mardi 7 juin 2011

The Unspeakable




C'était hier à la Cigale et j'ai raté ça comme un idiot: The Unspeakable Chilly Gonzales.
Le génial musicien (et chanteur) Gonzales revenait en live avec son dernier album assez particulier, du hip-hop sauce Chilly (arf) comme sur son premier album  mais cette fois-ci accompagné d'un orchestre symphonique de douze musiciens. Sorte de retour aux origines pour lui qui a fréquenté les écoles de musique classique.  D'ailleurs, à l'entendre dire, son éducation dans le classique aurait été traumatisante, ça ne l'avait pas empêché de battre un record de récital de piano pendant 27h. Cet album est tout sauf déconnant, ni dans les paroles sérieuses, ni dans la musique, absolument superbe.

J'avais déjà vu un mélange de genre en concert, c'était les Young Gods en acoustique, j'avais été agréablement surpris.

Je me rattraperais chez Romain, l'album est à gagner sur son blog :)

Une petite compilation pour apprécier The Unspeakable Chilly Gonzales:

3 commentaires :

  1. Un orchestre symphonique de 12 musiciens! Bigre !

    Il en manquait quelques uns :)

    RépondreSupprimer
  2. Si c'est 12 musiciens de la qualité de Gonzales, ça en vaut bien 50 chez un orchestre normal.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons