ensemble des affaires pouraves de ses potes, pas impliqué dans les affaires Bettencourt-Woerth, rien dans le Karachigate, un vrai bon petit soldat qui peut devenir officier. 
Hier, je le regardais défendre l'indéfendable avec zèle et son style mielleux caractéristique en me disant que peut-être, le futur candidat de l'UMP à la présidentielle de 2012 était là, dans le poste, devant moi. J'ai eu des frissons.

9 commentaires :

  1. oula, doucement el camino, pas de panique, Copé c'est 2017 qui l'interesse ! et puis pour une fois qu'il y a un mec qui ne traine pas de casserole... Pkoi s'en priver

    Bon c'est vrai qu il a les dents longues et les couteaux aiguisés, laissons voir venir et en plus c'est un musicos hors pair !

    RépondreSupprimer
  2. Pareil : il y a de ces personnalités politiques qu'on ne peut pas saquer, sans trop savoir pourquoi.

    RépondreSupprimer
  3. @Corto, et pourquoi pas 2012 vu l'évolution des affaires et le taux de satisfaction minable du Président dans les sondages, 1 an et demi c'est long.
    C'est vrai qu'il a un avantage, il est bon en musique et pas seulement en Barbelivien lui!

    @Nicolas, terrible quand ça devient physique.

    RépondreSupprimer
  4. Parait qu'il rêve d'être président depuis qu'il a huit ans !! Hahahhaha!

    RépondreSupprimer
  5. Trop tôt, 2012, trop tôt.

    Cela dit, je comprends ce que vous voulez dire : Ségolène Royal fait le même genre d'effet sur moi.

    RépondreSupprimer
  6. Effectivement, vu comme ça, ça fout la trouille !

    RépondreSupprimer
  7. "...la bonne tête du gars à qui on donnerait des baffes."

    oui, ça s'appelle une tête à claques... tais-toi, Jean-François, ou je t'en mets une !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons