vendredi 12 septembre 2014

Ont-ils le droit d'être différents?


Depuis le début des préparatifs de mon déménagement cet été je n'ai pas vraiment eu le temps de m’intéresser à la réforme des rythmes scolaires et outre le fait que je ne m'avancerais pas contre les arguments des spécialistes de la petite enfance, je constate tout de même quelques détails pénibles pour nous les parents. J'écrivais l'autre jour que mon petit dernier scolarisé en CP s'adaptait très bien lui, c'est plutôt nous les parents qui sommes un peu plus ennuyés avec les horaires, en partie parce que nous ne l'avons inscrit à aucune activité. Je pense que cela va peut-être changer à terme pour plus de confort.
Ceci dit, je ne comprends toujours pas certains parents râlent contre cette réforme qui est transparente pour la plupart puisque les horaires avec activité ne changent quasiment rien à leurs habitudes, le mercredi matin étant la grosse nouveauté et l'organisation péri-scolaire étant à la charge des communes. 
Globalement donc tout va bien, les maires frondeurs n'ont pas été bien loin dans leurs actions médiatiques (en fait dès que les caméras disparaissent, ils rentrent dans le rang) et les gilets jaunes ont été remis à leur place, dans le coffre des bagnoles.
A part Marseille où le bordel généralisé est une tradition, il n'y a qu'à Levallois-Perret que la mairie ne veut toujours pas entendre de la semaine de quatre jours et demi et il parait même que les Balkany ont l'appui d'une forte majorité des parents. C'est marrant Levallois, on a presque l'impression d'être en Corée-du-Nord tellement c'est différent, où il y fait bon vivre et où les gens sont les plus heureux. Tellement différent que le couple Balkany s’est engagée dans un bras de fer avec l’Education nationale pour conserver la semaine de quatre jours. Ils réclament donc, au nom de tout les parents exemplaires de Levallois-Pyongyang et devant les tribunaux "un droit à la différence". Mais ils ont tout confondu les gentils Balkany, à force de s'estimer au-dessus des lois, ils sont persuadés d'être différent. Un jour les tribunaux leur rappelleront qu'ils peuvent aller au gnouf comme n'importe quel voyou.

3 commentaires :

  1. "il parait même que les Balkany ont l'appui d'une forte majorité des parents."

    entre fraudeurs fiscaux depuis des lustres , on se comprend

    RépondreSupprimer
  2. http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20140610.OBS9940/balkany-aurait-reconnu-avoir-fraude-le-fisc-pendant-17-ans.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et on en parle moins que la taxation d'office de Thevenoud

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons