vendredi 3 juin 2011

Les Schtroumpfs seraient dangereux

 Je suis un peu agacé, certaines de mes bédés de jeunesse seraient de la propagande nauséabonde. Il y avait eu Tintin taxé de racisme pour son voyage au Congo par un certain Bienvenu Mbutu Mondondo il y a quelques temps, aujourd'hui c'est les Schtroumpfs qui prennent, je l'apprends aujourd'hui même dans le Parisien.
Un halluciné du nom d'Antoine Buéno n'a rien trouvé de mieux à faire que d'écrire un livre sur la société des Schtroumpfs qui seraient racistes, collectivistes, misogynes et antisémites rien que ça.
Je me souviens gamin avoir lu les épisodes complets des aventures des petits bonshommes bleus et je n'ai jamais vu de messages cachés ou subliminaux dans ces histoires. Il faut vraiment avoir l'esprit tordu pour interpréter un quelconque parallèle avec un épisode sombre de l'histoire. Le monsieur voit des juifs, des racistes bleus, j'en passe et des meilleurs, il a du être traumatisé dans sa jeunesse par ces mêmes Schtroumpfs.
Moi qui ait été élevé à grand coup de lecture de bédés belges et françaises, je suis vraiment consterné de lire des trucs de ce genre, bientôt nous aurons des types qui auront des doutes l'amitié douteuse de Blake et Mortimer, la blondeur inquiètante de Ric Hochet ou la proximité de Spaghetti avec le Duce.
Les mêmes sans doute qui crie au droit à la liberté de parole. Ce ne sont que des bédés, au lieu d'écrire des conneries, lisez-les.

7 commentaires :

  1. oui et Spirou et Fantasio avec leur bestiau a grande queue et leur écureuil qui s'appelle Spip, c'est une allégorie de la déchéance politique de DSK ;o)

    RépondreSupprimer
  2. Il a trop lu "psychanalyse des contes de fée", ce type. On peut toujours trouver des sens cachés à tout ce qui nous entoure... merci Docteur Freud !

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est pas parce que la BD a la réputation d'être une lecture sympa, colorée, facile, qui s'adresse à un public ouvert et gentil, qui raconte de belles histoires avec des belles images qu'elle ne doit pas être le reflet de la vrai vie. Ses auteurs sont des gens comme nous qui à travers leurs écrits et dessins, comme tout auteur, laisse passer des aspects parfois pas jolis de la société dans laquelle il vit.
    Peyo a décrit une société et lui a donné les attributs de la sienne. Il n'est pas pour autant raciste ou antisémite.

    RépondreSupprimer
  4. @CaptainHaka : les attributs de la sienne ? Ils n'ont pas de gens sous les ponts, les Schtroumpfs, d'ailleurs, ils n'ont pas de pont.

    @El Camino : Bah il faut y aller pour trouver de l'antisémitisme dans les Schtroumpfs !! Il n'y a pas un seul épisode (à mon souvenir) où le thème de la religion est traité, le seul qui aurait pu être sujet à du racisme, c'est Schtroumpf vert et Vert schtroumpf, mais la fin le dément.

    RépondreSupprimer
  5. En fait, c'est comme des vidéos, des articles de presse, la bédé, on peut lui donner n'importe quelle interprétation, je me rappelle avoir lu des trucs sur les télétubbies, qu'ils seraient de vilains homosexuels! Faut arrêter avec ces conneries, aucun de mes gamins ne m'a fait une réflexion, j'ai même revu un épisode dernièrement, je ne sais même pas comment on a pu déterminer cela. J'ai lu et relu les Schtroumpfs avec mes gamins et jamais je n'ai vu quoique que ce soit, pas l'ombre d'une propagande.

    RépondreSupprimer
  6. S'il y a une chose dont il faut avoir peur c'est bien la pensée unique et l'obligation de s'y soumettre sous peine "de dérapage" comme disent les Grands Prêtres et d'être lyncher médiatiquement.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons