vendredi 6 janvier 2012

Les sales promesses de Dirty Nicolas


Qui c'est qu'j'imite? Comme disait le retraité à sa femme dans un sketch qui passait sur Canal+ dans les années 90 et dont j'ai oublié le nom : "Il va se présenter devant les Français et leur dire : Je suis un président en échec depuis cinq ans, je suis un sale mec, mais réélisez-moi parce que, dans cette période difficile, je suis le seul capable".
Et bien vous avez gagné, c'est Nicolas Sarkozy et ses sales promesses!

Allez hop, un exemple de sale promesse de Nicolas Sarkozy, il avait dit "Les socialistes proposent de travailler moins. Moi, je propose de gagner plus".

Et bien il avait raison le bougre, mais pas pour tout le monde:

"Les dividendes des actionnaires du CAC 40 ont augmenté de 31% depuis 2006, et la rémunération des grands patrons de 34%. Dans le même temps, l'indice boursier perdait 30% et le nombre d'emplois précaires explosait [...] les fleurons français ont continuer à créer de la richesse : depuis 2006, les marges opérationnelles des grands groupes français ont ainsi augmenté de 13% et leurs bénéfices nets de 10%." [Le Parisien]

A la prochaine!

5 commentaires :

  1. Santé !(pour ce qui va nous en rester bientôt)

    RépondreSupprimer
  2. Au moins un truc qui fonctionne dans ce pays !

    RépondreSupprimer
  3. Et tu cites le Parisien ! Qui ne passe pourtant pas vraiment pour un brûlot gauchiste prônant un partage radical...

    RépondreSupprimer
  4. C'est le seul journal que j'achète, pour les mots fléchés.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons