mardi 18 décembre 2012

Vas-y Torreton, cogne!


"Le Gérard «national», le rebelle de Châteauroux, le celui qui, s’il n’avait pas rencontré le cinéma, serait en taule à l’heure qu’il est comme tu le disais, le poète de l’écran la rose à la main quand ça devait faire bien d’en avoir une, qui nous sort un «c’est celui qui le dit qui y est»… Tu prends la mouche pour un petit mot et tu en appelles au respect, comme le fayot dans la cour de récré… Tu en appelles à tes gentils potes de droite pour que le grand méchant de gauche arrête de t’embêter… Tu voudrais avoir l’exil fiscal peinard, qu’on te laisse avoir le beurre et l’argent du beurre et le cul de la crémière qui tient le cinéma français… Tu voudrais qu’on te laisse t’empiffrer tranquille avec ton pinard, tes poulets, tes conserves, tes cars-loges, tes cantines, tes restos, tes bars, etc."

Alors Gérard t'as les boules?

C'est à lire dans Libé et je vous préviens, il est fâché tout rouge le Philippe.

17 commentaires :

  1. Beau texte! merci du partage!
    Et bien résumé

    RépondreSupprimer
  2. Ben là il ne cogne pas. Il insulte, et est pire que celui qu'il prétend cogner, en le rendant presque sympathique.

    Non, texte abject et minable (terme à la mode). Grossier. A l'image, malheureusement, du bonhomme.

    A oublier... (à moins de vouloir rendre Depardieu sympathique, ce qui peut être l'objectif de certains)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être, à noter que je suis plus agacé par les gens qui voudraient que je paie plus d’impôts pour que M. Depardieu puisse rester dans son manoir en France.

      Supprimer
    2. Entièrement d'accord avec le Faucon. Et je ne vois pas en quoi les gesticulations d'un petit guignol appointé comme Torreton pourrait atteindre un Depardieu en quoi que ce soit.

      Cela dit, comme Torreton (et plein d'autres dans son genre) ne peut vivre que de subventions (contrairement à Depardieu), on comprend sa rage de voir du bon argent s'envoler ainsi de ses poches.

      Supprimer
    3. Depardieu ne fait plus le même métier, c'est un homme "d'affaire".

      Supprimer
  3. Torreton aurait mieux fait de la fermer. Texte vulgaire, sans intérêt.
    Mais encore une fois je constate à quel point entre les "prétendus" électeurs de sensibilité de gauche et de droite, le clivage est énorme.
    les premiers ne supportent clairement pas les riches, et qu'on ne me racontent pas de salade, les commentaires haineux vis-à-vis de Depardieu ont été révélateurs.
    Partant de là, on a la France coupée en 2 : les jaloux, aigris (car comment comprendre qu'on n'aime pas les riches sinon ?) et les autres, médusés et consternés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La droite privilégie les riches qui n'en ont pas besoin, que veux-tu que je te dise? Que tu es comme tout ces gens qui galèrent à la fin du mois et qui trouvent le moyen de plaindre un type qui fuit l’impôt que tout le monde doit payer?

      Supprimer
    2. Je ne plains pas les riches, en fait je m'en tape.
      Je fais ce que je peux pour bouffer et faire bouffer mon gosse.
      Le reste, les autres, je m'en contre-fous, si je vois qu'un type a réussi je me dis, c'est cool pour lui, bravo, c'est bien.
      La rancoeur, la haine du riche ne nourrit pas. La jalousie est le poison de l'âme et empêche notre évolution personnelle.
      J'ai plein de défaut mais je ne comprends pas la jalousie : à quoi ça sert de regarder ce qu'à le voisin dans son assiette ? Ca me dépasse.
      Quant à Depardieu, tu es dans l'erreur, tu dis qu'il fuit les impôts : non, il les a toujours payé, comme moi, comme toi, il ne doit plus rien. Il change juste de pays et les payera dorénavant à l'état Belge. What else ?

      Supprimer
    3. Qu'on l'interdise de séjour en France et qu'on lui retire la nationalité française maintenant qu'il a rendu son passeport.

      Supprimer
    4. Le clivage est énorme effectivement...

      Supprimer
    5. Tant que la droite se moquera du monde au nom du pognon, oui.

      Supprimer
    6. c'est terrible la jalousie ...
      vous avez voulu l'Europe et la libre circulation des personnes alors ne l'insulte z pas.
      pauvre torrenton avec sa minable carrière et dont personne ne veux

      Supprimer
    7. J'oubliais: Va t'il continuer à toucher ses allocs d'intermittant?

      Supprimer
    8. @ fred camino

      retirons lui effectivement la nationalité vronzaise, ce sera d'autant plus un citoyen du monde, comme il le revendique

      comme le disent nos mondialistes heureux "c'est un pur hasard de naître ici plutôt qu'ailleurs"

      hé bien depardoche a choisi ailleurs

      Supprimer
    9. Il parait, selon lui, qu'il n'a jamais utilisé la sécurité sociale française, qu'il aille dorénavant se soigner ailleurs.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons