jeudi 18 décembre 2014

La famille Mouton



Histoire émouvante de cette famille originale, on en parle dans toutes les émissions de télévision depuis quelques jours. J'aime beaucoup le synopsis qui devrait faire un carton dans les salles d'après la promo et j'en ai déjà presque la larme à l’œil tellement c'est beau comme un coucher de soleil sur la baie de Taiji après un massacre de dauphins orphelins.

"Paula est une adolescente dont les parents sont néo-nazis. Grâce à un boucher albinos, elle va découvrir son don : le clafoutis aux champignons. Sa vie va basculer en massacrant sa famille à la fourchette à huître."

Ça donne envie d'aller le voir, non? Allez, celui là est pas mal aussi:

"Paula est une adolescente dont les parents ont été kidnappés par des aliens. Grâce à une paire de moufles ayant appartenu à Louis XIV, elle va découvrir son don : la philatélie SM. Sa vie va basculer en murmurant à l'oreille des porcs noirs de Bigorre."

Quoique:

"Paula est une adolescente dont les parents sont des stars du porno. Grâce à ses mains moites, elle va découvrir son don : l'invisibilité. Sa vie va basculer en récitant du BHL en montgolfière."

Et si celui là était le bon pour un succès phénoménal:

"Paula est une adolescente dont les parents sont arrivés en retard à leur mariage. Grâce à son frère homozygote, elle va découvrir son don : la téléportation.Sa vie va basculer en chantant dans les rues de Tombouctou."

Vous l'aurez compris, la trame de ce film semble sorti d'une machine à calculer et à faire gagner beaucoup d'argent.  Le pire dans le vrai scénario est qu'il faut supporter du Michel Sardou pendant 1h45 parce que la vie de Paula va basculer en interprétant ses chansons.


10 commentaires :

  1. Ben, et l'esprit de Noël alors ?

    J'ai un autre pitch: Paula est une adolescente dont les parents sont vegans et psychanalystes lacaniens dont le grand-père est ministre et le petit frère adopté noir et hypersomniaque.
    Grâce à Jojo, SDF, elle mange pour la première fois des ravioli en boite à la sauce bolognaise. Sa vie bascule. Elle veut laisser tomber le concours d'entrée à Normale Sup pour devenir industrielle de l'alimentaire. Elle s'inscrit en loucedé au LEP de Laval, en BTS "métiers de l'agro-alimentaire, option conserves et surgelés".
    L'émotion affleure tout au long de ce film, qui ne tombe jamais cependant dans le pathos. Paula est une jeune actrice attachante. Mention spéciale au petit Pierre-Emmanuel ( Steson dans la vraie vie, repéré dans un casting à la Cité des Bleuets à Montgeron), qui dort tout le long du film avec une grâce touchante.

    Respectons la Différence (et les ravioli.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je n'ai rien contre le film mais la promotion ultra-médiatisée du film m'a gonflé.

      Supprimer
  2. Oui mais Paula est très très mignonne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve à la mère un côté Karine Viard débandant au possible.

      Sinon, je trouve vos synopsis fort réjouissants… y compris celui de Suzanne, qui est visiblement passée à côté d'une grande carrière.

      Supprimer
    2. C'est vrai que d'un coté je pense à la Karine Viard du festival de Cannes.

      Supprimer
  3. T'es mûr pour commencer une carrière de synopteur ou pitchiste!

    RépondreSupprimer
  4. Je dois être complètement déconnecté actuellement, car je ne sais pas de quoi on parle dans ce billet...Mais il est vrai que la télé chez moi, est plus un objet de décoration qu'un objet vital

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La famille Bélier est un film qui sort au cinéma en ce moment, il parait que c'est meugnon.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons