lundi 18 juin 2012

L'exil c'est maintenant!

Vague rose ou pas, peut m'importe si l'assemblée a plus ou moins de députés qu'en 1981, j'avais 12 ans et je ne m'en souviens à peine. Tout ce que je sais c'est que la droite s'est pris une claque, Copé, Fillon, Raffarin, Juppé et Morano (bises ma poule;)) ont reconnu leur branlée respective à la télé et dans les journaux. C'est enfin la confirmation d'un nouveau gouvernement compétent et qui va bien travailler dans la sérénité et le sérieux pendant cinq belles années.
Par contre ce qui m'inquiète un tantinet c'est l'exil massif des contribuables à l'ISF vers l'eldorado helvétique cet été. Ça risque donc de bouchonner en direction de la frontière avec le flot de große Limousine de nos fières élites travailleuses et ça tombe mal, cette année j'ai décidé de passer des vacances de feignasse en Haute-Savoie.


Danke Schön Berth!

29 commentaires :

  1. Il n'y a pas que des exilés fiscaux. Loin de là.

    Beaucoup partent non pas parce qu'ils dorment sur des matelas de pognon, mais parce qu'à l'étranger, entreprendre n'est pas une galère administrative, parce que l'Etat ne te réclame pas du fric avant que tu aies commencé à faire rentrer de l'oseille, parce que tu peux licencier et embaucher plus facilement.

    D'autres partent parce que les salaires proposés aux jeunes diplômés sont autrement plus attractifs, que les a-côtés proposés par les entreprises sont intéressants et aussi parce que la pression fiscale est plus modérée.

    Enfin, pour les scientifiques, il y a la question des budgets, des équipements, des personnels alloués, et des salaires aussi.

    Il y a 25 ans, j'ai failli partir. On me proposait du boulot aux USA. Je suis resté parce que je venais de rencontrer celle qui est devenue ma femme par la suite. Dieu m'est témoin que je l'aime, mais chaque jour qui passe depuis 10 ans, je ne cesse de regretter ce choix. Et pas que pour des questions de pognon, pour moi c'est accessoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais bon, vers la Suisse, c'est plutôt la qualité des établissements bancaires qui attire. Je ne parle pas des frontaliers.

      Supprimer
    2. Ceci dit, je ne les blâme pas. En France, l'Etat c'est le tonneau des Danaïdes. Partant de là, chacun fait ce qu'il faut pour se protéger de la rapacité fiscale.

      Si jamais je devais gagner ou hériter d'un magot, il est clair que je quitterais définitivement la France, à regrets certes, mais ce serait l'exil. Contribuer, oui. Se faire dévaliser, non.

      Supprimer
    3. Je ne peux pas te répondre, je n'ai pas d'argent, mais je pense que si je devais gagner au Loto je réfléchirais.

      Supprimer
    4. Voilà un aveu qui pourrait vous valoir la citation à comparaître devant l'assemblée des camarades leftblogueurs :-)

      Supprimer
    5. Non non, je ne suis pas à un million d'euro près mais je pensais que si j'avais envie de quitter la France, ce qui n'arrivera pas, ce serait pour aller vers le nord du Portugal.

      Supprimer
    6. Pour ma part, je préfère les pays anglo-saxons, avec un petit avantage pour l'Australie ou la Nouvelle-Zélande et juste derrière, mon état préféré que j'ai parcouru à de nombreuses reprises : le Texas. J'apprécie l'esprit redneck ainsi que la possibilité de s'armer aisément, couplée à un vrai respect de la propriété.

      Supprimer
    7. Comme dans Delivrance, très peu pour moi.

      Supprimer
    8. Délivrance se passe dans le nord de la Géorgie, état qui n'a que peu de rapports avec le Texas tant au niveau de sa géographie que de la manière de vivre.

      Supprimer
    9. Le Texas, ses exploitants pétrolifères, ses George Bush, ses records de peine de mort, ce n'est pas le coté des USA qui me fait envie.

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fallait pas supprimer le commentaire Mike ! :)

      Supprimer
  3. Faudrait savoir ! Ils vont en Suisse ou en Angleterre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la Suisse pour planquer l'argent et l'Angleterre pour payer les impôts.

      Supprimer
  4. Rétablissons Schengen avec fouille au corps !

    RépondreSupprimer
  5. En Haute-Savoie?
    Il y a plein de Suisses qui fuient la spéculation immobilière et font grimper les loyers: intenables lol
    Pleins d'arabes: ils vont donner le droit de vote aux Municipales auy Saoudiens, kowitiens, etc....
    C'est fou ce qu'il y a comme étrangers pleins de sous...
    Ceux-là, personne n'y trouve trop à redire:))
    C'est cher la Haute-Savoie mais c'est beau:))
    amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça fait longtemps que je n'ai mis les pieds en Suisse, je vais prendre des patins pour parquet avant de marcher en ville.

      Supprimer
  6. Beaucoup de commentaires ...
    Des solutions ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des solutions à l'exil?
      Qu'ils se barrent, on s'en fout, mais que les entreprises restent en France.

      Supprimer
  7. "Qu'ils se barrent, on s'en fout"

    le problème est que si ils se barrent qui te donnera du boulot?

    RépondreSupprimer
  8. Perdu!
    Il n'y aura pas de remplaçants.
    Mais c'est pas grave on vivra du tourisme vu qu'il n'y aura plus que ça en France .
    Ah non j'oubliais le nucléaire si on ne nous enlève pas toute nos centrales.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bof, un patron est remplaçable facilement.

      Supprimer
  9. sans blague c'est cool votre monde j aimerais bien y vivre .
    douces rêveries quand tu nous tient.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça existe, quand le patron ne plait plus aux actionnaires, il est viré. Bon malheureusement ces cons là votent parfois un parachute dorée pour son cadeau de départ.

      Supprimer
  10. Hé ben ... Quels arguments ... Vous devriez vous présentez .... Mdr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas cette prétention, ceci dit vous comme troll vous vous posez bien.

      Supprimer
  11. Eh c'était de l'humour . Quoi on peut plus discuter ?
    Faut pas prendre mal ce que je dit c'est pas le but.
    Vous dites certaines choses qui sont exactes , d'autres non . Je dis des choses exactes , dautres non. C'est le principes même d'une discution.
    Pour retenir les chefs d'entreprise qui sont ,ou seraient ,tenter de partir, vous ne proposez aucunes solutions .
    Je ne vous attaques pas , je ne suis pas un " troll" ou alors nous sommes deux.
    On peut quand même été courtois .. Non ?
    Sur ce.... Bonne nuit .

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons