jeudi 24 janvier 2013

Blague belge de luxe


Une bonne grosse blague belge que tout nos amis pigeons et ultra-libéraux vont pouvoir déguster jusque dans leur fondement c'est celle des secrets de l'exil fiscal de bernard Arnault, lui a qui avait choqué par son départ nos Columbidae de gala qui avaient accusé la politique de notre jeune gouvernement fraîchement arrivé sur les ruines laissées par la droite de tout les maux de la terre entière. Les rouges étaient là, les chars défilés sur les Champs et les pauvres riches, la crotte au cul et les genoux tremblants, devaient partir au paradis pour sauver femmes, pognon et enfants.
Sauf qu'on apprend aujourd'hui que le jovial et sympathique Bernard Arnault a viré sa fortune après  sombres calculs et par le truchement d’un complexe montage juridique la quasi-totalité de sa participation dans son groupe de luxe le 7 décembre 2011, soit pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy. Cela fait donc plus d’un an que Bernard Arnault a déjà logé son pa­trimoine personnel en Bel­gique.

Juan se demandait dernièrement s'il fallait tondre les déserteurs fiscaux, je pense qu'on devrait aussi chatouiller les pieds des libertariens de mes deux au fer rouge avant de les baigner dans du goudron et des plumes.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons