dimanche 17 novembre 2013

La colère de droite



Suite au mouvement des bonnets rouge né en Bretagne un autre mouvement bien parisien celui-là tente de prendre la suite en revendiquant une colère dont on se demande où elle se trouvait depuis 10 ans.

Il est rigolo de constater que les revendications de tout ces rebelles de la dernière heure avaient largement lieu d'être depuis une bonne décennie puisque si nous revenons en arrière, même pas très loin, en mai 2007 par exemple, le gouvernement de Nicolas Sarkozy n'a jamais écouté le peuple, il avait même commencé dès le premier jour sur le yacht de son pote.
Il a matraqué les contribuables puisque nous payons aujourd'hui la joyeuse dette de quelques 600 milliards d'euros.
Il a ruiné notre industrie en laissant ses amis du CAC 40 délocaliser en se faisant du pognon et nos agriculteurs subissent de plein fouet le libéralisme à coup de subventions débiles pour survivre.
Il a effectivement contribué à l'enterrement de notre armée et de notre police en commençant par supprimer plus d'une dizaine de milliers d'emploi.
Il a de fait augmenté la délinquance.
Il a déstabilisé des familles en aggravant les inégalités sociales.
Il a détruit notre économie en pratiquant une politique ultra-libérale qui ne fabrique que des chômeurs.

Bref, le plus cocasse est la raison donnée pour ce Jour de Colère:

Le Jour de Colère n’est en rien le fruit de quelconques partis ou groupuscules extrémistes surfant sur la vague d’exaspération légitime des Français, mais est une initiative de citoyens ordinaires excédés par la destruction systématique de tous les repères de notre société qui font la grandeur de notre pays. 

Allez hop, le Jour de Colère contre la dictature socialissss et le matrakage fiskal est tout bonnement la suite du mouvement de la Manif pour Tous du Printemps Français, une bonne manifestation réactionnaire comme il faut avec des nouveaux prolos à 5000 euros par mois.

Pendant ce temps là quelque part en France, des salariés luttent toujours pour la sauvegarde de leur emploi, des actionnaires toucheront des dividendes bien grasses suite à une fermeture d'usine, des milliers de personnes auront du mal à finir le mois mais cela a toujours été le dernier soucis des opportunistes de Jour de Colère.

3 commentaires :

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons