lundi 11 juin 2012

Mélenchon ne l'a pas vu venir



"Jean-Luc Mélenchon donne à Marine Le Pen l'occasion d'exister. Et à lui même aussi" cette phrase est de Martine Aubry, elle n'avait qu'à moitié raison finalement, le leader du Front de Gauche existe un peu moins aujourd'hui. Jean-Luc Mélenchon a fait un pari risqué, il a voulu combattre la fille Le Pen dans un duel ultra-médiatisé avec une arrivée spectaculaire et il s'est pris les pieds dans le tapis. Cette décision de marcher sur les plate-bandes du candidat socialiste a été prise dans l'euphorie de la présidentielle, même si les résultats n'avaient pas été aussi bon qu'espéré.
Des blogueurs avaient repris l'argument de Martine Aubry, ils pensaient aussi que ce choix d'Hénin-Beaumont allait faire la promotion de Marine Le Pen, ils avaient raison, on l'a constaté hier, Marine Le Pen a plus que gagné le premier tour, elle a envoyé Mélenchon prendre la direction de Paris. La politique est plus compliqué que prévu, Mélenchon fini troisième après avoir été en bonne place dans les sondages et Le Pen a finalement explosé son score. Elle peut lui dire merci pour cette exposition médiatique inespérée dans la ville, elle qui se plaint toujours, comme son père, de ne jamais passer à la télé.
C'était presque prévisible quand on y pense, Hénin-Beaumont est une terre socialiste, pas communiste, alors quand Jean-Luc Mélenchon est arrivé avec les caméras de télévision pour en découdre avec le FN, elles ont suivi ensuite la campagne du candidat le plus "populaire" dans le coin, c'était Marine Le Pen. Les autochtones n'ont pas du apprécier tout ce battage médiatique et cette arrivée de Mélenchon au dernier moment, son envie d'en découdre qui était presque devenu une vengeance personnelle après sa quatrième place derrière le FN n'a pas du plaire.
Le candidat du PS a ses chances du coup mais il y a quand même un gros gâchis politique là-haut.

8 commentaires :

  1. J'adore la BD de Charb et je loue la justesse de ton choix pour illustrer ce billet ! Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu la chance de rencontrer Charb une fois, il est vraiment sympa!

      Supprimer
  2. Je suis fan de Maurice et Patapon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yep, aussi, je me marre tout seul quand je lis cette BD.

      Supprimer
  3. Le manque de sens politique de Mélenchon est affligeant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yep et il le paye aujourd'hui, il a pris un sacré coup sur la tête avec son coup de poker raté.

      Supprimer
  4. Je ne vois perso pas de défaite de Mélanchon, plutôt la confirmation sans aucune ambiguïté que nous vivons dans un pays où nos voisins sont tous des gros CONS et c'est tout.
    Mélenchon a prit des risques, mais le seul risque qu'il a vraiment prit est de montrer à toute la France que nous vivons dans un Pays de gros racistes et d'inconscients qui ne suivent rien à la politique et votent comme des moutons, quelle que soit le coin et même en terre socialiste.
    La conclusion de ce duel médiatique montre que les français sont des faux-culs à 200% (cfr les passants indignés d'Hénin-Beaumont médisant sur la caricature d'une commune FN et raciste), qui ont, voté en masse pour la Rance Forte sans aucun doute et pourtant, aucun d'eux n'a pourtant le courage d'afficher au plein jour le fond de leur pensée!

    Grande gueule et petit bras, l'on a traité Mélenchon ainsi, alors que ce sont ces 45% d'enculés qui le sont.
    Les médias et l'interview dégueulasse de ce journaliste qui ose comparé à un match de box lors d'une discussion avec Mélenchon reflète parfaitement la petitesse des français en général.

    Ce n'est pas la défaite d'un parti ni d'un homme : c'est la réussite de banalisation des thèses extrêmes que l'UMP a pompé du programme FN, et ça c'est plus que flippant.

    RépondreSupprimer
  5. Bah, c'est 45% de ceux qui ont voté et puis peut-être que les gens n'ont vu qu'un parachutage médiatique avec des caméras qui rentrent chez vous sans vous le demander.
    Pour l'interview je viens de la voir, c'est BFM tv, rien d'étonnant de la part de ceux qui vénéraient Sarkozy.
    Ce qui est flippant n'est pas le FN lui-même mais la raison qui fait que des villes comme Hénin-Beaumont votent pour un bon tiers FN.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons