vendredi 19 octobre 2012

Frotti frotta dans ta gueule


Elles ont entre 18 et 29 ans et subissent régulièrement des attaques sexuelles ou des insultes sans pour autant oser les dénoncer. Les chiffres officiels sont sans appel : 25% de ces jeunes femmes ont peur dans la rue, 20% se font injurier au moins une fois par an et 10% subissent des baisers ou des caresses non désirées.
C'était hier soir dans l'émission Complément d’enquête sur France 2. On y voyait même des "frotteurs", ces dérangés du bulbes qui se frottent sur les fesses de jolies minettes dans le métro, la main dans la poche sans fond du pantalon, hallucinant, vomitos. Je n'ai jamais vu ce genre de comportement puisque je prends le RER à l'heure des ouvriers mais je pense que les malades qui s'amusent à ce jeu mériteraient ma plus belle reprise de volée de burnes. je regarde aussi les belles femmes, surtout à forte poitrine, mais je sais me tenir.

Mesdames, je n'ai pas beaucoup de conseil à vous donner mais ma mienne de dame m'a expliqué que quand elle prenait les transports en commun, elle avait toujours une petite aiguille de couturière sur elle, piqué sur sa veste. Quand le vicelard prenait ses aises, elle prenait l'aiguille, lui piquait sa main et il se calmait aussitôt. Elle aurait pu prendre une poêle pour le revers mais ce n'était pas pratique. 

Sinon, aucun rapport, enfin presque, mais messieurs soyez toujours attentif quand votre collègue féminine vous parle.

18 commentaires :

  1. Dans mes bras ! (sans la poële hein !)

    RépondreSupprimer
  2. Pas d'accord ! Si une paire de fesses se colle à ma main par mégarde dans la foule, ça serait idiot que j'enlève ma main. Enfin, ça dépend des fesses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça m'est déjà arrivé, j'étais confus.

      Supprimer
  3. C'est l'histooooouuuaaaare de ma vie§ (et tu es prié de chanter en lisant ce com')

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Agressions verbales, RER et frotti frotta du mec qui s'assied à côté de toi ou en face, qui te colle, tu te décalles, il se rapproche, tu te redécalles, il se rerapproche, tu te barres. Enfin pas toi hein, moi. Enfin bref tu vois quoi.

      Supprimer
    2. Ah mais tu ne serais pas lesbienne, toi ? (Je sors)

      Supprimer
    3. Moi ça ne m'arrive jamais qu'une nana se frotte, c'est bizarre.

      Supprimer
  4. Pour ma part,quand ça m'est arrivé, j'ai changé de rame.T'es agressé, t'as pas de preuve, faut pas répliquer, mais se "tirer", changer de rame et essayer de le signaler en donnant le nom du train et la description du type, si possible : ne pas se mettre une agression par piqûre facile à prouver - à sa charge alors qu'on est victime !
    Bon, je dis ça, mais si le type est très très beau ... ça change tout ! :DDD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si le gars n'a pas la conscience tranquille, il se barre.
      Pour ta dernière phrase, tu es un peu aventurière :)

      Supprimer
  5. Toutes les nanas subissent ce genre de trucs. Toutes. Les transports aux heures de pointe, c'est l'horreur: plein de mecs en profitent et ça va parfois très loin. Sinon, dans la rue, il y a ceux qui te poursuivent et deviennent inquiétants quand ils voient que leur sex appeal est foireux...bref. Moi j'avais fini par faire comme ta femme quand j'en ai eu marre des tripoteurs: les aiguilles. Ça fonctionnait très bien.
    Pour répondre à Ladyapolline, ils auraient eu bien du mal à me chercher noise, parce que je les piquais en utilisant leurs méthodes, à la sournoise. Après tout, on peut avoir oublié une aiguille dans sa doublure...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons