lundi 7 mars 2011

Le sondage de la peur


Toute la blogosphère en a fait son billet, les chiffres peuvent être impressionnant, c'est du sondage de dimanche évidement qu'il est question. Moi j'avoue que je l'ai vu à l'heure de l'apéro et qu'il ne m'a pas surpris tant que cela, on est lundi, j'ai digéré.

La presse fait ses choux gras de Marine Le Pen en ce moment, c'est la mode, c'est la blondasse à grande gueule de service et il est plus porteur de parler d'elle que de la balade de Bernadette Chirac au fin fond de la Corrèze avec Francois Hollande, elle amuse la galerie et cela ne durera qu'un temps, bien que ses frasques attirent des gens surprenants comme des immigrés justement mais la génération bien installée.

La droite exaspère avec ses boulettes à répétition, de Gaymard et son appartement de 600m2 à prix d'amis jusqu'aux voyages de MAM, les français, je pense en ont ras la casquette, il faut être extrêmement convaincu pour supporter l'UMP aujourd'hui sans se faire vanner. Comment défendre un parti qui n'a que le pognon en tête, qui tape sur les salariés avec l'aide du Medef et qui crée des taxes et des augmentations à tour de bras?

Et la gauche? Elle est inaudible, j'espère qu'elle bosse pour les cantonales mais pour l'instant elle attend les primaires et regarde autour d'elle. Elle se remet doucement du passage de DSK à Paris parce Royal et Aubry ont su se prendre un peu la réalité en face, elles ne font pas le poids en ce moment, Hollande y croit mais tout le monde lui parle de son régime. Faire le poids et régime, la balance est difficile à gauche.

Du coup, dans le possible duel du deuxième tour de la présidentielle de 2012, Yann pose la question suivante:

- Si Marine Le Pen se retrouve au second tour face à Nicolas Sarkozy, je fais quoi ?


Alors je vais répondre simplement, pour une présidentielle, je n'ai jamais voté de ma vie RPR ou UMP et je ne le ferais pas, je ne le ferais jamais. Je n'irais pas voter, même pas blanc puisque cela ne sert pas à grand chose. Je partirais du principe que le PS a merdoyé lamentablement et que la plupart des français ont cherché la merde et qu'il l'auront eu.
C'est con à dire, mais 2002 n'a servi à rien parce que Chirac avait peut-être un coté sympa, là pour 2012 ça risque d'être sport.

4 commentaires :

  1. Ben oui, moi aussi si c'était le cas, je resterai à la maison (ou au bistrot)...Et que chacun prenne ses responsabilités...et mort aux cons !

    RépondreSupprimer
  2. "Si Marine Le Pen se retrouve au second tour face à Nicolas Sarkozy, je fais quoi ?"
    Je fais quoi moi ? devines ! :)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons