vendredi 5 décembre 2014

Conneriebilité bretonne

L'Union patronale interprofessionnelle d'Armor a inauguré pour dénoncer la politique du gouvernement en matière de privilège exclusivement réservé aux patrons, ses membres chantent au lieu de pleurnicher comme d'habitude et pour une fois ils ont l'avantage de nous faire marrer en passant pour des cons. Un peu de détente pour les millions de chômeurs qui écoutent en temps normal avec consternation les revendications anti-sociales des patrons et leur plainte des charges, des 35 heures, des charges et encore des charges.

Je vous laisse savourer la mobilisation du Medef Groland.

14 commentaires :

  1. Ah, ils sont magnifiques ! Prêts pour The Voice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les vois plutôt chez Patrick Sebastien à tourner les serviettes.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Ils n'arrêtent pas en ce moment aussi, ils feraient mieux de nous faire des crêpes.

      Supprimer
  3. Ils ne manque que les bonnets rouges.

    RépondreSupprimer
  4. les cons ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnait...

    RépondreSupprimer
  5. Il faudra m'expliquer eu quoi baisser les charges (patronales et salariales) serait "anti-social"....

    Et sur les 35h, le résultat est effectivement tellement éblouissant qu'il ne faut surtout pas revenir sur une mesure si efficace...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben dis donc...tu as sérieusement besoin d'un cours de rattrapage...Ce que tu appelles "charges" sont des cotisations qui servent à financer tout notre système social...Donc, à partir du moment où on décide de baisser ces contributions collectives, forcément il y a une connotation "anti-sociale" là dedans...Après, on peut être d'accord ou pas d'accord sur le système, mais ça c'est un autre débat

      Supprimer
    2. D'abord ce n'est pas moi qui appelle cela des "charges" et ensuite vous avez tort sur un point, comme tous les degôches d'ailleurs, c'est de croire que baisser ces "charges" seraient antisocial. D'ailleurs on voit bien ou nous a mené leur augmentation continue depuis 40 ans... Notre système social que tout le monde nous envie mais que personne ne copie (comme par hasard) est en faillite.

      Il y a un principe extrêmement simple, découvert au début de la révolution industrielle et qui veut qu'en vendant moins cher, on vende plus...

      Réduire les charges diminuera le cout du travail et augmentera le pouvoir d'achat ce qui impliquera plus d'embauche et plus de consommation.

      Donc ce qui serait social c'est de diminuer les charges, pas de les augmenter.

      Supprimer
    3. "Il y a un principe extrêmement simple, découvert au début de la révolution industrielle et qui veut qu'en vendant moins cher, on vende plus"

      Il y a des contre-exemples, dans l'automobile les constructeurs préfèrent vendre des grosses voitures que des petites voitures même si ces dernières se vendent plus, c'est la marge opérationnelle qui les intéresse.

      Supprimer
    4. Il est ou votre contre exemple ?

      Je dis que quand on vend moins cher on vend plus et vous me répondez que les constructeurs préfèrent vendent cher...

      Je ne vois pas ou le contre exemple.

      Vous auriez pu citer la marque de montre Omega qui a augmenté ses ventes de 30% en doublant pratiquement ses prix.

      Supprimer
    5. Justement, on peut vendre plus sans vendre moins cher. Pourquoi toujours tirer par le bas?

      Supprimer
  6. "Justement, on peut vendre plus sans vendre moins cher" dans 99% des cas, non....

    Et il se trouve que pour la fiscalité, empiriquement, l'Etat y gagne à baisser les impôts et les charges...

    Mais avant que nos énarques comprennent ça, les Français se seront largement appauvris.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons