vendredi 11 mai 2012

La méthode Copé Kipu



Hier pendant que nous étions en train de fêter la Victoire de François Hollande comme des trous à la Comète avec des lefts blogueurs sympathiques, les discussions, quand elles étaient sérieuses, étaient surtout tournées vers Copé le chef de l'UMP. 
Il est malin le Copé, il pousse la droitisation vers l’extrême pour la provocation vers les socialistes et pour rassurer les glandus de droite qui dégueulent sur Hollande en étant accoudé au comptoir, son discours fait mouche (à merde) puisque le thème du drapeau national est mis en avant. Il a suffit d'une image ou d'une vidéo chopé sur le net avec un gus portant un drapeau d'un pays du sud pour interpréter que les 200.000 personnes à la Bastille étaient moins français que les uhémpéistes.
La raison des drapeaux à foison dans les meeting de Sarkozy pendant la campagne est simple, les militants les donnaient à la sortie du métro, mais tout les partis politiques n'ont pas le pognon de l'UMP pour décorer les meeting, parce que je pense sincèrement que les électeurs de François Hollande sont autant voire plus attachés aux couleurs nationales que ceux d'en face.
Moi je n'ai pas amené de drapeau le 6 au soir, je n'en ai pas chez moi, mais si il y avait eu distribution, j'aurais aussi fait mumuse comme un jeune Pop en chaleur.
Par contre le Copé, qui mine de rien pose ses marques en vue de 2017, qu'il fasse gaffe, parce qu'à pousser le bouchon de la droite pop un peu loin, ce n'est pas des drapeaux rouges qu'il risque de voir à ses meetings, mais des trucs pas folichon du genre de ceux qu'on peut voir en ce moment chez les néo-nazis grecs.

12 commentaires :

  1. Réponses
    1. J'attends aussi avec hâte le début des hostilités avec les autres huiles de l'UMP

      Supprimer
  2. Des perdants perdus...
    (Joli titre pour un billet!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Copé est un opportuniste, il fonce vers 2017.

      Supprimer
  3. Ouais, il persiste dans l'erreur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours plus de surenchères, la droite pop a le vent en poupe.

      Supprimer
  4. Copé à mon avis a dores et déjà décidé de transformer l'UMP en "Droite populaire" sans le dire, dans la logique de la #DroiteSarkozyste. Tout ausi dénué de scrupule que le Sorti, il va jouer les égislatives et le leadership à droite sur ce créneau. Tout en annonçant ne pas admettre d'accord avec le FN, il va en reprendre les idées et le discours. Faut-il dans ce contexte que JLM aille défier le FN sur les terres de la Marine? L'idée parait hazardeuse pour le FDG comme pour la gauche dans son ensemble. Cela revient à mettre le FN et ces thèses au centre du débat et à lui reconnaitre le rôle d'arbitre des "élégances" qu'il revendique. Sans doute dangereux.Si cette idée avit quelques chances d'aboutir à quelque résultat positif, il aurait fallu la taire pour en faire la surprise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La droite pop existe depuis longtemps et elle est de plus en plus influente dans l'ensemble de l'UMP. Sans compter Peltier et Buisson.

      Supprimer
  5. Copé kipu, l'âne copé, copé décalé... Ce concours de jeux de mots me plaît !!!

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons