samedi 1 mars 2014

Simferopol, Sebastopol, Nikopol...


En 2023, Paris est divisé en deux arrondissements : au centre celui des nantis, des puissants, dirigeant politiquement et militairement, autour : celui des pauvres. Le fasciste Choublanc brigue un autre mandat. Au dessus de la ville, une pyramide abrite les Dieux Egyptiens. Choublanc espère échanger le carburant nécessaire à la pyramide contre l'immortalité. " Niet " répondent les Dieux. 
Pendant ce temps, Alcide Nikopol, en état d'hibernation dans le cosmos depuis 30 ans, s'écrase sur Paris, dans l'arrondissement des pauvres. Il perds sa jambe dans la chute (gelée) et rencontre Horus, dieu Egyptien dissident. Celui-ci répare sa jambe et prends possession de don corps, dans le but de prendre le pouvoir à Paris, et de se venger des autres Dieux. 
Il réussit en " éliminant " mentalement Choublanc, et en tuant les prétendants à la succession, mais il se fait rapidement reprendre par les siens. Il est condamné à être coulé dans la pierre durant sept fractions d'éternité. Nikopol, lui, devenu fou après avoir échappé de peu à la mort, récite Baudelaire dans les couloirs d'un hôpital. Son fils (qui a le même âge que lui), met en place un régime égalitaire. 

Tout ça n'a rien à voir avec les événements qui se passent en Crimée, ni le fait que j'ai habité pendant quelques années à proximité de la rue du même nom, ni même le fait d'être venu au monde dans le quartier de la place Sébastopol à Lille. Il n'empêche, je trouve qu'il y a de la ressemblance entre l'ambiance glauque de cette bande dessinée d'Enki Bilal et les tensions qui existent entre l'Ukraine et la Russie. Le pouvoir, des morts, des dictateurs, de la tension, du nationalisme, tout les ingrédients pour foutre la merde dans le monde avec une bonne guerre froide en prime sont là. 
Je m'en vais relire les trois tomes de cette histoire tiens.

7 commentaires :

  1. ni même le fait que d'être venu au monde dans le quartier de la place Sébastopol à Lille


    tiens , un pays

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben oui, c'est comme ça qu'on appelle qq'un né au même endroit que soi (ou que mes enfants , ma mère ayant accouché à domicile)

      Supprimer
    2. Ah ok, encore un nordiste, ils sont partout! :)

      Supprimer
  2. Tout ça est bien glauque en effet et préoccupant.
    Moi aussi j'ai eu un titre à placer " Pas d'accord à Yalta"
    Je suis sur aussi qu'on pourrait trouver un truc autour du pont de l'Alma.....plus sympa que " Une nouvelle guerre de Crimée "
    Ceci dit, Je sui écœuré de l'aplomb de Poutine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas surpris, il ne pense qu'à la grande Russie.

      Supprimer
    2. "Ceci dit, Je suis écœuré de l'aplomb de Poutine."
      faut pas , c'est Nicolas III , le nouveau tsar

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons