jeudi 10 novembre 2011

Le renflouement arrive à pied par la chine?



La charmante Lady Apolline interpelle quelques blogueurs (Arnaud MouillardRomain Blachier, David Burlot, Yann Savidan,  SarkoFrance, FalconHill, Monsieur Poireau,  Seb Musset, Nicolas, Fabien, Antonin Moulart,  GdC, Vlad,  Ecume et moi) sur l'accord européen du financement de la dette par la Chine.
Elle s'inquiète comme beaucoup de gens:  Assisterons-nous impuissants et muets, à un accord européen sur un financement de nos dettes par la Chine, avec le prix colossal à payer pour l’avenir économique de la France et nos acquis sociaux ? Allons-nous retourner au XIXème siècle ? …

Je répondrais simplement non. La Chine elle-même ne peut se permettre n'importe quoi, sa croissance baisse et la situation en Europe l'inquiète plutôt qu'autre chose. Elle ne financera rien, suite aux G20 de parodie et le retournement grec de Papandreou, les chinois se sont méfiés de cette situation aléatoire. Si la Chine a besoin de l'Europe nous avons moins besoin d'eux.
Je ne parlerais de ce que je connais, la désindustrialisation de l'Europe arrivera a ses limites, les investissements en chine se tassent, les retours ne sont pas à la hauteur de l’espérance, les entreprises françaises, notamment dans l'automobile, croient de moins en moins à l'Eldorado chinois, les salaires sur place grimpent comme partout ailleurs et les couts de transport aussi. La rentabilité d'une pièce automobile fabriquée là-bas n'est plus si évident et le savoir-faire est médiocre, les chinois sont loin d'être au point pour plein de chose. Ils ont d'ailleurs un point commun avec leur voisin indien, aucune initiative et des résultats sans plus au niveau de la qualité. Exemple rigolo si on peut dire, la première voiture de marque chinoise (Great Wall) qui sera vendu en nombre en Europe sera fabriquée en Bulgarie, même pas de "made in china".
Il ne faut pas oublier que la Chine, c'est 300 millions de personnes vivant avec notre niveau de vie mais le reste de la population est très pauvre, les grèves dans les usines sont courantes et nombreuses contrairement à ce que l'on croit même si les droits laissent à désirer, voir les liens chez toi.
Bref la Chine n'a pas plus d'argent que l'Europe, si son PIB est l’équivalent de celui de la France et de l'Allemagne réunie, celui par habitant est très faible, elle a juste une plus faible dette mais son équilibre est fragile, elle doit gérer la grogne qui monte chez elle.
Je crois que la Chine va simplement regarder comment les européens vont s'en sortir politiquement parce que c'est le bordel et que de l'argent, de toutes façon, il y en a. Ce n'est pas que François Hollande qui fera changer les choses, c'est la logique économique, ce que Nicolas Sarkozy ne connait pas.
Mais c'est juste mon avis vite fait, je peux être à coté de la plaque.

4 commentaires :

  1. Je vais donner mon avis vite fait aussi qui concerne l'électronique pro que je connais bien : les produits au coeur des réseaux locaux ou globaux et ceux qui sont utilisés dans la diffusion télé.

    Dans ce domaine, le PRU (matière plus humain) d'un switch professionnel est 100. Transport 10. Marge 590 (vendu 700, sans options logicielles) . Qu'il soit fabriqué en Europe ou en Chine importe peu finalement, mais des décisions idéologiques ont fait que maintenant fabriquer en Europe c'est has been.
    La compétence des chinois/indiens n'est pas en cause sur ce sujet, car ils sont aussi bons en technique que les européens, quoi que vous en disiez.

    J'ajoute le phénomène logiciel, sans coûts de transports. L'initiative indienne ou chinoise existe, comme la française. Le problème la bas c'est la masse.
    En France, en ingénierie logicielle, il y a 95% d'attentistes, de suiveurs, d'exécutants pour 5% d'ingénieurs (je ne parle pas de management mais de technologie). Chine et Inde, pareil, sauf que ces 5% sont noyés dans la masse. Le jour où les indiens/chinois arrêteront d'embaucher 10 gus pour 1, il faudra s'inquiéter sérieusement.
    Je bosse régulièrement avec des indiens de mon niveau d'étude/expérience/compétence. Ils sont mieux payés que moi (et je suis a 3500 par mois) mais par contre ils gèrent 100 bonhommes quand j'en ai 10. Pour le même type de résultat final. La différence dans mon cas c'est que je n'embauche pas au poids, mais à la compétence.

    RépondreSupprimer
  2. Avec un titre pareil, déjà, il est impossible d'être à côté de la plaque. où je ne m'y connais pas.

    RépondreSupprimer
  3. Je vois que Monsieur "contrepète" !
    Pour rester dans le ton , sais-tu, à propos de la Chine, que ce type de fouilles attirent les curieux(et notamment les ouvriers charpentiers)...

    RépondreSupprimer
  4. @FoxAlphaBravo,

    Merci de tes precisions, je pense quand même que la Chine et l'Inde ont des compétences dans certains domaines et pas dans d'autres. Le coût du transport augmentant les délocalisations seront remise en cause pour certaines pièces. Actuellement, une pièce de fonderie fabriquée en Chine n'est pas si bon marché même si elle reste à une bonne quinzaine de pourcents moins chère qu'en Europe. Mais cela va changer je pense.

    @MHPA,
    A part le titre, j'ai essayé d'être sérieux merde! :)

    @Philippe,
    Je vois aussi :)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons