vendredi 19 octobre 2012

Sébastien Tellier ce fou génial


Cela faisait un bon moment que j'avais laissé le dernier album de Sébastien Tellier "My God Is Blue" sous la pile des trucs à écouter, j'ai enfin décidé de l'écouter il y a une quinzaine de jours. J'avoue que je n'étais pas emballé par le type et encore moins son album même si sa prestation chez Ruquier m'avait fait marrer. Je pars souvent du principe que variété égale grosse bouse imbuvable donc je n'avais été très curieux. Pourtant, le copain Gildan avait présenté au mois de janvier son nouveau clip "Pépito bleu", j'étais resté sceptique, le style Raël m'avait interloqué et sorti du contexte, cette chanson m'avait fait autant d'effet qu'une blague de Michel Sardou à un congrés du Medef.
Aujourd'hui je suis carrément sous le charme, à écouter et réécouter en boucle son album, je trouve que c'est globalement une réussite. En y pensant, il m'a rappelé certains albums des franc-comtois de Ange, ces autres félés dont on sentait que l'inspiration venait pendant une vieille biture des familles autour d'un barbecue, ce mélange rock progressif, disco, psychédélique et planant, ces chansons qui racontent vraiment des histoires, parfois très érotiques comme avec Guet-Apens ou Ad Libitum (*) par exemple. L'album de Tellier me fait penser à cette ambiance enfumée et gentiment alcoolisée, je me suis surpris à vraiment l’apprécier dès que j'ai pu l'écouter dans de bonnes conditions, c'est à dire complètement isolé de l'extérieur et à moitié dans le coma. Au fur et à mesure des chansons, je partais, je me suis m'y à rêver de voyages, je crois que si j'avais pu le faire en un claquement de doigt, j'aurais pris l'avion avec ma douce, larguer tout le monde, pour aller passer une nuit à la belle étoile sur la terrasse du Top of the Rock de New York que j'aurais réservé rien que pour nous. Cet album est hallucinogène, on fini de l'écouter pratiquement dans le même état que son chanteur mais que c'est bon. Par contre difficile de passer à autre chose sans faire une longue pause, le temps de s'en remettre. SébastienTellier est un fêlé de génie.

[edit] (*) Je pensais beaucoup plus à l'album Culinaire Lingus évidemment....

3 commentaires :

  1. Ah ben merde alors ! J'étais persuadé que c'était une grosse bouse. bon, j'ai pas écouté mais me suis seulement tapé ses interviews qui donnaient envie de lui en coller une. çà doit être ça. donc à suivre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il doit être sympa en vrai mais si tu l'invites chez toi, tu planques les bouteilles, c'est tout.

      Supprimer
  2. Je suis une fan de la première heure... Ou presque. Je l'avais découvert avec "la ritournelle".

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons