jeudi 31 mars 2011

Début de la fin de l'empire l'UMP



Isabelle Balkany rêvait de prendre le contrôle du conseil général des Hauts-de-Seine pour son mari et pour le cher président Sarkozy,  Devedjian, lui devait payer jusqu'au bout sa traîtrise sur le premier de la (sa) classe, le prince Jean qui n'aura pas eu l'Epad à Noël. L'Epad, joyau du CAC 40, cadeau prévu des Balkany au fiston déjà bien gâté.

Tout était prévu, Isabelle Balkany devait gagner les élections facilement, une chose que les Balkany savent faire, et Devedjian se ramasser lamentablement pour le finir politiquement et définitivement.
Tout était prévu sauf qu'Isabelle Balkany s'est vautrée contre un divers droite qu'elle n'avait pas vu venir, elle s'est pris une bonne claque du genre 44-55%, une claque inimaginable chez les seigneurs de Levallois. Depuis, elle a "pris acte" du résultat du second tour, estimant que son adversaire avait tiré profit "d'une alliance contre nature de la gauche et de l'extrême droite". Ben voyons.

Devedjian, lui a gagné "tranquillement" contre son adversaire socialiste avec un 51-48% dans son canton de Bourg-la-Reine et dans le reste du département, les divers droites font une razzia contre les UMP officiels à l'image du représentant d'Ollier à Rueil qui s'est pris un 66% contre lui, certainement les voyages en Libye qui ne passe toujours pas. Le pire étant à Neuilly ou le dissident Fromentin écrase la représentante de l'UMP Cécile Ménard, adoubée par Sarkozy lui-même, à plus de 70%. Même Sophie Favier aurait sûrement gagné!

Si certains doutent de l'implosion de l'UMP, les murs de la citadelle commencent à craquer dans tout les sens, de Meaux à Levallois en passant par la Sarthe et Neuilly. Sarkozy a beau faire l'arbitre, l'UMP prends des coups de son propre camp. La fin des cantonales dans le 92 est devenu un vrai merdier pour le panier de crabes.

Aujourd'hui Devedjian a été réélu président du conseil général des hauts de seine avec 27 voix sur 45, sous les sourires crispés des plus grands hypocrites du département qui était obligé de le supporter au nom de l'UMP, Fromentin et les autres dissidents sont rentrés dans le rang pour ne pas mettre trop le bordel, pas tout le temps quand même.
Les cicatrices des coup de couteaux dans le dos de Devedjian sont passés, Jean le fiston a de nouveau prouvé son amour pour tonton Pat, Isabelle Balkany, au dernière nouvelle a toujours la mâchoire coincée à force de sourire devant les photographes et Patrick Balkany mange encore son gros cigare depuis dimanche soir.

Sarkozy, lui, s'arrache les cheveux, c'est le boxon dans son parti a tel point qu'on se demande si Copé ne veut pas être candidat à la présidentiel dès 2012, j'en avais déjà fait un cauchemar fin 2010. Son débat sur la laïcité ne va pas arranger les choses, la guerre est apparemment déclarée entre Copé et Fillon qui refuse d'y participer.

La suite au prochain épisode.

3 commentaires :

  1. Le début de la fin du commencement des prémices de la chute !
    :)

    RépondreSupprimer
  2. Oui, c'est vraisemblablement le côté Libyen de ce parti qui se dessine en ce moment.

    RépondreSupprimer
  3. ben oui mais comme le notait le Faucon il n'explosera pas pour autant...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons