mercredi 26 janvier 2011

CNIL, Informatique et liberté d'indemnités


« La Cour des comptes assiste le Parlement dans le contrôle de l'action du Gouvernement. Elle assiste le Parlement et le Gouvernement dans le contrôle de l'exécution des lois de finances et de l'application des lois de financement de la sécurité sociale ainsi que dans l'évaluation des politiques publiques. Par ses rapports publics, elle contribue à l'information des citoyens. […] »



J'aime bien la Cour des comptes, en ce moment on entends beaucoup parler d'elle dans les médias et même si c'est pour entendre des mauvaises nouvelles (genre tiens encore une magouille), ce n'est que pour la bonne cause. J'aime quand elle dénonce les aberrations financières de certains organismes.

Après le scandale des salaires démesurés de la Sacem, les 9500 euros par mois de salaire du président d'Aides, son appartement de fonction et sa gestion pourrie de l'association, voici la CNIL et Alex Türk qui se font gauler à leur tour aujourd'hui à cause d'une gestion "peu économe".
Alex Türk, propre sur lui et la main sur le coeur est près à faire un chèque de 51000 euros pour rembourser le "trop" perçu des 3 dernières années, rien que ça. Je suppose que l'on ne peut pas revenir à plus de trois ans.

"La Cour des comptes lui reproche notamment de s’être accordé des indemnités forfaitaires qui n’auraient pas été validées par arrêté ministériel. Mais Alex Türk se défend d’avoir fait preuve de malhonnêteté. Il jure n’avoir jamais tenté de dissimuler ces indemnités. D’ailleurs, dit-il, cette attribution a été validée par le comptable de Matignon."

Bon il a l'air d'être honnête lui aussi, comme le type de la Sacem, comme le gars d'Aides, finalement ce n'est pas leur faute, la preuve, c'est le comptable de Matignon a validé les indemnités de Türk. Mais Türk l'honnête et le saint homme s'inquiète aussi pour ses collègues commissaires, parce que eux aussi ils ont trop touché, ça alors.
Quand je pense que moi, pour une demi-erreur d'un quart de virgule sur une déclaration de revenus, je risque un redressement qui me suivra à vie, Türk lui non, il rembourse, tout simplement.

[edit] voir l'avis différent de Lolobobo à ce sujet.

[illustration par Türk et De Groot]

4 commentaires :

  1. Ils sont TOUS honnêtes mais font des erreurs de comptabilité.

    RépondreSupprimer
  2. Ca doit être mon coté parano...

    mais j'ai fait une analyse complètement inverse de cette info http://lolobobo.fr/index.php?post/2011/01/26/Le-droit-Quel-droit

    je me demande si on ne cherche pas une tête de Türk (oui c'est facile) pour taper sur la CNIL.

    en ces temps de souhaits gouvernementaux de nous inventer un seul et unique défenseur des droits (nommé par le gouvernement) ne serait il pas souhaitable de discréditer la Cnil ?

    mais je suis sans doute un peu trop parano, on est pas (encore) dans une dictature ?

    RépondreSupprimer
  3. Je n'avais encore pas lu ton billet m'sieur Lolo, c'est que la CNIL c'est bien et nécessaire mais le manque de moyen est matérielle ou humain, pas dans les feuilles de payes de ceux qui sont déjà là.

    Je vais rajouter un lien!

    RépondreSupprimer
  4. Et moi, j'hésite entre :
    "responsable mais pas coupable"
    et
    "ce n'est pas intentionnel, juste un heureux concours de circonstances"
    ...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons