samedi 15 janvier 2011

Et si cela arrivait chez nous



A l'origine, j'ai commencé ce billet un peu utopiste le 12 janvier et puis j'ai laissé tombé. Depuis hier tout a changé et tout peut changer.

Et si finalement le Maghreb montrait l'exemple, et si finalement le Maghreb de part la Tunisie et l'Algérie nous montrait à nous, Européens et autres pays du Golf, que le ras le bol de l'injustice économique pouvait cesser sous la révolte. Et si un jour la jeunesse du Maghreb se réveillait, cette jeunesse n’ayant connu que l'époque vilaine de l'après colonisation, la pire, celle des dictatures de Mohamed VI, de Boutéflika et de Ben Ali.
Cette jeunesse frustrée, privée d'informations essentielles et du tout internet alors que chez nous, ils savent très bien que nous avons accès à tout.
Pour diverses raisons, ces trois pays du Maghreb ont durci leur régime, au Maroc, une royauté et une royauté et par défaut les partis politiques n'existe pas sinon ce n'est pas une royauté, en Algérie, pays le plus sensible à la montée des abrutis de barbus, le petit président local mène son gouvernent à la limite.
Mais la Tunisie, pays apparemment le plus démocratique, le gouvernement mené par Ben Ali, sa femme et clique de mafieux ont fait pire, ils gouvernent comme des truands, comme des mafieux. Et la, sans principes comme au Maroc, sans craintes de choisir entre la dureté et les barbus comme en Algérie, les jeunes de Tunisie se rebellent simplement contre la mafia, contre le pouvoir des riches, contre l'oligarchie locale qui vous traite de moins que rien.
Les tunisiens se rebellent parce qu'ils en ont ras-le-bol, la coupe est pleine, le sentiment de se faire avoir et le sentiment d'injustice a atteints le maximum, la vie n'est plus possible.
Et ça craque, ça pète dans tout les sens, plus rien à perdre et jusqu'où? On verra.
Et si un jour, le ras-le-bol arrivait chez nous en France ou en Europe? Et si à force de se faire mettre par Bruxelles et sa clique de fonctionnaires qui ne manquent pas de rabaisser notre niveau de vie au nom de l'Euro, en France , au nom du CAC 40, de sa mafia et du Medef représenté par Sarkozy.
A son époque la révolte des roumains contre Ceausescu avait fait réver, le mur était tombé et monde était plus libre. En Europe, les dictatures n’existaient plus, la liberté était partout et le mode devenait meilleur.
Depuis le monde est en crise, nous subissons la dictature des financiers, les pauvres sont de plus en plus nombreux, les riches aussi. Pour l'instant, chez nous, les gens ne risque une rébellion, il y a beaucoup de confort, il y a de la liberté mais tout le monde subit la loi des finances.
Stef nous faisait remarquer, mais nous l'avons tous vu, que l'essence avait atteint un niveau hallucinant dernièrement, il y a pas que ça et jusqu'où nous allons supporter ces hausses de prix alors que les salaires ne suivent plus et ne sont pas près de suivre.

Depuis hier Ben Ali a été obligé de fuir son pays comme un dictateur minable , une partie du monde peut s'inquiéter de ce message fort, surtout ses voisins.
A l'origine les émeutes en Tunisie ont commencé sur un fait divers dramatique lié à l'injustice.
Que les politiques se méfient, cela peut arriver partout maintenant.

5 commentaires :

  1. Si cela arrivait chez nous, cela ne serait pas souhaitable. Nos élus ne le sont pas avec 99% des voix, et s'ils ne nous plaisent pas, il n'y a qu'à attendre la prochaine élection.

    Si cela se produisait, cela voudrait dire qu'un groupuscule qui n'a pas pesé suffisamment dans les urnes veut prendre le pouvoir d'une autre manière.

    Je trouve que cela n'est pas souhaitable, mais ce n'est que mon avis. Et ma réponse, modeste, à ton billet.

    Bon weekend

    RépondreSupprimer
  2. si seulement... Marre de cette ambiance nauséabonde, ou l'on peut répandre sa haine de l'autre sans le moindre inconvénient, et sa xénophobie même quand on est ministre.... et condamné. Virez les tous !

    RépondreSupprimer
  3. La révolution, je sais pas si je suis tout à fait prêt. On en meurt en plus. Mais je pense que l'on ne peut pas comparer la Tunisie et nous. Le problème est ailleurs

    RépondreSupprimer
  4. plusieurs personnes en Algérie, un homme en Egypte ce matin et je viens d'apprendre que quelqu'un aurait fait la même chose en Mauritanie... mais à vérifier pour le dernier.
    Ici, au Caire, rien ne bougerait.

    RépondreSupprimer
  5. @Ju,
    En Egypte, la situation doit être tendu, je crois que c'est le pays le plus fragile de tous.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons