jeudi 25 novembre 2010

Quelle crise?



Déprime.
Depuis la fameuse crise mondiale, les abus en tout genre s'accélèrent et je suis de plus en plus pessimiste.
Au delà des discours foireux comme celui de Francois Fillon avant hier et des promesses que les hommes politiques de droite comme de gauche peuvent nous faire jusqu'en 2012 pour une éventuelle relance de l'économie, une baisse de chômage et l'amélioration de notre qualité de vie, je crois de moins en moins en leur pouvoir de changer les choses.
Il ne faudrait pas que ces hommes politiques s'imaginent encore que nous ignorons que les entreprises du CAC 40 font la pluie et le beau temps sur le pays et que nous comptons sur eux pour inverser certaines tendances que prennent les grands patrons et les grands financiers qui contrôlent le monde à nous écraser, nous les gens de base.
Pendant cette crise mondiale dont on se demande vraiment si elle n'a pas été provoqué vu les bénéfices records que les multinationales nous sortent en cette fin d'année, Général Motors à l'agonie il y a même pas deux ans et qui nous pète des scores cette année, nos fleurons nationaux en train de pleurnicher l'année dernière et se faisant aider par notre argent via l'état ont remboursé leur prêt, je ne vais pas faire le tour de la bourse.
Ces grosses boites qui, au nom de la crise, ont abusé du chômage partiel, des licenciements, des plans de départs volontaires, deux fois de suite pour PSA, qui leur a permis de bien dégraisser sans trop faire de bruit et de délocaliser vers l'est, le tout avec des aides de l'état, si les salariés sont payés 100% de leur salaire, ce n'est pas un cadeau du patron. La peur de la crise dans la société les ayant bien aidé. On imagine que demander des augmentations pendant ce temps là, même en sous effectif, faisait sourire tout les DRH du monde entier.
Et ce gouvernement en profite, toujours pendant cette période de terreur, de vouloir rallonger le temps de travail, aller hop, il y a du pognon partout mais pendant qu'on y est, les gens ont la trouille, ils vont comprendre, et on tire un peu plus sur la ficelle. C'est la récession partout, même aux US, mais la bourse tourne a plein régime, les mêmes, toujours,  deviennent de plus en plus riche. On entends même des grands patrons dirent (à leur salariés) que la crise est finie mais qu'il faut être vigilant, dès fois qu'ils réclameraient. Les actionnaires ont les mains lisses tellement ils se frottent les mains en attendant la fin de l'année.
Et nous, on a observé des abrutis ministres comme Estrosi faire son cinoche avec Molex, Sarkozy faire le tour des usines avec ses yeux de cockers, Fillon faire un discours qui ne sert à rien sur le chômage. Ce gouvernement qui se satisfait de sa réforme pendant que Renault propose un nouveau plan de départ pour 3000 personnes et Thales pour 1500. Pratique le plan de départ volontaire, les anciens en ont marre et les conditions pour partir sont généralement acceptable, sauf que cette année, c'est sans aides de l'état, les coffres sont pleins.
Aux dernières nouvelles, Renault annonce 75000 véhicules fabriqués en Algérie pour 2012.

Mais l'entreprise n'est pas là pour embaucher des gens pour leur bien, elle n'existe que pour garnir grassement le portefeuille des actionnaires, et cette année c'est royal au bar apparemment.
Sarkozy et son G20 de malheur peuvent aller se faire foutre.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons