lundi 30 décembre 2013

A mes lecteurs du dimanche


A mes lecteurs masculin du dimanche,

Toute l’année, j’ai fait mon billet sur la pin-up du dimanche en respectant les horaires, toute l'année j'ai pensé à vous en me disant qu'une jolie pin-up présentée le dimanche soir allait vous détendre et vous faire oublier ne serait-ce quelques minutes l'horrible stress du lundi difficile à venir. 
Hier j'ai complètement oublié de faire ce billet et j'ai laissé sans m'en rendre compte des dizaines de milliers de personnes dans la peine, je me sens d'autant plus coupable que c'était la dernière pin-up de l'année et que je n'aurais jamais dû me louper.
J'ai tenté de me racheter aujourd'hui en décalant exceptionnellement ce désormais billet traditionnel mais j'ai visiblement échoué, certains commentaires  m'ont fait l'effet d'une bonne claque. Ainsi, Nicolas J., par exemple, me rappelait ma mission de service public. Il a sans doute raison, je me suis laissé aller et je n'avais pas le droit.

Toutes mes excuses à vous, fidèles lecteurs du dimanche, pour avoir oublier de vous faire bander hier soir.

[Pin-Up] Lourdes Dodds


Le problème avec les congés de fin d'année c'est qu'on a tendance à mélanger les jours et donc d'oublier le dimanche. Et le dimanche c'est le jour de la pin-up que j'ai lamentablement zappé, à ma décharge j'étais très occupé :)
La californienne Lourdes Dodds arrive avec un jour de retard mais elle en valait la peine! 


samedi 28 décembre 2013

Les zazous



Contrairement à une idée préconçue, le jazz n’a jamais subi en France une quelconque interdiction de la part des autorités allemandes, comme il en fut en Allemagne et dans les autres pays conquis (Il sera néanmoins interdit en Alsace – Lorraine, régions « annexées » par l’Allemagne). Tout au long de la guerre, le jazz n’est pas absent de la scène parisienne, bien au contraire. Après quelques jours de perturbations dues à l’entrée du soldat allemand dans la capitale, l’activité dans lieux de spectacles reprend de plus belle, attirant bien vite une clientèle abondante et hétéroclite, composée de représentants des forces d’occupation mais aussi de français peu gênés par cette promiscuité… Et dans ces salles de spectacles le Jazz est très souvent présent.
Il est incontestable que le jazz est, pour les autorités allemandes, une musique « décadente, nègre… juive de surcroit » et contraire à l’éthique du Reich ! C’est certainement pour éviter de heurter l’occupant que les titres des standards américains seront d’ailleurs traduits en français ! Mais indépendamment de cette précaution, beaucoup de musiciens de jazz ont la possibilité d’exercer leur métier, bénéficiant d’une certaine bienveillance de la part de l’occupant, même pour des artistes comme le « manouche » Django Reinhardt !
Jazz et swing ne sont pas non plus des mots tabous, loin s’en faut… Au début de l’année 1941, l’orchestre du « Jazz de Paris » se produit dans plusieurs cabarets. Le compositeur et chef d’orchestre Robert BERGMANN fonde et dirige l’Orchestre Symphonique de Jazz … Au théâtre du Gymnase, en mars 1941, on ressort également la pièce de Marcel Pagnol « Jazz » datant des « années folles ». En février 1942, un « festival swing » a lieu à la salle PLEYEL au profit des musiciens prisonniers et de leurs familles et du « Secours National – Entr’aide d’Hiver du Maréchal ». Toutes les vedettes du jazz français, annoncées comme telles, y seront rassemblées !

Les zazous.

Depuis la fin des années 30, une bonne partie de la jeunesse parisienne se presse dans les concerts jazz de la capitale, scandant du pied les rythmes effrénés des grands orchestres swing de l’époque… 

Les « swing ».

D’abord appelés simplement les « swing » ou « petits swing », ces jeunes seront rapidement nommés « zazous » ! La provenance du mot viendrait de l’onomatopée « zazou – zé » utilisée dans le « scat », forme de jazz vocal où l’onomatopée remplace les paroles. « Zazou » est utilisé la première fois en France dans la chanson de Johnny Hess « Je suis swing », enregistrée en 1938 et dont le refrain chante : « Je suis swing, je suis swing… Zazou, zazou, zazou zazou zé… » (Il est probable que l’onomatopée vienne, à l’origine, du morceau de jazz « Zaz Zuh Zaz » enregistré en 1933 par Cab Calloway). 

Conflit des générations.

Le mouvement Zazou, sans être un « réseau » de résistance, reste néanmoins animé d’un sentiment politique de contestation et de révolte par l’inertie. Mais peut-être plus simplement, c’est la manifestation exacerbée de l’éternel conflit des générations !
Leur revendication se traduit essentiellement par une allure vestimentaire provocatrice. « Jeunesse », un magazine militant pour une jeunesse digne de la révolution nationale, décrit ainsi nos zazous : « Voici le spécimen de l’ultra swing 1941 : Cheveux dans le cou entretenus dans un savant désordre, petite moustache à la Clark Gable, veste de tricot sans revers, pantalon rayés, chaussures à semelles trop épaisses, démarche syncopée… » 
Les zazous sont de grands amateurs de motifs à carreaux. Les garçons portent des pantalons étroits et courts qui s’arrêtent à la cheville. Leurs pieds sont chaussés de souliers à semelle compensée. Leur cou est serré dans un col de chemise relevé et retenu par une épingle et orné d’une cravate étroite. Surtout, le zazou porte une veste longue, large ou cintrée qui lui tombe sur les cuisses, provocation évidente alors que les vêtements et les articles textiles sont rationnés à partir de 1941. Leurs cheveux brillantinés descendent sur la nuque et sont longs et remontés en frisottant sur le devant : encore un pied de nez à un décret de 1942 obligeant la récupération des cheveux dans les salons de coiffure pour en faire des pantoufles ! Les filles, elles, portent souvent des cheveux qui tombent en boucles sur les épaules. La couleur blonde est de mise. Elles se fardent avec un rouge à lèvres très rouge et se cachent les yeux derrière de grosses lunettes noires. Ces demoiselles portent des vestes aux épaules carrées sur une jupe courte et plissée qui s’arrête au-dessus du genou ! Leurs bas sont rayés ou à résille et leurs chaussures sont à semelle de bois colorée et épaisse. Pour le garçon, comme pour la fille, le parapluie est de rigueur. Mais qu’il pleuve ou non, il reste obstinément fermé ! 
C’est ainsi paré, qu’on retrouve nos zazous à la terrasse du Pam Pam sur les Champs-Elysées où à celle des cafés du Boulevard Saint Michel. Ces jeunes gens passent leurs temps à refaire le monde en critiquant la politique du moment, par provocation… Ils organisent parfois des monômes (le monôme est une manifestation étudiante française qui peut être aussi bien festive que démonstrative en fonction des établissements et des occasions). Ils déambulent à quelques-uns en se tenant par les épaules, en fil indienne et en chantant des « comptines » provocatrices. Vite, ils se retrouvent une centaine ! Au premier agent de police, au premier uniforme vert de gris, c’est la débandade… Gare à celui qui se fait prendre et qui n’a pas ses papiers en règle ! Certains manifestent sur les Champs-Élysées, une canne à pêche dans chaque main : « deux gaules ! ». D’autres, aussi inconscients que téméraires, n’hésitent pas à porter l’étoile jaune avec marqué dessus « zazou » ou « swing » : cette provocation en amène plus d’un à Drancy (d’où ils sont rapidement relâchés) avec pour chef d’accusation : « amis des juifs ». 


Depuis juin 1940, pour réagir au désastre de la débâcle et à la demande d’armistice qui en a suivi, le gouvernement de Philippe Pétain entreprend une campagne de nouvelles réformes dans le cadre de sa « Révolution Nationale ». Dès 1940, Vichy crée un « Ministère de la Jeunesse ». Ce ministère se montre très préoccupé par l’éducation de la jeunesse française. Elle exhorte morale et productivité – Travail-Famille-Patrie – et le nouvel Etat voit en ces zazous une influence rivale et dangereuse pour sa jeunesse. Si le jazz reste toléré par les autorités d’occupation et par la politique vichyste, il n’en sera pas de même pour nos zazous ! 
A longueur d’articles, les journaux de Vichy déplorent la décadence qui affecte la morale française et ils considèrent les zazous comme un ramassis de tire-au-flancs égoïstes. Entre 1940 et 1943, la presse publie plus de 100 articles contre le phénomène zazou. En 1942, le régime de Vichy se rend bien compte que la renaissance nationale qu’il espérait voir se réaliser par les jeunes est sérieusement affectée par un rejet généralisé du patriotisme et de l’éthique du travail. Pour le zazou, jouer l’esprit de contradiction reste primordial et il s’arrange pour le faire savoir ! C’est ce qui constitue l’élément essentiel de sa philosophie. Cette prise de position et cette attitude « j’ m’en foutiste » leur amènera beaucoup de problèmes dès 1942. 


Les zazous deviennent « l’ennemi numéro un » de l’organisation de la jeunesse nationaliste des Jeunesses Populaires Françaises. « Scalpez les zazous ! » est devenu leur mot d’ordre. Des escouades de la J.P.F, armées de tondeuses et de ciseaux, attaquent les zazous ! Des rafles commencent à avoir lieu dans les bars et les zazous se font tabasser dans les rues. Beaucoup sont arrêtés et ceux en âge d’être mobilisé pour les chantiers de jeunesse, seront envoyés à la campagne pour travailler aux champs. À ce stade, le déclin des zazous est annoncé. Les zazous entrent dans la clandestinité, se terrant dans leurs salles de danse tandis que la résistance officielle les soupçonne d’adopter une attitude apathique, voire désinvolte, envers la guerre en général. 
De nouvelles rafles de jeunes gens « swing » ont eu lieu aux Champs-Élysées ainsi qu’au quartier Latin Le préfet de police de paris vient de charger le préfet de la brigade mondaine de faire opérer par ses services quelques rafles dans les cafés à la mode et les bars élégants fréquentés par ces nouveaux « Incroyables ». La première descente de police, dans un grand café du quartier des Champs-Élysées, avait amené des vérifications d’identité pour une soixantaine de jeunes gens de moins de vingt et un ans surpris à boire l’apéritif interdit ou ne pouvant justifier d’une occupation définie. Une nouvelle opération de police a eu lieu dans un autre établissement réputé pour l’extrême jeunesse de sa clientèle. Une douzaine de jeunes « zazous » ont été appréhendés. Le « panier à salade » prit alors le chemin du quartier Latin et s’arrêta à proximité d’un des principaux cafés du boulevard Saint Michel. Là, les inspecteurs procédèrent à de nombreuses interpellations et la voiture cellulaire étant surchargée, le commissaire fut obligé de faire monter quelques « moins de vingt ans » dans sa propre Voiture et de regagner à pied le quai des Orfèvres. Une foule goguenarde se réjouissait du spectacle, mais se posait la question que nous posons à notre tour : « S’il est bon de mettre un terme à l’oisiveté de ces jeunes aux occupations louches, pourquoi ne pas en demander compte aussi aux parents qui devraient les surveiller ? »
Les Jeunesses populaires françaises communiquent : Dimanches dernier, à Neuilly, un groupe important de jeunes, appartenant aux Jeunesses populaires françaises, a corrigé quelques « swing ». Les cheveux abondants de ces nouveaux Incroyables commençaient sous l’action des tondeuses à joncher le trottoir, quand la police jugea utile de défendre les « Zazous » qui piaillaient. Spontanément, la foule défila derrière les appréhendés, au chant de Maréchal nous voilà…


vendredi 27 décembre 2013

2014, la fin de l'UMP



Après 2012 et la chute de Nicolas Sarkozy et son absence de programme, 2013 a été l'année de l'autodestruction de l'UMP avec deux chefs qui se sont entretués pour gagner la présidence, on se souvient encore de la baston entre l'UMP de Copé et le RUMP de Fillon après des élections internes truquées. Un semblant d'unité avait été retrouvé quand il a fallu payer les dettes de l'ancien président du parti, le désormais homme de la finance Nicolas Sarkozy, mais depuis l'UMP n'en finit plus de toucher le fond.
Pour 2014 nous attendrons patiemment  le plan B surprise de Jean-François Copé pour rigoler puisque dans un rare moment de lucidité de sa part, il en vient à croire de moins en moins à une vague bleue aux municipales, il faut dire qu'avec un demi parti derrière lui et ses propres militants qui ont sans doute envie de voter FN, il a raison d'avoir des craintes de branlée.
Toujours est-il qu'à la vue du spectacle que la droite nous donne en cette fin d'année, nous n'avons sans doute pas fini de nous marrer pour 2014,  l’ancien maire de Paris, Jean Tibéri, condamné en 2013 dans l’affaire des faux électeurs du cinquième arrondissement, vient  de remettre une couche en pleine trêve de Noël en chargeant un tantinet la starlette du métro Nathalie Kosciusko-Morizet en l'accusant de mépriser les gens pendant ses moments de grâce. Il faut dire qu'avec un "Vous me faites chier !" en guise d'accueil à la presse, il y a mieux pour se donner une image agréable, on imagine le comportement de la princesse avec un simple électeur parisien. Sinon le reste du règlement de compte de Tibéri est dans la lignée des coups bas des leaders de la droite depuis 1 an et demi, des méthodes absurdes, des  candidats parachutés, du suicide politique, bref de la bouillie politique et des lames dans le dos.
L'UMP ne représente plus grand chose et surtout pas un parti sérieux capable de gouverner un pays alors pour bien finir l'année, rigolons un peu avec cette pauvre NKM de plus en plus ridicule dans sa campagne parisienne et proposez aussi votre affiche de campagne chez Humour de droite: Une affiche pour NKM sivoplé

jeudi 26 décembre 2013

2013 l'année de la famille

Je ne vais pas faire de bilan de blogs comme mes collègues parce que je ne sais pas faire et que cela ne m’intéresse pas, de toutes façons la chute de fréquentation est là depuis plus d'un an et je crois que c'est général.
L'année 2013 pour moi termine mieux qu'elle n'a commencé, question boulot je n'attends plus grand chose depuis les effets dévastateurs de la crise, nos chers actionnaires ayant décidé de nous presser jusqu'à  la moelle en nous faisant comprendre que la Chine et l'Inde étaient le paradis et que nous coûtions beaucoup trop cher, la faute à ces fameuses "charges sociales" qui leur donnent la nausée. Le plus drôle est d'entendre m'expliquer que c'est la faute de François Hollande, mes collègues de droite à cervelle de poule n'ont pas fini de picorer en attendant le plan B que Jean-François Copé le stratège préfère ne pas dévoiler pour l'instant. D'ailleurs on se demande où est le plan A de l'UMP qui a touché le fond depuis longtemps.
Au niveau plus personnel je visais une mobilité vers la province pour changer d'air et gagner en qualité de vie mais elle a été repoussé à cause d'une énième réorganisation pour mieux défoncer la concurrence.
Heureusement la fin d'année est arrivée pour oublier les problèmes de sous et les désillusions en tout genre et elle finit plutôt en beauté avec ce chérubin que j'ai particulièrement réussi. Finalement, cette année sera pour moi l'année de la famille qui s'est agrandi, une famille qui ne rejette pas ses soucis sur les autres et qui n'est pas sectaire, une famille heureuse malgré les déboires de la vie.

Pour en revenir aux blogs, j'ai eu un peu moins de temps à m'y consacrer en fin d'année, je n'ai pas pu dire bonjour à tout le monde mais j'essaye de prendre le temps d'en lire au maximum, les copains savent que si on ne peut pas toujours commenter les billets, on n'est jamais bien loin pour les bonnes nouvelles, vive les blogs et vive la grande famille des blogueurs!

mardi 24 décembre 2013

Que Lemmy de Noël vous apporte du bonheur


C'est le grand soir pour les enfants, ils attendent tous la venue du Père Noël en espérant avoir été assez sage toute l'année pour recevoir des cadeaux et entre nous, heureusement que c'est lui décide si vous voyez ce que je veux dire, les parents comprendront.
Nous les grands nous ferons appel à Lemmy de Noël pour nous apporter de la bonne bouffe et de quoi trinquer jusqu'à plus soif.

A tous, vraiment, je ne mets pas de lien pour oublier personne, je vous souhaite de passer un bon réveillon et un joyeux Noël en famille parce que, je sais de quoi je parle, c'est important la famille.

Moi, je sais que je passe depuis cet après-midi un des plus beau moment de ma vie, ma douce et le petit dernier sont enfin rentrés  avec un jour d'avance finalement, c'est, assurément, mon plus beau cadeau de Noël.

lundi 23 décembre 2013

Les indignés de la boutade


J'ai l'avantage, en ce moment, de ne pas trop suivre l'actualité, c'est pratique puisque j'évite d'entendre les mauvaises nouvelles et donc, comme dirait nos amis réacs, j'ai l'impression de vivre dans un monde de Bisounours.
Ce qui n'est pas totalement faux, je ne me sens très bien dans cette dictature socialisss, certes elle manque un peu de réajustement pour être plus sévère avec les plus riches mais je ne vais pas me plaindre tant que les chars ne bousillent pas la rue en bas de chez moi.
Il y a juste cette histoire de boutade (pas terrible il faut l'avouer, quoique) de François Hollande qui m'a étonné, surtout l'ampleur que cela a pris. Tout le monde sait que notre président aime les bons mots et faire des boutades (surtout à Dijon) mais je n'ai pas saisi l'indignation de nos amis de droite, surtout ceux de la droite bien rigide. Ils se seraient indignés comme des lopettes de Bisounours parce que la plaisanterie était plus que douteuse vis à vis d'un pays amis, au peuple remarquable, à la grande histoire et au drapeau magnifique. Le représentant de la Droite Couillu et secrétaire général adjoint de l'UMP Geoffroy Didier ne s'en remet toujours pas et demande des excuses nationales, pour un peu il demanderait le Panthéon pour Bouteflika en réparation. 
Elle est là la bonne blague, toute cette bande d’hypocrites choqués pour un pays dont ils en n'ont rien à branler. Le plus rigolo est de lire les blogueurs de la réacosphère traumatisés comme des pétasses qui auraient raté le dernier épisode des Ch'tis à Hollywood, des vrais indignés de la boutade et solidaire avec des maghrébins c'est vraiment à pisser de rire. 


dimanche 22 décembre 2013

[Pin-Up] Miz Vandal


Je n'ai jamais été autant à la ramasse qu'en ce moment au niveau des blogs, un billet tout les 4 matins et encore. Bon j'ai une petite excuse tout de même et je n'ai vraiment pas le temps :)
Hop, une jolie pin-up toute en couleur pour la dernière avant Noël avec la croustillante californienne Miz Vandal.

jeudi 19 décembre 2013

Et hop, un de plus.


Il y a quelques jours, le copain blogueur Falconhill annonçait l'arrivée de son très beau cadeau de Noël, un bébé version 2 tout neuf. Je l'ai félicité et j'ai bien compati en sachant que mon cadeau n'allait pas tarder non plus.
Mon colis est arrivé ce matin, lendemain des 18 ans de son grand frère et le jour de l'anniversaire d'une sympathique blogueuse, pas si facilement et aussi plus tôt que prévu mais en excellent état, tout fonctionne à merveille (c'est un garçon, tout est en place) et la maman va bien. Je prends dès aujourd'hui ma retraite d'indicateur conjoncturel de fécondité, j'estime avoir assez travaillé pour la France. Ses six frères et sœurs sont ravis. 

lundi 16 décembre 2013

Bonnérosephobie


Allez on va en remettre une couche parce que j'entends d'ici les plus ringards des réacs hurler dans leur tanière, les opposants au mariage pour tous ont de nouveau manifesté pour nier l'évidence d'une loi votée démocratiquement depuis quelques mois.
Ces quelques milliers d'extrémistes en rose bonbon et bleu Roy avaient décidé dimanche de battre le pavé dans les rues de Versailles afin de se retrouver entre bourgeoisie de bonne compagnie, la ville étant connue pour avoir les seuls habitants de France à considérer que Paris n'est qu'une ville de sa banlieue. Tout le charme de ces Charles-Hubert du peuple que je connais bien pour travailler à proximité.
Ce bon peuple aux comptes en banque bien remplis manifestait pour dénoncer "la familiphobie du gouvernement", terme approprié pour faire oublier avant tout l'homophobie de base dans ses rangs et qu'il est bien arrangeant de déclarer les familles attaquées et la société en danger quand on déteste soit-même une minorité de la société.
Sans surprise certains cadors de la droite étaient présent et se sentaient à l'aise à "domicile", ainsi la charmante Valérie Pecresse a déclaré que "la famille en France, c'est une valeur plus que partout ailleurs", ce qui ne fait aucun doute mais à Versailles, les valeurs, en latin dans le texte, s’apprennent souvent chez les scouts d'Europe.
Je déconne, il font ce qu'ils veulent à droite après tout, surtout n'importe quoi puisque la Manif pour tous en bonnets roses (c'est nouveau, variante des patrons en bonnets rouges) était aussi contre la filiationbiologiquophobie, la fiscalitéphobie, la congéparentalophobie et la pognonphobie du régime dictatorial socialo-comunisss.
On n'oubliera pas évidemment que pour le folklore local, les noms de Christiane Taubira et de Najat Vallaud-Belkacem ont été copieusement sifflés comme il se doit.

Printemps de Bourges 2014


Déjà des nouvelles du Printemps de Bourges 2014 qui aura lieu du 22 au 27 avril 2014.

Après avoir annoncé les premiers noms de son édition 2014, Le Printemps de Bourges Crédit Mutuel ouvre officiellement sa billetterie et dévoile un peu plus sa programmation : le vendredi sera entièrement dédié au Reggae, Bakermat rejoint la Rock'N'Beat du samedi, pour le reste c'est hallucinant de voir que le jour de Stromae est déjà complet mais bon.
Par contre le mercredi c'est très bien pour se déboucher les oreilles avec Biffy Clyro notamment.


Mardi 22 avril - W - COMPLET
STROMAE - ...

Mercredi 23 avril - W - 34€
SHAKA PONK - SKIP THE USE - BIFFY CLYRO - ...

Jeudi 24 avril - W - 32€
METRONOMY - FAUVE - GIRLS IN HAWAII - ...

Vendredi 25 avril - W - 32€
BIGARANX - ALBOROSIE - DANAKIL - TAÏRO - WINSTON MCANUFF & FIXI - NAÂMAN

Samedi 26 avril - W & Palais d'Auron - 31€
ROCK'N'BEAT PARTY
GESAFFELSTEIN - BRETON - KAVINSKY - KLAXONS - BAKERMAT -
BRODINSKI - GRAMATIK - JACKSON AND HIS COMPUTER BAND -
DANIEL AVERY - CARBON AIRWAYS - SARAH W_PAPSUN - SALUT C'EST COOL - ...

La programmation complète sera dévoilée fin janvier 2014 sur le site officiel www.printemps-bourges.com



Jackson & His Computer Band | Dead Living Things from DIVISION on Vimeo.

dimanche 15 décembre 2013

[Pin-Up] Lucy Linn


Lucy Linn est une jolie américaine du Kentucky, elle aime Marilyn Monroe, la ville de Las Vegas, le style rockabilly et travailler avec Roy Varga qui est à l'origine de cette photo.

samedi 14 décembre 2013

C'était mieux avant



La nostalgie, c'était mieux avant parce que c'était juste les vieux qui regrettaient le temps jadis. Aujourd'hui, même les jeunes de vingt ans disent que c'était mieux avant.
Et puis dans les transports en commun c'était mieux avant, les usagers se parlaient et rigolaient en se tapotant les fesses, alors que maintenant les gens font la gueule en regardant leur smartphone. La technologie,   avec la complicité des progressistes, nous rend complètement asocial.
Et quand on lit leur blog, les vieux cons (et les plus jeunes aussi) de réacs disent plein d'autres choses aussi vraies. 

vendredi 13 décembre 2013

Vendredi 13, le jour de chance


Il parait qu'on a le droit d'avoir le cul bordé de nouilles un vendredi 13, généralement aussi c'est le jour du Loto, surtout pour la Française des Jeux qui encaisse plus que d'habitude.

D'abord, qu'est-ce qu'un vendredi 13 ?

Un vendredi treize (ou vendredi 13) est un vendredi qui tombe le treizième jour du mois, ce qui est plutôt pratique, ce jour a pour particularité d'être associé à une superstition, présente dans certaines cultures, qui en fait un jour de malheur pour certains ou de chance pour d'autres. Dans tout les cas, ça fait beaucoup causer les générations comme celle de ma mère par exemple qui croit qu'il ne faut pas passer sous une échelle avec un chat noir dans les mains.

Toujours est-il que je vais faire comme tout le monde ce soir, mon petit Loto pour espérer gagner la grosse cagnotte pour finir l'année avec la cerise sur le McDo.

D'ailleurs j'ai eu un signe en allant travailler vers 7h ce matin, j'ai cassé mon câble d'embrayage dans une côte. Comme c'était à proximité de mon boulot, on m'a dit que dans mon malheur j'avais de la chance.

Si ça pouvait être vrai toutes ces conneries.

jeudi 12 décembre 2013

Le gang bang économique de l'UMP


Je ne sais pas si je dois me rassurer en lisant les propositions économiques cauchemardesques et caricaturales à l’extrême de la droite en me disant qu'elle va droit dans le mur ou si cela doit m’inquiéter pour 2017 en me disant qu'il va falloir être souple des sphincters pour subir le programme ultra-libéral des libertarés libertariens de l'UMP qui va "sauver" la France de la  fiscalité oppressante de la dictature socialissss en cas de défaite de la gauche.
Ce programme qui décoiffe et présenté comme un "big bang économique" dans un livre blanc a été  remis à Jean-François Copé par 120 parlementaires libéraux membre du  think-tank, Génération Entreprise-Entrepreneurs Associés animé par Olivier Dassault député de l'Oise et fils du patron du même nom.
Il tient en quelques lignes devant l'urgence de la situation critique de l'économie de leur porte-monnaie et en aucun cas le salarié est considéré, on pourra toujours critiquer la dureté de leurs propositions mais au moins les pro-patronat de l'UMP sont cohérents avec leurs idées: nous rendre le plus corvéable possible en leur coûtant le moins cher possible, un programme gagnant-gagnant (*) à faire passer l'affable Pierre Gattaz pour un affreux gauchiste.

Le programme Blitzkrieg tient en quelques lignes:

- Baisser les charges sur les entreprises de 100 milliards en 5 ans. Charge étant le vilain mot du patron pour signifier cotisations sociales.
- Porter l'âge de la retraite à 65 ans avec une durée de cotisation à 45 ans.
- Abroger les 35 heures, ce "carcan" en donnant aux entreprises la liberté de négocier par branche leur temps de travail, en imaginant aisément le résultat.
- L'alignement des régimes de retraites du public et du privé et la suppression des régimes spéciaux.
- Supprimer le principe de précaution dans la constitution, la pollution étant la principale ressource des grosses multinationales.

Mes collègues Sarkofrance  et Jegoun s’inquiètent à juste titre d'un éventuel retour de Nicolas Sarkozy qui a mené la France à la ruine, je constate que derrière lui, à l'UMP, il y a de la ressource et des idées pour nous mener à la baguette du patronat.

(*) Méfiez-vous quand vous entendez cette expression, elle signifie le début de la fin pour les salariés.

mercredi 11 décembre 2013

LPM, le petit article 13 qui gratouille


La loi de programmation militaire (LPM) adoptée  au Parlement, l'article 13 a tendance à gêner aux entournures ceux qu'on appelle les acteurs du net, d'ailleurs en ce moment dans les allées du salon LeWeb, la  most talked-about international conference for startups and web entrepreneurs du célèbre Loic Lemeur, on ne discute que de ça.
Si actuellement, seuls des agents des ministères de la Défense, de l’Intérieur et des douanes peuvent avoir accès aux métadonnées d’internautes, sans passer par un juge,  la LPM de 2014-2019 étendrait déjà ces prérogatives à Bercy (ministère des Finances et de l’Economie) ce régime d’exception de sécurité nationale s’étendra à la prévention de la criminalité, mais aussi à la sécurité "du potentiel scientifique et économique de la France" .

Est-ce qu'il faut s’inquiéter? Je n'en sais rien mais personnellement je n'ai rien à cacher, je ne diffuse rien de secret et je ne trafique pas. Si j'utilise les services de Google particulièrement surveillés, j'essaye de maîtriser mes données personnelles au mieux, de toutes façons elles n’intéressent pas grand monde à la NSA, au pire avec toutes les traces que je laisse sur le net ils connaissent mes goûts musicaux et mes tendances politiques, et ça me fait une belle jambe. 
D'un coté le socialiste Jean-Pierre Sueur, sénateur auteur de l’amendement parle de "progrès" et de "cadre juridique renforcé" en argument que si les boites privées ont accès à ces données, l'Etat français devrait aussi avoir accès, il ne pense pas au mail que j'envoie à Jegoun par exemple mais aux crapules qui sévissent sur le net.

C'est donc la panique chez les geeks entrepreneurs, surtout ceux qui brassent des millions visiblement puisque un grand acteur français de l'internet  confiait à la conférence Le Web qu'il avait pris sa décision et qu'il allait transférer toutes ses données sur des serveurs informatiques situés en Suisse alors quand je vois que les ultra-libéraux du net se mettent à pester comme des bonnets rouges contre la "dictature du net", j'ai tendance à penser que cette loi ne doit pas être si mal tout compte fait.

Mais allez donc lire l'avis des gens bien plus compétent que moi chez Jegoun, Romain Blachier ou Authueil.

mardi 10 décembre 2013

Metallica sur l'Antarctique



Le groupe de rock américain Metallica a donné dimanche soir un concert inédit en Antarctique devant une centaine d'amateurs équipés d'écouteurs, pour ne pas troubler l'environnement, selon les médias argentins, l'argument donné par le groupe pour jouer dans ce bout du monde encore non pollué par l'homme était que le continent Antarctique était le seul où il ne s'était pas encore produit.
Je n'ai jamais vu une initiative aussi idiote et même si j'aime bien Metallica, je ne comprends même pas comment on peut envisager d'aller pourrir avec quelques crétins triés sur le volet un endroit encore protégé. Le pire est que ces privilégiés, si on peut dire ça, qui ont pu assister à ce concert exceptionnel ont trouvé le moyen de passer leur temps à filmer comme des boloss avec leur téléphone portable.
Ah oui j'oubliais, ce concert était sponsorisé par une marque de soda estampillé Zéro, comme l'idée du lieu du concert.

Le concert est complet, ça commence à 20 mn environ.


dimanche 8 décembre 2013

[Pin-Up] Roxi DLite


Je dédierai bien cette photo de la superbe canadienne Roxi DLite à mon nouvel ami Laurent W. ancien ministre mais je préfère quand même réserver ce plaisir du dimanche soir aux copains, faut pas déconner non plus.

Sacré Laurent Wauquiez!


C'est une manie chez les gens de droite de vouloir représenter la France, parfois ils parlent du peuple comme si ils connaissaient le quotidien des gens qui triment. Enfin le peuple, surtout le peuple des Charles-Hubert habitant les beaux quartier de l'ouest parisien qui émarge à plus de 5000 euros par mois.
Comme le soulignait l'ami Jacques, Laurent  Wauquiez a pris ses aises en déclarant se rendre sur un célèbre site diffusant gratuitement des vidéos pornographiques comme tout les français.
Tout ça pour justifier en tout que cul-bénit sa définitive hétérosexualité, l'hypocrite.
M'enfin monsieur Wauquiez, n'ayez pas de scrupules à mater des vidéos cochonnes, ça arrive effectivement à tout le monde une fois dans sa vie, surtout quand on est adolescent ou en manque, ou je l'imagine dans votre cas pour se motiver avec bobonne après la messe ou une Manifestation pour tous.
Personnellement, il m'arrive rarement d'aller sur ce site que je trouve un peu léger, limite ennuyeux, mais si j'avais un  conseil à donner au vice-président de l'UMP, je lui dirais d'aller faire un tour chez John Stagliano alias Buttman,  il est producteur et acteur de films pornographiques américain, fondateur du studio de production Evil Angel, ses films envoient le bousin et pourraient motiver ses copines de parti les plus réactionnaire.

samedi 7 décembre 2013

Louisa & the Spiders



Un peu de promo pour les copains de Spermicide ça ne mange pas de pain. Leur dernière vidéo en ligne avec le titre Louisa & the Spiders.
Allez les voir un de ces quatre, ils sont sympathiques et la bière n'est jamais chère.

Pour les dates de concerts:


vendredi 6 décembre 2013

Les hommages hypocrites


Toute la journée, ces députés qui stigmatisent les « dépenses de guichet », vont se battre pour défendre les niches fiscales dont Charly n’a pas plus connu l’existence que celle de la CMU qui aurait peut-être permis à son épouse de voir grandir sa petite fille. Mais ils passeront pour faire acte de repentance  par la salle des quatre colonnes, pour dire leur admiration "sans limite" de l’action "sensationnelle" de Madiba !

Je ne connais pas le député de Meurthe-et-Moselle Christian Eckert mais il me plaît bien, son dernier billet coup de gueule est une vrai baffe pour les hypocrites qui se sont bousculés devant les caméras de télévision pour pleurer la mort de Nelson Mandela.
Personnellement je n'ai entendu que le président de l'UMP Jean-François Copé aujourd'hui et ça m'a suffit pour aller aux toilettes.

Allez donc lire ce beau billet.

Les diables de Grödig



Il y a quelques années, dans une autre vie, j'ai eu le plaisir de passer quelques jours à Munich en Bavière et à Salzbourg en Autriche pendant la période de l'avent. Cette dernière, grande ville dans le centre est au patrimoine mondial de l'UNESCO et qui ressemble à un grand village est plutôt agréable à vivre, pendant la période des marché de Noël avec toutes les décorations, les chants de Noël, la musique (Mozart est partout) dans les rues et les animations colorés elle m'a fait revivre avec un peu de nostalgie ce moment magique de mon enfance. En balade dans les ruelles de Salzbourg, j'ai fait comme tout les autrichiens,  j'ai passé mes journées à manger des sandwichs à la saucisse et à la choucroute et boire du vin chaud en prenant le temps de vivre, c'est une période de prise rapide en kilos.
Le hasard a fait que j'habite aujourd'hui dans une rue qui porte le nom de Mozart et que le témoin de mon second mariage, un bon pote, habite aussi dans une rue Mozart mais dans une autre ville. Ce devait être un signe avant-coureur.
Toujours est-il qu'en ce jour de Saint-Nicolas et en pensant au gros frisé d'un blog de gauche connu, je me suis souvenu de ce moment terrible où dans les rues de Salzbourg, Saint-Nicolas qui parade en calèche est accompagné par les diables de Grödig. Si vous ne les connaissez pas, cherchez sur le net cette étonnante tradition locale. Pendant l'avent, la course des diables (Krampusläufe) est une coutume typique dans le Pays Salzbourgeois, ils sont nombreux, une quarantaine en tout, et s'amusent à effrayer les habitants et les nombreux touristes avec leurs chaînes et leurs grosses cloches, j'en ai même vu qui fouettait (modérément hein!)  les mollets des minettes pour les faire hurler. J'avoue que l'arrivée de ces affreux diables qui se mêlent vite à la foule en arrivant et les cris qu'ils poussent ont un coté très impressionnant, je ne connaissais pas du tout cette tradition avant d'aller en Autriche, c'était une belle surprise.

Bonne fête à tout les Nicolas!

The Specials - Nelson Mandela

Nelson Mandela est mort mais la vie continue. Fêtons Nelson Mandela pour ne pas oublier le combat de ce magnifique leader pour la liberté, je crois bien que ce matin et pour la première fois, l'hommage au héros de la lutte contre l'apartheid fait l'unanimité dans le monde entier, ce n'est que justice et c'est amplement mérité.


jeudi 5 décembre 2013

Je commence ma liste


C'est bientôt la fin de l'année et toutes les corvées festivités qui vont avec avec la hantise de la  dépense d'argent que je n'ai pas qui approche mais j'ai la chance d'avoir des enfants qui ne réclament pas plus que ça, heureusement pour mes relations courtoises avec mon banquier.
En regardant cette vidéo ce matin, j'ai eu un déclic, je me suis mis à m'imaginer jouer avec cet avion en papier équipé au bureau, dans mon "open space" professionnel, c'est simple et bien foutu, j'en voudrais bien un pour Noël tiens mais pas sur une saloperie d'iPhone si possible.
Et je suis sûr que c'est bien mieux que de s'emmerder en réunion.


mercredi 4 décembre 2013

Non à l'interdiction du tatouage couleur




Je relaie la lettre de Stéphane Chaudesaigues à la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine sur la décision d'interdire les tatouages de couleur à cause d'un arrêté déposé le 6 mars 2013 par l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) au nom du principe de précaution. L'interdiction prévue à partir du 1 er janvier 2014, de certains pigments, s'appuie sur une communication du Syndicat National des Dermatologues et des Vénérologues (SNDV) qui estime accrus les risques d'infections, d'allergies, voire de cancers. Toute la gamme des couleurs chaudes est concernée, soit 9 encres de couleurs sur 10. Seuls le noir, le blanc, le gris, le vert et le bleu, dans des teintes restreintes, échapperont à la nouvelle législation, autrement dit, c'est la mort d'une activité artistique et le risque de voir l'explosion de saloperies de tatoueurs clandestins.

Madame la Ministre, la sagesse voudrait que vous suspendiez cet arrêté.

Je suis tatoueur depuis plus de 25 ans et exerce mon art dans le monde entier, mais  je ne sais pas si je pourrai poursuivre mon activité en France après le 1er Janvier 2014.

J’ai toujours voulu exercer cette  activité  de tatoueur dans la légalité et la transparence. J’ai toujours milité pour un véritable statut du tatoueur et une formation diplômante reconnue par l’état. J’ai présenté, il y a quelques mois, au Président de la Région Auvergne, un projet de formation en apprentissage,  alternant stage en studio de tatouage et formation en école du tatouage, en ce sens.  Le Président Souchon, Président de la région Auvergne, a d’ailleurs attiré l’attention du Ministre de l’artisanat pour que le métier de tatoueur soit reconnu, ouvrant ainsi la porte de l’apprentissage dans un Institut des métiers.

Je crains que cette démarche n’ait plus de sens au 1er janvier 2014. L’arrêté du 6 mars 2013 du Ministère de la santé fixant la liste des substances qui ne peuvent pas entrer dans la composition des produits de tatouage va, de fait, m’interdire d’exercer légalement mon métier.

Les encres de tatouage sont considérées comme des cosmétiques et des colorants additifs. Pourtant leur innocuité ou leur dangerosité n’a jamais été établie pour les tatouages. Aux Etats-Unis, leur autorisation de mise sur le marché devrait être donnée par la Food Drug and Cosmetic Act. Mais les encres de tatouage n’ont jamais été une priorité jusqu’à récemment. Ainsi, aucun pigment n’a été approuvé par la FDA américaine pour être utilisé dans les encres de tatouages. Actuellement, la FDA évalue l’étendue et la sévérité des réactions liées aux tatouages et mène des recherches sur les encres. Ce n’est que récemment que l’Europe a également commencé à essayer de contrôler ce marché obscur, mais maladroitement en raison d’une approche « systématique » niant que le tatouage constitue un modèle toxicologique pour lequel aucun produit n’est habituellement jamais testé (contrairement à la voie cutanée par application, alimentaire, respiratoire …).


Quant à la toxicité des encres de tatouage, il n’existe actuellement que des études in vitro qui posent plus de questions qu’elles n’apportent de réponse. En effet, certaines études ont détecté la présence de produits à potentiel carcinogène dans certaines encres, parfois sous la forme de produits de dégradation, notamment après exposition UV ou à un faisceau laser. Cependant, ces données sont extrêmement parcellaires, car la carcinogénicité de ces produits n’a pas été établie sur un modèle d’exposition par tatouage. Nous n’avons actuellement que très peu de données sur la quantité de pigment introduit dans le derme, du devenir chimique de ces produits, de la concentration et de l’action des produits de dégradation et de la pertinence biologique in vivo des données précédentes. Des études pharmacologiques in vivo sont indispensables. Le risque de passage systémique de composés des encres reste, là aussi, spéculatif, bien que la présence de nanoparticules dans les encres de tatouage ait bien été établie.

En consultant les annales de dermatologie, on trouve très peu de cas de maladies liées au tatouage. Le plus souvent des problèmes d’infection dus à un défaut d’hygiène. Quelques cas de réactions allergiques sont décrites ; souvent dans des situations très particulières, voire exceptionnelles. Par contre, les réactions allergiques au henné lors de tatouages labiles ne sont pas rares et dues, non pas au henné brun, mais au fixateur et colorant noir ajouté, la paraphenylènediamine (PPD). Surtout dans les pays du Maghreb et, particulièrement, au Maroc.


Nous avons le recul de plus de 15 ans sur l’utilisation des encres couleurs. Qu’en est-il de l’apparition de cancer chez les individus tatoués et chez les tatoueurs, eux-mêmes à 99% tatoués ?

Quelques patients tatoués ont développé des cancers, sans pouvoir associer l’origine de la maladie au tatouage. Rapporté au nombre de tatoués, le pourcentage de cas n’est pas plus important que chez les non-tatoués.

L’ASNM travaille, en collaboration avec les autres pays de la communauté, à la rédaction d’un rapport sur les produits de tatouage. Il serait sage d’attendre la conclusion de ce rapport.


Un débat entre scientifiques et professionnels du tatouage sur les encres couleur s’est récemment tenu à Copenhague lors de l’ECTP « Congrès européen sur le tatouage et la recherche sur les pigments » 2013. Cette conférence internationale a été organisée par Nicolas Kluger, dermatologue français de renom et spécialiste du tatouage, et Jørgen Serup, Directeur du département de dermatologie à l’hôpital universitaire de Bispebjerg. Ils avaient invité les représentants des syndicats de tatoueurs allemands, le DOT, et français, le SNAT, ainsi que  le Directeur de marque  d’encres Intenze et celui de la marque Eternal. Ce congrès a marqué le premier pas de ce que l’on espère être une longue et fructueuse collaboration entre hommes de science et professionnels du tatouage pour aller vers plus de rigueur scientifique dans l’approche des risques liés au tatouage.

Les professionnels du tatouage sont dans une démarche positive de réglementation de leur profession. Par contre, comme l’histoire l’a toujours démontré, la prohibition a systématiquement généré une économie parallèle. Renvoyer les tatoueurs dans les arrière-cours, c’est mettre en danger la santé de milliers de personnes qui, de toute façon, voudront se faire tatouer. Ou bien les forcer à l’exil frontalier pour exercer leur art, ce qui équivaudrait à renier une activité forte de milliers de professionnels.

Certains de ces colorants qui seraient interdits sont classés 2, comme le téléphone portable qui est classé 2B.

Il est tout de même étrange que des chirurgiens effectuant une mastectomie pour enlever une tumeur cancéreuse préconisent de tatouer un mamelon lors de la reconstitution du sein. Je n’ose penser que ce mamelon sera tatoué en gris ou en noir.

Dans ce dossier, comme dans certains précédents comme le lait cru, il est à craindre que le Ministère de la santé ne prenne des positions extrémistes et alarmistes sans réel fondement scientifique.

Une pétition contre cet arrêté a été lancée et a recueilli en quelques jours plus de 100.000 signatures.

Madame la Ministre, la sagesse voudrait que vous suspendiez cet arrêté. Personne ne vous le reprochera, si ce n’est quelques fonctionnaires du Ministère de la santé jouant à «Pierre et le loup» au nom du principe de précaution. A contrario, vous auriez la reconnaissance des tatoueurs, des tatoués et candidats au tatouage qui sont beaucoup plus nombreux.

Le tatouage est un phénomène de société et non un éphémère phénomène de mode.

Et, au-delà d’un très hypothétique, voire imaginaire, problème de santé, c’est la mort de plusieurs milliers d’emplois en France que vous allez signer et qui, soit iront exercer en pays frontaliers, soit se réfugieront dans la clandestinité.

Je vous prie, Madame la ministre,  de faire preuve de pragmatisme. Aucun lien n’a été fait entre le tatouage et le cancer. Il n’y a pas eu de mort due à un tatouage, quel qu’il soit. Alors pourquoi cet acharnement à ne pas vouloir faire d’étude sur la dangerosité ou l’innocuité du tatouage qu’il soit en couleur ou non ?

Une réunion va se tenir mercredi entre l’Agence Nationale de Santé et les représentants des tatoueurs. Donnez s’il vous plait des instructions pour que vos fonctionnaires fournissent une raison d’espérer et que l’arrêté du 6 mars 2013 ne s’applique pas tant que des études sérieuses n’auront pas été menées ainsi que le propose le Docteur Nicolas Kluger.

Ce dernier, dermatologue français  spécialiste des questions médicales sur le tatouage et le piercing, membre de la Société française de dermatologie, de la Société finlandaise de dermatologie et de l’Académie européenne de dermatologie et de vénéréologie, ancien membre expert du Groupe ad hoc sur les encres de tatouage à l’ASNM milite depuis plusieurs années pour que des études pharmacologiques  soient menées in vivo. Il est mondialement reconnu comme expert en ce domaine. Il serait souhaitable que le ministère de la santé prenne  en compte son opinion.

Dans l’attente d’une réponse favorable à ma requête

Veuillez croire, Madame la Ministre, en l’expression de mon profond respect


Stéphane Chaudesaigues






Informations:
Le S.N.A.T. sur Facebook.

mardi 3 décembre 2013

Les ravages du libéralisme


C'est l'histoire d'un système qui ne fonctionnera jamais sauf pour les grosses poches du patron, et comme dans le film, ça tourne en rond jusqu'au jour où, à force de chercher le pays idéal du low-cost, ça nous reviendra dans la tronche. D'ici là on sera dans le caniveau, les ultra-libéraux s'enrichissent sur la misère et on le savait déjà mais là ça devient de plus en plus grossier.

C'est l'histoire des salariés de l'usine TRW de Longvic promise à la fermeture dans la banlieue de Dijon qui ont manifesté jeudi en Pologne, à Czechowice et Czestochowa, où une partie de leur production d'équipements automobiles doit être délocalisée, ils ont pu discuter avec leurs homologues polonais qui avaient subi quelques pressions de la direction pour ne pas les rencontrer. Heureusement les vigiles payés quelques centimes de l'heure n'ont pas fait de zèle.
Les salariés français n'ont pas cherché la confrontation, au contraire ils ont expliqués aux polonais qu'ils devaient se battre pour leurs droits et qu'ils avaient beaucoup de marge pour mieux gagner leur vie. Une façon intelligente d'emmerder la direction américaine de TRW.

L'interview de Christophe Depierre, membre de l'intersyndicale de TRW, qui a fait le voyage, dans Le grand témoin 

lundi 2 décembre 2013

La Croatie, nouvel eldorado réactionnaire


Les Croates ont voté dimanche en faveur d'une révision de la Constitution pour empêcher le mariage homosexuel, lors d'un référendum réclamé par des ONG conservatrices mais vivement dénoncé comme discriminatoire par des militants des droits de l'homme, le résultat est sans appel puisque seuls les plus convaincus et les plus extrémistes (65 % d'un taux de participation de 27%) qui ne veulent rien perdre et qui vivent déjà mariés ont su profité d'un moyen démocratique qu'ils ont maîtrisé pour dicter aux autres comment ils doivent vivre.

Si  Zeljka Markic, présidente du collectif conservateur à l'origine de la consultation, a toutes ses raisons d'être contre le mariage pour tous, on peut se poser la question sur la légitimité d'un référendum réclamé par des ONG conservatrices et largement soutenu par une église catholique très influente. 

Je ne suis pas croate et ils font ce qu'ils veulent de toutes façons, mais il y a fort à penser que cela va réveiller les ardeurs de nos réactionnaires locaux qui ont du reprendre du poil de la bête en découvrant leurs cousins nationalistes slaves de la Manif pour tous festoyer afin de "protéger les valeurs traditionnelles".

Bref, qu'ils aillent se faire enculer, je passerais mes vacances ailleurs.

dimanche 1 décembre 2013

[Pin-Up] Kitty Von Kupcake

Kitty Von Kupcake est une jolie brune de Sacramento mais je ne sais pas si elle nous accueille directement dans sa chambre. Cette photo a été prise pour le magazine Retro Lovely.


Bonne nouvelle pour les têtes de noeud



Alors que nos amis réactionnaires en bonnets rouges festoyaient nombreux samedi à Carhaix  contre l'écotaxe et pour l'emploi et le tout gratuit en Bretagne, Christian Troadec, maire comique DVG, cofondateur du festival des Vieilles Charrues et porte-parole du mouvement, a même évoqué une "très très grande réussite" avec en prime des centaines de camion qui pue du pot bloquant les autoroutes et les nationales, les têtes de nœud (les vrais) ont obtenu une grande victoire avec la baisse du taux de TVA sur les préservatifs de 7 à 5,5%.

Une victoire tout en douceur et sans sodomiser l'écologie. Bravo et bon dimanche!

vendredi 29 novembre 2013

StreetArgh




Pour le lancement de la nouvelle saison de The Walking Dead, la chaîne NT1 a eu l'idée sympa de créer le StreetArgh (Street Art + Walking Dead = Street Argh) sur certains panneaux de circulation de la ville de Paris, un ou deux autocollants bien placés et ils sont transformés en parfait indicateurs de zombies dans la zone, plutôt bien vu comme campagne de publicité.
La liste de tout les panneaux est disponible ici: www.nt1.tv/the-walking-dead/tumblr






jeudi 28 novembre 2013

Rappels utiles


Le Premier secrétaire du parti socialiste (PS), Harlem Désir, a désigné samedi l'opposition comme "la droite la plus réactionnaire du monde, à part le Tea party aux Etats-Unis", devant des personnalités du parti, universitaires et sympathisants réunis à la Défense à Paris.

Il était utile de le rappeler au tiers du quinquennat de François Hollande, gâché en grande partie par le départ précipité de l'ancien locataire de l'Elysée qui a laissé ses factures et les poubelles à sortir. L'opposition, pendant que Copé et Fillon se mettaient des baffes, a passé 18 mois à gesticuler sans sortir une seule proposition sérieuse pour le pays.

Concernant le Tea party, je suis partagé puisque nous avons un bon début de création d'un Abrutea party en France avec nos libertariens, nos bonnets rouges et nos intégristes religieux.

Je rajouterais tout de même que nous avons toujours la droite la plus bête du monde, un palmarès qu'elle tient depuis une bonne dizaine d'années.

mercredi 27 novembre 2013

21 millions et puis s'en va



Attention le Medef est pas content et il qui cogne sur la table,  il a annoncé ce mercredi, sur le réseau social Twitter, que son instance déontologique était saisie après l'annonce du montant de la retraite chapeau dont bénéficiera Philippe Varin, futur ex-patron de PSA.
Si les patrons millionnaires ont lu ça sur Twitter, ils doivent certainement trembler ce soir. J'apprends tout de même que c'est la CGT qui a créé la polémique en révélant que l'entreprise avait provisionné près de 21 millions d'euros pour pouvoir verser à son aimable PDG 310 000 euros par an pendant vingt-cinq ans après son départ de la tête du groupe, je pensais que ces choses là étaient un peu moins secrètes, ce qui montre tout de même la filouterie qui existe dans cette caste élitiste de mes deux.

Ce genre de polémique revient régulièrement quand un grand pédégé est sur le départ, surtout quand il a échoué d'ailleurs et à chaque fois nous avons les mêmes larmes de gens choqués, le Medef s'est encore mis dans le rôle de celui qu'est pas content mais doit juste espérer que la pétarade s'essouffle. Comme d'habitude, tout le monde aura oublié dans quelques jours jusqu'au prochain.

On avait déjà assisté au grand cinoche de Nicolas Sarkozy avant son élection en 2007, à Marseille, l'air grave et la main sur le porte-feuille cœur il avait déclaré "Si je suis élu président de la République, je ferai voter dès l'été 2007 une loi qui interdira la pratique détestable des 'golden parachutes', parce c'est contraire aux valeurs qui sont les miennes.". Il n'y a jamais eu de loi, au mieux quelques encadrements pour éviter le pactole en cas de départ d'une entreprise en difficulté.

En 2009, suite au scandale du parachute doré de l'ex-PDG de Valeo Thierry Morin et des stock-options de la Société générale, Nicolas Sarkozy remet ça : "Il ne doit plus y avoir de parachutes dorés, il ne doit plus y avoir de bonus, de distribution d'actions gratuites ou de stock-options dans une entreprise qui reçoit une aide de l'Etat, qui met en oeuvre un plan social d'ampleur ou qui recourt massivement au chômage partiel." Un pauvre décret a été pondu au mois d'avril mais cette interdiction ne s'appliquait qu'aux entreprises ayant bénéficié d'une aide de l'Etat  jusqu'à fin 2010, autrement dit sans risque de se mettre à dos le CAC40.

En 2011, l'ami de Nicolas Sarkozy, Henri Proglio, patron d'EDF et retraité, avait joué sur les deux tableaux. Grâce à une loi de 2009 autorisant le cumul emploi-retraite. Il avait pu prétendre à ses droits à la retraite-chapeau de chez Veolia, qui s'élevait à 800.000 annuels environ, et à son salaire chez EDF : 1,6 million d'euros environ en 2011.

Nicolas Sarkozy n'a jamais rien fait contre ces privilèges déplacés, aujourd'hui Philippe Varin va s'en aller avec  plus de 1200 smics annuels sur 25 ans après avoir fait fermer une usine. Il a fait plaisir à la famille Peugeot exilée en Suisse et aux gros actionnaires complices, son travail principal à la tête de cette pompe à fric, le reste avec son bilan et ses ventes misérables ne sont que des détails finalement. 

Grandeur et décadence de l'industrie française. Il faudra un jour qu'on stoppe cette connerie et que les coupables payent. 


lundi 25 novembre 2013

Augmenter les impôts c'est courageux mais ça dépend

Quand c'est un gouvernement de droite qui augmente les impôts c'est courageux, "sous une pression énorme" et "la menace terrible de la disparition de l’euro", pour sauver la France, l'Europe, le monde, les dettes de Nicolas, les français, scoubidou et sa mère en tongues.
Par contre quand c'est un gouvernement de gauche au pouvoir qui ne baisse pas les impôts du gouvernement précédent c'est mal, ça pue du cul et il n'y connait rien à rien de toutes façons à ces trucs de spécialiste en économie mondiale de la réforme fiscale en bonnet rouge.

Soudain Francois Baroin, à la limite du malaise gastrique face à Jean-Michel Aphatie, avoue tout: "Baisser les impôts ? Impossible".



François Baroin : "Baisser les impôts... par rtl-fr

Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes


Aujourd'hui, lundi 25 novembre, ce n'est pas que la fête des catherinettes, c'est aussi et surtout la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.
A cette occasion, le ministère des Droits des femmes rappelle qu'en 2010-2011, 200 000 femmes entre 18 et 75 ans ont été victimes de violences sexuelles hors ménage et près de 600 000 ont été victimes de violences au sein même de leur ménage. Un sujet qui sera au coeur du Comité interministériel des droits des femmes du 30 novembre 2012.

Je vous invite donc à consulter les liens suivant:



Ainsi que le site du ministère du droit des femmes: www.stop-violences-femmes.gouv.fr

Et n'oublions pas que:

La violence contre les femmes est une violation des droits de l’homme.
La violence contre les femmes résulte d’une discrimination à l’égard des femmes, tant dans le droit que dans les faits, ainsi que de la persistance d’inégalités entre hommes et femmes.
La violence contre les femmes a de lourdes conséquences et peut empêcher la réalisation de progrès dans certains domaines, comme l’élimination de la pauvreté, la lutte contre le HIV/sida et la paix et la sécurité.
La violence contre les femmes et les filles n’est pas inéluctable et sa prévention est non seulement possible mais essentielle.
La violence contre les femmes est un problème mondial. Jusqu’à 70 % des femmes sont victimes de la violence au cours de leur vie

A lire aussi chez Cyril.



dimanche 24 novembre 2013

[Pin-Up] AnneSleaze Von Vee

J'ai eu l'impression de reconnaître un lieu de promenade près de chez moi en regardant ce shoot sexy de la jolie brune AnneSleaze Von Vee, par contre je ne vois que des canards et des ragondins d'habitude :) 


samedi 23 novembre 2013

Hysterical Literature



Hysterical Literature est une série de vidéos d'art réalisé par le photographe et cinéaste basé à New York Clayton Cubitt. Il explore le féminisme, le dualisme corps et  esprit, la distraction du portrait, et le contraste entre la culture et de la sexualité.
Dans ce projet, il filme des femmes  attablées en train de lire à haute voix un livre et essayant, je ne sais pas si le mot est juste, de supporter un  vibromasseur en marche. Si le début de la lecture se passe bien, elle se fait de plus en plus compliquée au fil des minutes.

Ici la vidéo de la quatrième session avec la charmante Stormy qui tente de nous lire American Psycho, étonnant, troublant, bandant.


Ne nous fâchons pas (ce soir)


Il y a à peine une quinzaine jour nous fêtions le demi-siècle des Tontons Flingueurs, pour l'occasion Georges Lautner était l'invité d'honneur des 50 piges au cinéma "Bonne Garde" de Nantes, probablement sa dernière grande sortie. 
Georges Lautner n'a probablement jamais fait de chef-d'oeuvre mais il a fait des films qui étaient pour moi des bons moments de cinéma, celui de mes souvenirs de jeunesse quand après le dîner je m'installais confortablement pour regarder Lino Ventura ou Michel Constantin mettre des beignes aux tocards. Aujourd'hui j'ai toujours autant de plaisir à revoir ses films même après plusieurs rediffusions, d'ailleurs comme l'a dit Aurélie Filippetti dans son hommage au réalisateur, "le public gardera des oeuvres de Georges Lautner le souvenir qu'elles ont été traversées par le tourbillon de la vie, de la farce et du rire", je suis bien d'accord.

vendredi 22 novembre 2013

Et si on stoppait les irresponsables du chalutage profond



"La pêche profonde n'est viable ni écologiquement ni économiquement ! L'argent des Français sert directement à anéantir des écosystèmes et des espèces extrêmement vulnérables", dénonce Claire Nouvian, présidente de Bloom, une association qui publie une étude en collaboration avec la Fondation pour la nature et l'homme, Greenpeace et Deep Sea Conservation Coalition. Le rapport a épluché les comptes des flottes françaises pratiquant la pêche profonde dans l'Atlantique Nord-Est et a constaté qu'elles percevaient des millions d'euros de subventions publiques.

La flotte de Scapêche (Intermarché), par exemple, responsable de plus de la moitié des captures d'espèces profondes de l'Hexagone, a perçu près de 10 millions d'euros depuis 1996, devant celle d'Euronor, qui en a touché 7,8 millions, sans compter les aides qu'elles reçoivent pour le carburant et sans lesquelles elles sortiraient en mer à perte. Malgré ces aides, ces entreprises présentent un déficit chronique. Des conclusions identiques à celles d'un groupe d'experts internationaux estimant que la pêche profonde ne pourrait jamais satisfaire les objectifs internationaux pour une pêche durable.

Deux ans après rien n'a changé, même si Intermarché continue à se faire emplafonner, les subventions du scandale sont toujours en cours et les  lobbies de la pêche industrielle font pression sur les Etats membres de l’Union européenne et les députés du Parlement européen pour éviter l’interdiction du chalutage profond que la Commission européenne a proposé.

Pour mieux comprendre le désastre écologique  subventionné de ces machines à détruire, la blogueuse Pénélope "Jolicoeur" Bagieu a très bien illustré (comme d'habitude) le problème et nous rappelle que la pétition est toujours en cours pour stopper d’urgence cette aberration économique. Ne déconnons pas avec l'avenir, il manque encore pas mal de signatures pour atteindre l'objectif de la pétition.

jeudi 21 novembre 2013

Les Chansons de l'innocence retrouvée



Impossible de trouver dans le métro l'affiche du nouvel album d'Etienne Daho sans bandeau publicitaire cache nénés, la RATP ayant décidé de pratiquer sa propre censure pour, je suppose, ne pas choquer les âmes sensibles, les féministes, les pitis n'enfants ou le reste de veilleurs qui resteraient sur Paris. 
On dit aussi que Polydor, sa maison de disque et label d'Universal Music, l'aurait elle même censurée en accusant la Régie pour être tranquille et pouvoir mettre un bandeau sans passer pour des vieux cons. Bref, Etienne Daho bénéficie d'une bonne publicité autour de son nouvel album mais ça ne me dérange pas, je l'aime bien ce type, et sa jolie nana aussi. 


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons