vendredi 31 janvier 2014

De l'assemblée s'il vous plaît


J'ai reçu ce courrier de mon député Axel Poniatowski, avec l'entête de l'Assemblée nationale s'il vous plaît. 
Bon je lui pardonne la petite erreur dans mon nom de famille sur la carte et l'enveloppe, il engueulera les services municipaux concernés de ma part. 
Bien que je ne partage pas du tout ses opinions politiques, évidemment, Ponia (pour les intimes), que j'ai déjà rencontré, est néanmoins un député-maire et vice-président de la commission des Affaires Étrangères plutôt sympathique, sa carte de vœux, en tant que réputé-père et président du repeuplement du Val d'Oise me fait grandement plaisir. 

jeudi 30 janvier 2014

Le genre et la théorie du djendeure pour les nuls


On entend beaucoup trop parler de cette sulfureuse théorie du genre ces dernier jours, ce fantasme alimenté à coup de grosses propagandes par des gens mal intentionnés pour faire peur aux parents d'élèves est le dernier coup bas de militants fanatiques très à droite mais surtout très cons.

L'explication en bande dessinées par l'Insolente Veggie pour comprendre les raisons de la rumeur lancée par la Crétinerie pour tous (voir ci-dessous) est à lire ici.



mardi 28 janvier 2014

Les limites de la tolérance


Il n'y a pas à dire, tant que la  loi de séparation des Églises et de l'État,  adoptée le 9 décembre 1905, sera en cours, nous serons peinard. Je n'ai rien de particulier contre les religieux tant qu'ils s'occupent de bonté  mais j'ai comme l'impression depuis la vague de la Manif pour tous que s'il prenait le pouvoir en France, nous assisterions à un gros retour au moyen-âge. 
Je ne mettrais pas les trois grosses religions dans le même sac mais il faut avouer que partout où la religion a la main mise sur la société les libertés sont plus que limitées. L'appel national  lancée par Farida Belghoul pour boycotter les écoles après une rumeur d'instrumentalisations des élèves par des cours de théorie du genre nous montre qu'il faudra être de plus en plus vigilant contre ces manipulateurs d'opinions. Cette rumeur, très bien relayée à Meaux dans la ville de Jean-François Copé, n'a jamais été démentie par la mairie. Pourtant on sait que le maire ne supporte pas les rumeurs, surtout sur lui, mais quand la rumeur rejoint le camp politique, on ferme sa gueule pour la cause.
L'exemple parfait de la limite de la tolérance chez les religions nous vient d'Israël aujourd'hui, ce cher et sympathique Benjamin a beau faire des cadeaux aux ultra-orthodoxes un peu trop intrusifs dans la société en promettant des gentilles colonies de vacances chez les untermunsch palestiniens, cela n'a pas suffit pour pardonner les relations amoureuses du fiston avec un canon norvégien, elle a le gros défaut aux yeux de ces crétins intégristes, elle est non-juive.
Ces révélations ont déclenché la colère de nombreux ultra-orthodoxes. Nissim Zeev, membre du parti religieux Shass, a ainsi indiqué au Jerusalem Post que le Benjamin Netanyahu devait "faire preuve d'une responsabilité nationale" en tant que Premier ministre. Une responsabilité "nationale", rien que ça. "C'est un gros problème. Je parie que cela le peine", a-t-il dit. Moshe Feiglin, un député de l'aile la plus radicale du Likoud, le parti du chef du gouvernement, a de son côté jugé "très regrettable" cette relation. 
Ce n'est pas la guerre mondiale mais presque, quand je pense que notre président à nous est suspendu à une grève de la faim par notre intégriste à nous, il y a de quoi s'inquiéter sur la montée des fous de Dieu.
Le pompon est quand même le rappel à l'ordre de l'organisation d'extrême droite nationaliste et religieuse Lehava qui a appelé Benjamin Netanyahu à agir pour "empêcher cette relation". "Vos petits-enfants comme vous le savez, ne seront pas juifs", a-t-elle mis en garde  en rappelant que le judaïsme se transmet par la mère. Pour un peu ils seraient capable de supprimer la jeune norvégienne pour la grandeur du pays.
Après il y a des tordus qui vont nous dire que la laïcité est dangereuse pour la société,  quoique je m'attends à ce qu'on me dise que les juifs cépapareil, c'est un peu vrai, chez nous et chez certains manifestants aux valeurs chrétiennes bien à droite c'est les homosexuels les vilains bâtards à éliminer.

lundi 27 janvier 2014

Les affiches de Mai 68 par l’atelier populaire


 

Que reste-t-il de Mai 68 aujourd'hui? Plus de liberté ou plus d'inégalité? Allez lire le billet de monsieur Poireau sur son impression de bilan mitigé des mouvements et manifestations survenus en France de mai à juin 1968. En tout cas il reste les affiches, encore terriblement d'actualité.

Le 14 mai 1968, l’École Supérieure des Beaux-arts de Paris est occupée. Très rapidement va se mettre en place une organisation très efficace: un journal de grève est créé, des assemblées générales sont organisées.

Dès le lendemain, plusieurs artistes, élèves de l’école et même personnes extérieures créent et impriment à 30 exemplaires la première affiche destinée à soutenir le mouvement en cours, dont le slogan est:  U-sines, U-niversités, U-nion. Il s’agit de la première affiche de l’atelier populaire des Beaux-Arts au service du mouvement de Mai 68, son slogan deviendra ensuite le sigle du groupe qui réalisera les productions de l’époque.

La méthode d’imprimerie est ensuite changée car elle n’aurait jamais permis un affichage aussi conséquent: il s’agit de la sérigraphie par pochoir. A l’époque très peu utilisée par les artistes, elle a joué un rôle essentiel dans la production de ce que l’on appelle les "affiches de mai".

Le 19 mai, l’atelier populaire des Beaux-arts se rend célèbre par une affiche qui a alors couvert les murs de Paris. Le slogan reprend ironiquement une expression utilisée par le Général de Gaulle à la radio (2) "la chienlit, c’est lui", avec en fond, une caricature du Général de Gaulle avec un képi, un grand nez (c’est de cette manière qu’il était pratiquement toujours caricaturé sur les affiches) et levant les bras comme une marionnette ridicule (pour faire référence à son passé). Cette affiche fut tirée a près de 3000 exemplaires.

Le 20 mai, va apparaître sur les murs la sérigraphie d’un CRS, matraque au poing,  en réutilisant le slogan utilisé lors de la nuit des barricades "CRS=SS". Cette date semble constituer un tournant dans la production de l’atelier des Beaux-arts : des affiches illustrées sont réalisées et vont par la suite réellement représenter le mouvement de mai 68 alors que jusque là, seuls les textes prenaient place dans les travaux. Fin mai, suite à l’interdiction de séjour en France imposée à Daniel Cohn-Bendit, une affiche le représente souriant face à un CRS, accompagné par le slogan: "nous sommes tous désirables" (à la base, le slogan devait être "nous sommes tous des juifs et des Allemands" mais il fut jugé trop violent). Certains artistes vont partir en province où d’autres ateliers vont s’ouvrir ( à Toulouse, Caen, Marseille, Montpellier, Bordeaux…). 

justineinfocom.wordpress.com/les-affiches



















D'autres affiches à voir ici.

dimanche 26 janvier 2014

[Pin-Up] Lela Bells


Lela Bells est une pin-up très intelligente et croit en beaucoup de choses, elle est surtout très belle et cette photo rappelle l'International Leopard Day 2014 qui aura lieu au mois de mai prochain :)

samedi 25 janvier 2014

Dimanche: Jour de colique



Dimanche la petite bourgeoisie réactionnaire de France va tenter de soigner sa pathologie de la cavité abdominale en défilant dans la rue pour exprimer son ras le bol de n'être pas content de vivre dans une dictature.
Des anti-mariage gay, des bonnets de toutes les couleurs, des militants d'extrême droite, des dieudonnistes et divers groupuscules plus ou moins bizarres ont lancé un appel à manifester dimanche à Paris, ce grand gloubi-boulga va tenter de fédérer les neuneus encore hésitant et nous faire croire que c'est le peuple qui ralouille. Le peuple parait-il, du moins les organisateurs se l'imaginent et les plus militants le croient, des catholiques intégristes pas vraiment prêt à aider la misère du monde, des bonnets rouges préoccupés par leur porte-monnaie et la fiscalité, des militants identitaires islamophobes prêt, eux, à en découdre et des supporteurs de Dieudonné qui défileront main dans la main avec leurs anciens ennemis.
Louis Dumont, co-organisateur de la manifestation, est en passe de satisfaire les gentils lecteurs "apolitiques" et "pacifique" du Salon Beige, entre-autres, en réussissant l'association de tout le petit monde de la Manif pour Tous et de la Marche pour la Vie avec une foultitude de mouvements nationalistes et intégristes bien droits dans leurs bottes, la main était, dès le début, bien tendue. Le média Pro-Russia que beaucoup de réactionnaires prennent comme la voix de la vérité vraie ne s'y trompe pas, Jour de colique est à sa une depuis plusieurs jour, et on peut dire qu'ils s'y connaissent en démocratie en Russie, il suffit de constater le traitement particulièrement démocratique subi par les anti-russe à Kiev.

Pour participer si vous doutez encore, il faut être contre le droit des femmes, contre le mariage pour tout le monde, contre la diminution de la pauvreté, contre les profits démesurés des patrons, contre la laïcité, contre l'Europe sauf pour les subventions, contre l'interdiction de polluer, contre l'écologie, contre l'impôt, contre les immigrés, contre les autres pas comme eux, contre, contre, contre.

Par contre si vous voulez éviter de glisser sur des épandages de chiasse brune, évitez les rues de Paris et allez vous aérer à la campagne.

jeudi 23 janvier 2014

"Génération internés" dans Libé


Paris, mai 2014. Sur les réseaux, Paul est un blogueur politique influent, admiré et trollé ; mais entre ses quatre murs, bien réels, bien trop proches, c’est un auteur inadapté, désabusé. Il vit, avec Rachel et leurs deux fillettes, dans un ersatz d’appartement. De la «chair à loyer», comme on en trouve à presque tous les étages dans la capitale. Ils sont loin des «révoltés [qu’ils pensaient] encore incarner à 35 ans passés». Mais qu’espérer d’autre ? «Elle servait en magasin. J’étais un poète. Nous n’avions aucun diplôme remarquable. Selon les standards de l’époque ...

L'ami blogueur et écrivain Seb Musset est dans Libé aujourd'hui, du moins la critique de son dernier livre "Génération internés" (à acheter ici) par Antonin Iommi-Amunategui.
Après le lien photographique de l'article, le lien numérique .


Laboratoires, toilettes, chambres à coucher... visite guidée


Après quatre mois passés dans l'espace, l'astronaute américaine Sunita Williams , avant d'entamer la descente à bord d'un Soyouz, a pris le temps d'enregistrer une visite guidée de la Station spatiale internationale (ISS). De la coupole d'observation aux toilettes, en passant par les boîtes servant de lits, elle offre un aperçu inédit du quotidien dans l'espace. C'était fin 2012.
Je suis tellement crevé en ce moment que même là-haut, au calme, j'irais bien dormir une semaine.


mercredi 22 janvier 2014

L'art et la manière


Il y a l'humour qui souligne le caractère comique, ridicule, absurde, décalé ou insolite de certains aspects de la réalité qu'on ne peut pas toujours partager avec tout le monde ( moi je suis bon public) , et il y a l'art qui s'adresse délibérément aux sens, aux émotions et à l'intellect.
Il y a surtout l'art et la manière, l'oeuvre d'art présentée chez mon collègue d'Extimités ne me fait ni sourire, ni plaisir et ne m’émeut aucun cas. Par contre pour les sens c'est réussi, cette belle grosse merde d'Allen Jones m'interpelle, ça pue. 

mardi 21 janvier 2014

Pacte de responsabilité, ça sent l'embrouille

Dors, salarié, dors...

L'ami Sarkofrance rappelle qu'après les quelques jours d'euphorie après l'annonce du pacte de responsabilité et le million d'emplois promis par le patron du Medef, une enquête auprès d'une centaine de patrons  montre une grande prudence de ceux-ci et de la déception face à la reprise. Un discours entendu des dizaines de fois lors des bilans de fin d'année dans les entreprises après la publication des résultats. Par anticipation, il faudra être vigilant, en attendant vous travaillerez  plus et pour le même prix pour la pérennité de la boite. Les embauches ce n'est pas possible vu la conjoncture, les dividendes à verser  aux actionnaires et le tarif de la semaine de ski à Davos.
Pierre Gattaz lui même commence à rectifier le tir après s'être fait un peu allumer par sa base, il n'a jamais été question de promesse de 1 million d'emploi créé en échange des 30 millions d'euros offerts aux patrons, il a même apporté selon lui le Pacte de responsabilité "sur un plateau" au président François Hollande dans sa grande bonté de servir la France.
On a beau être habitué, à force de se faire avoir, ça titille le fondement et comme le rappelle Thierry Lepaon de la CGT, on en est déjà  à 230 milliards d’euros d’aides et d’exonérations (droite et gauche confondus) sans que l’on puisse en mesurer l’efficacité. Comme lui je suis assez gêné de voir qu'un gouvernement de gauche touche au socle de la protection sociale.
Aujourd'hui le chef de l'Etat a reçu les partenaires sociaux pour ses vœux aux "acteurs de l'entreprise et de l'emploi". Patrons et syndicats souhaitaient des précisions, notamment sur les "contreparties", il a réitéré devant eux ses chantiers comme "la diminution des prélèvements pesant sur le travail", "la fiscalité des entreprises", "la simplification" et les "contreparties.". Je m'attends toujours au pire mais malgré tout et toujours comme le patron de la CGT,  j’ai envie que la gauche réussisse, que la France réussisse, que les salariés puissent vivre normalement sans se faire constamment rabaisser par le patronat.
Mais je ne peux pas m’empêcher de penser que ça sent quand même l'arnaque tout ça.

lundi 20 janvier 2014

Le miracle italien


"C'est formidable. C'est l'espérance pour nous", s'enflamme le père Argouarc'h, en tenue de messe, s'apprêtant à "dire le chapelet", en fin de cortège de la Manif pour tous, euh non, la "Marche pour la vie" opposés à l'avortement.

Hier j'avais rappelé le cris du coeur du père Argouarc'h s'extasiant devant le nombre élevé (16000 intégristes tout de même) de manifestant contre l'IVG, il pourra rajouter aujourd'hui "C'est un miracle, c'est l’espérance pour notre église" après la naissance de Francesco, joli bambin né miraculeusement d'une none tombé malencontreusement sur un "clou rouillé" et nommé ainsi en l'honneur d'un célèbre François.
Sœur Roxana Rodriguez ne se savait pas enceinte, elle croyait être victime de problèmes digestifs à rallonge et n'était pas trop étonnée de sa prise de poids, on peut la comprendre, cela ne doit pas être évident quand on ne connaît pas la chose.
Après avoir envoyé sa lettre d'excuses à la mère supérieure des Petits disciples de Jésus, elle pense donner sa démission, cela peut faire désordre chez les partisans du "Un enfant, c'est un papa et une maman". Heureusement elle prends son miracle du bon coté, d'ailleurs elle dit se sentir plus l'étoffe d'une mère que d'une religieuse. "Je ne me sens pas coupable et je compte le garder et l'élever". "C'est un cadeau de Dieu".
Il n'y a plus qu'à trouver l'ignoble papa indigne pour le livrer aux intégristes de la Marche pour la vie.

dimanche 19 janvier 2014

[Pin-Up] Amber Von Tassel


Amber Von Tassel est une artiste de spectacle burlesque, elle est anglaise, ce qui change un peu puisque je viens de m'apercevoir que je ne poste pas beaucoup de pin-up de chez nos voisins qui roulent dans le mauvais sens.

La France en marche arrière


"C'est formidable. C'est l'espérance pour nous", s'enflamme le père Argouarc'h, en tenue de messe, s'apprêtant à "dire le chapelet", en fin de cortège de la Manif pour tous, euh non, la "Marche pour la vie" opposés à l'avortement.
L’espérance de quoi ? On se le demande, on se demande aussi pourquoi une nouvelle fois une partie de la population voudrait empêcher une majorité de faire ce qu'elle a le droit de faire, comme si l'IVG était un loisir.
C'est bien,  la France réactionnaire, pour ne pas dire plus, était dans la rue pour combattre un amendement, qui a bon dos, à la loi sur l'égalité entre les femmes et les hommes visant à supprimer l'idée de la nécessaire situation de détresse de la femme pour avoir recours à l'IVG. Ceux là même qui  manifestent en fait depuis des années contre l'IVG tout court. Les riches n'ont jamais eu de problèmes à ce sujet puisque les IVG se sont toujours fait en douce à l'étranger, et les familles à forte consanguinité ont heureusement (pour nous surtout) des gros soucis pour se reproduire. 
Je leur souhaite néanmoins, s'ils réussissent à faire régresser la France un jour, de n'avoir jamais de problèmes de malformation ou de viol chez leurs proches.
Après les méchants homosexuels pas très catholique, voilà les réacs sur le front d'un autre combat rétrograde, je me demande quel sera le prochain thème de leur manifestation, je m'attends à tout puisque la droite pétainiste a enfin été sondé et les résultats sont quand même hallucinants, jusqu'où iront-ils pour le retour à leurs bonnes vieilles valeurs? Des valeurs pleines de contradictions mais bien bonnes pour eux quand il faut emmerder les autres.

Résumé très juste de Custin d'Astrée sur la mentalité des militants "pro-vie".




  

vendredi 17 janvier 2014

Bi-Bop, le téléphone 1G


"Mon Bi-Bop me permet de consulter mon répondeur téléphonique sans repasser par la rédaction ou mon domicile. Si je suis en retard pour un rendez-vous, je peux prévenir de mon contretemps et confirmer mon arrivée. En plus, j’ai choisi d’avoir une base privée, une borne relais à domicile. Ça me permet d’utiliser Bi-Bop chez moi comme un téléphone sans fil."

Cela se passe au vingtième siècle, fin de l'année 1991, deux milles Strasbourgeois volontaires, plus ou moins désignés (il fallait avoir une activité professionnelle avec des déplacements, les journalistes étaient les bienvenus) testent le Bi-Bop, la première génération du téléphone du futur. Un appareil de poche et sans fil de la taille d'une grosse calculette de l'époque, 180 grammes tout compris, qui permet de passer une communication dans la rue grâce à un maillage de quelque 300 bornes radio-relais couvrant le centre de la capitale alsacienne et les principaux axes d'accès à la ville.

L'expérience s'est ensuite étendue à Paris avec l'implantation de 3000 bornes, jusqu'à sa mort en 1996. Le Bi-bop était sympa, du moins au début mais je me souviens que, tel un vieux réactionnaire grincheux alors que j'étais jeune et beau, je trouvais cela ridicule de se promener avec son téléphone portatif dans la rue et de devoir stationner près d'une borne verte et blanche (quand on la trouvait) sous la pluie pour faire ce que l'on pouvait faire dans une bonne vieille cabine téléphonique, tout ça pour le prix d'un bras.
C'est à la préhistoire du portable, 22 ans déjà, une éternité dans le hi-tech, mon ami Nicolas n'avait pas encore ses smartphones Bull et Alcatel qui avaient rendu l'âme. Comme ses smartphones, le Bi-bop (euloula) était une fierté française. Ce n'était pas mieux avant.

jeudi 16 janvier 2014

Charlie VSD Hebdo spécial élue du président


VSD, le magazine des salles d'attente, profite du léger buzz actuel en sortant leur nouveau numéro spécial Hollande/Trierweiler, le récit d’une séparation annoncée, on y apprend notamment la méthode de séduction utilisée par Julie Gayet. Si je comprends bien le sous-entendu de la position de la photo de miss Julie sur la couverture, je crois savoir par où François Hollande s'est fait séduire. Sacré François!
Par contre je doute que Valérie Trierweiler pense à Franck Ribéry en ce moment.

Merci à l'ami Max pour cette information indispensable.

mercredi 15 janvier 2014

Hollande, oui mais non


Je ne sais pas quoi penser de la conférence de presse de François Hollande, je l'ai écouté pendant 45 minutes environ en voiture, il m'arrive souvent de ne pas me souvenir le morceau de musique qui est passé 5 minutes avant quand je conduis, c'est dire si j'ai beaucoup suivi les détails de son discours.
J'ai voté Hollande en 2012, je ne regrette rien surtout quand je lis les commentaires de l'opposition, une opposition désespérante et proche du néant politique qui ne mérite que de rester dans le camp des vaincus. Le gros thème de ce discours était le pacte de responsabilité proposé par François Hollande, je suis plus que sceptique, depuis des années les cadeaux offerts aux patrons n'ont abouti à rien de bon pour les salariés, malgré tout je reste confiant dans le moins mauvais, en face, à droite, ils donneraient tout.
Je ne vois pas comment le Medef pourrait promettre 1 millions d'emplois quand dans ma multinationale les embauches sont gelés depuis plusieurs années et que les salaires n'évoluent plus depuis 3 ans maintenant. La crise justifie tout les excès et j'ai même entendu un haut cadre complice nous dire qu'on avait déjà de la chance d'avoir une feuille de paye. 
Je reste donc sur ma faim, tout n'est pas mauvais tout de même, je vais rester positif en me forçant un peu et j'espère que le désormais social-démocrate assumé François Hollande, critiqué à gauche pour être de droite et à droite pour être encore trop à gauche, réussisse à nous sortir de la mouise, j'ai de toute façon fait l'autruche aujourd'hui et je n'ai suivi aucune information.
Ah si, j'ai appris tout de même que pour une fois des membres de l'UMP semblaient approuver la proposition présidentielle mais qu'ils n'espèrent pas une traduction des promesses en actes de François Hollande. Donc quand François Hollande propose, d'office ça reste un grand non pour la droite, la France n'est pas une priorité pour l'UMP, elle ne veut juste que la défaite du président.
Que la gauche arrête de séduire la droite, ça ne sert à rien.

mardi 14 janvier 2014

Luttons contre la parano réactionnaire par le rire


Depuis l'emballement médiatique des affaires Dieudonné et Gayet, quelques blogueurs réactionnaires se mettent  à sauvagement enculer les mouches pour trouver le moindre argument à mettre sur la pomme de François Hollande.  A propos du président d'ailleurs, écoutez-le lors de sa conférence de presse ce soir, il fera la distribution de plein de cadeaux aux patrons.
Après s'être pris la tête sur le pourquoi-du-parce-que, sur le oui mais alors que fait-on de la bombe atomique et sur les frais de couche à déduire des impôts des français, revoilà nos amis de la nauséabonderie sur l'affaire Dieudonné. Non content d'avoir hurlé à l'entrave à la liberté d'expression en oubliant les lois, certains en remettent une couche paranoïaque à propos du nouveau pestacle garantie sans antisémitisme du comique sur le retour Dieudonné, Manuel Valls, cette fois-ci se serait fait avoir et n'aurait pas capté le gros foutage de gueule dans le titre Asu Zoa, le gouvernement se ridiculiserait encore une fois en autorisant ses représentations. 
D'après eux et sans attendre une confirmation des frères Bogdanoff ou de Raël, le titre voudrait dire en fait USA (Asu à l'envers) et  Zionist Organisation of America (Zoa). Dans le doute j'ai voulu voir ce qui se disait sur le ouaibe et je n'ai rien trouvé de spécialement convainquant. Le site de la ZOA n'évoque même pas Dieudonné et personne ne doit le connaître là-bas.

Par contre  j'ai bien trouvé la définition de Asu Zoa: 

The asu zoa (elephant) was selected by the sponsor to lead the rest of the candidates. He was usually a member of the sponsor's family. A Beti proverb states, "Where the elephant has gone, there is a path for others." The dib koa (line closer) was tasked with bringing up the rear of mvon hunting parties. The asu zoa and dib koa were both expected to keep order among the candidates. The zogo (weakling) served as the ritual target of the others' jokes. The mvon were divided into several non-competing groups of as many as 60 individuals.

Je vous laisse lire l'article en entier, à force d'être parano, on se trompe (d'éléphant)

Titre inspiré par le billet (tiens un billet!?) de mon ami Gaël.

lundi 13 janvier 2014

L'affaire passionnante Hollande


Selon Arrêt sur Images qui apprends selon Médiapart que selon Closer et Valeurs Actuelles l'appartement fréquenté par François Hollande et Julie Gayet appartiendrait en fait à l'actrice Emmanuelle Hauck, ex-compagne d'un Corse connu des services de police, François Masini, assassiné en mai 2013 dans un guet-apens criminel organisé par la mafia russe qui avait des comptes à rendre avec Dédé la Saumure spolié dans l'autre affaire des putes de DSK., et également l'ex-épouse du comédien Michel Ferracci, mêlé au dossier du Cercle Wagram lié à la mafia corse et au gang des lapins crétins. Il paraîtrait que l'ex-antisémite Dieudonné n'y soit pour rien dans cette histoire, que Jean-Vincent Placé n'aurait pour une fois pas mangé à l'oeil et que pour le voyou Serge Dassault, rien n'est sûr mais qu'il se tient à la disposition immédiate de la justice.  
La presse caca nous avait déjà appris que l'appartement appartenait à une huile du CAC40 et par la suite une milliardaire (anonyme) qui aiderait des artistes, finalement cette affaire prendrait des tournures glauques, tellement glauques que Jean-François Copé, digne de son niveau ras-des-pâquerettes, n'a pas raté l'occasion de sauter à pieds joints dans la merde en considérant que les révélations de la presse poubelle étaient désastreuses pour l'image de la fonction présidentielle, le genre de truc qui n'est pas près de lui arriver pour gâcher des élections internes à l'UMP.
L'affaire prends une tournure de plus en plus people et les gens s'inquiètent, les plus réactionnaires sont choqués par la supposée coucherie de François Hollande avec une actrice érotique, une faute très grave d'après ceux qui sont très attachés aux valeurs de la famille alors que Sarkozy avait eu le mérite de régulariser au plus vite ses histoires de cul avec sa maîtresse. En fait ils n'avaient compris que Carla Bruni n’intéressait personne, c'était la mise en avant de sa grosse à toutes les sauces par Sarkozy qui était pénible.
J'ai quand même comparé les photos de Julie Gayet et de Carla Bruni nues et j'ai nettement une préférence pour Julie Gayet que je trouve beaucoup plus sexy, notre président est assurément un homme de goût et a toujours fréquenté de très belles femmes. Je me tiens d'ailleurs personnellement à disposition de Valérie Trierweiler si elle le souhaite.

En direct des WC de la presse. Affaire certainement à suivre au prochain épisode.



dimanche 12 janvier 2014

[Pin-Up] Lulu von Löffelstiel


Du classique mais chic avec la très vintage Lulu von Löffelstiel qui, comme son nom ne l'indique pas (ach so!), est une pin-up allemande.
La photo, forcément,  est de l'excellentissime Dirk "The Pixeleye" Behlau.

samedi 11 janvier 2014

Le grand Komplot


L'expression théorie du complot, également désignée, de façon plus récente, par les néologismes conspirationnisme ou théorie conspirationniste, désigne une interprétation spéculative d'événements suivant un plan concerté et orchestré secrètement par un groupe, généralement considéré comme malveillant par les tenants de ces théories. La conspiration secrète civile, criminelle ou politique, visée par la théorie du complot, agirait généralement dans l'objectif de détenir ou conserver une forme absolue de pouvoir (politique, économique ou religieux).

En l'occurrence, en ce moment, nous apprenons par la vraie presse de droite  qu'il existe des soupçons de grand complot mondial autour des affaires Dieudonné et Gayet, ces deux événements médiatiques sont en train de faire cogiter les forces réactionnaires  du pays à quelques jours de leur grand jour de colère. L'heure est tellement grave d'après la source d'information libre Valeurs Actuelles qu'elle accuse l'Elysée de piratage sur son site après avoir dévoilée en exclusivité la liaison entre le président et l'actrice Julie Gayet, ils savaient tout, et depuis le début.
La liberté d'expression de tendre le bras était déjà en danger chers amis, l'arme atomique aussi, certains blogueurs de droite s'inquiètent ainsi de voir notre président s'en allaient tirer un coup avec la valise, les mêmes s'inquiétaient pour le budget de la France, c'est que ça dépense les gonzesses, qui allait payer les frais? Xavier Kemlin, qui n'a rien d'autres à foutre, s'occupe maintenant de Julie Gayet après s'être excité sur Valérie Trierweiler.
D'autres se demandent si le coup bas de François Hollande ne serait pas une machination pour détruire médiatiquement la lourdeur Dieudonné ou, même, pour remonter sa cote de popularité! Aux dernières nouvelles Valeurs Actuelles annonce que l'appartement recevant les galipettes de François Hollande serait prêté par un traite socialo-communisss du CAC40 d'une loge maçonnique sioniste à la solde du gouvernement! D'ici à ce l'on suppose une attaque frontale contre la Manif pour tous ou les benêts rouges, il n'y a qu'un pas que l'on franchira peut-être aux prochains épisodes.
L'actualité est passionnante, heureusement que Closer et Valeurs Actuelles existent pour nous la pimenter. A suivre, aux toilettes.

Si la date ne vous convient pas


Ce matin en allant chercher mon courrier dans boite aux lettres j'ai eu la grosse surprise d'avoir une lettre du ministère de la Défense, je m'attends généralement au pire avec la réception de nombreux cadeaux des impôts mais pas à ça. En rentrant chez moi, j'ai vu que cette lettre était adressée au fiston qui vient d'avoir ses 18 ans, c'était l'ordre de convocation pour son service national.
Enfin, service national, si on peut encore l'appeler comme ça depuis que la droite l'a vraiment supprimé. Appelée Journée de la Défense et Citoyenneté, cette convocation au CIRFA de Pontoise n'annonce rien de bien méchant. De mon temps, comme disent les réacs à poils dans les oreilles, j'avais été convoqué manu-militari dans un régiment semi-disciplinaire pour faire la guerre en Allemagne  contre les forces du mal bolcheviques.
Là, monsieur va être obligé de "galérer" en transport jusqu'à Pontoise pour faire "perdre son temps" alors qu'il avait piscine, je l'entends déjà râler d'ici, pauvre bichette.
Le plus drôle est de lire dans l'ordre de convocation "Si la date ne vous convient pas". Non seulement les jeunes deviennent des vraies tarlouzes à regarder des émissions de nazes à la télé mais en plus on leur demande leur avis pour une journée de vacances, décidément la guerre c'était mieux avant.

jeudi 9 janvier 2014

Vas-y Dieudo, sors de table!


L'actualité politique devenant pesante j'ai décidé de m'en éloigner un peu aujourd'hui, je me remets à peine de mes 15 jours de congé en me reposant un peu au boulot, je dois bien avoir quelques dizaines d'heures de sommeil à rattraper.
L'actualité, elle aussi, a fini par me rattraper au dîner quand à table un de mes loustics m'a demandé ce que voulait dire le geste de la quenelle. Et merde, pas évident ça.
Pas facile à expliquer à un jeune pré-ado qui connaît Dieudonné depuis deux jours et qui doit s'imaginer que c'est le nouveau Kev Adams, encore moins évident de faire le lien entre la spécialité culinaire lyonnaise et la quenelle du célèbre comique à la retraite. Je me demandais même comment j'allais expliquer ce geste à la mode devenu le symbole de l'antisémitisme décomplexé chez les neuneus. Comment lui raconter la dérive raciste d'un talentueux comique qui s'est mis à fréquenter les pires individus par provocation? Est-ce que cela valait la peine de parler à table d'Alain Soral, d'Ahmadinejad, de Jean-Marie Le Pen et de Serge Ayoub? Et de tout ces donneurs de leçons de morale de droite et même de gauche, même l'abruti en chef de la ligue des droits de l'homme s'est fait remarquer ce soir, qui se sont mis à défendre ses meeting au nom de la liberté d'expression?
Je n'avais pas envie de m'éterniser sur le sujet, je lui ai juste dit que c'était comme quand l'autre grand comique allemand devenu célèbre pendant la seconde guerre mondiale avait lancé la mode de la petite étoile jaune sur les gens qu'ils n'aimaient pas vraiment, c'était peut-être rigolo au début, un peu comme la quenelle, mais cela a vite dégénéré au niveau de la liberté d'expression, il faut dire que le fan nazi avait beaucoup moins d'humour.
Et j'ai pu finir ma blanquette de veau tranquillement quand Dieudonné, qui s'était invité, est enfin sorti de ma table.

mardi 7 janvier 2014

Bon anniversaire @yannsavidan!



C'est l'anniversaire de Yann aujourd'hui et pour l'occasion je lui offre Miss Bianca Bombshell sur un canapé!
Le plus ancien (pour l'âge) des complices du Kremlin des Blogs, celui qui fait se frotter les mains du propriétaire de la Comète quand il monte sur Paris, ça lui garantie une semaine de vacances rien qu'en facture de bière.
Je me souviens d'ailleurs d'une petite anecdote vécue par Yann il y a quelques années, il me l'avait narré entre deux dizaines de tournée, on parlait de l'éducation des enfants:

Un jour, le fils de Yann et sa femme en avaient marre de leur gamin qui passait son temps devant son ordinateur alors ils lui ont demandaient si il pouvait faire quelque chose, alors Yann a été voir le gamin pour lui expliquer qu'il avait peut-être autre chose à faire que de rester planté comme ça devant son écran.

"Moi quand j’étais jeune on allait au moulin rouge, on picolait comme des salauds, on niquait comme des bêtes, on pissait sur le comptoir et on se tirait sans payer !"

Quelques jours plus tard Yann revoit son petit fils  couvert de bleus et de coquards et lui demande: "mais qu'est ce que t'as foutu ?"

Son petit fils: "J'ai fait comme tu m'as dit papy! on est allé au moulin rouge, on a picolé, niqué, pissé sur le comptoir et on s'est tiré sans payer et les videurs nous ont attrapé et nous ont démonté la tronche"

Yann: "Mais tu étais avec qui ?"
Son petit fils :"Avec des potes !"
Yann :"Ah ben oui normal !"
Son petit fils: "Pourquoi ? Tu étais avec qui toi ?"
Yann: "Moi j’étais avec les allemands."

La pénibilité de travailler avec des cons


On parle beaucoup de pénibilité au travail mais dans toutes les sortes de pénibilité on oublie souvent celle de travailler et de devoir composer avec des cons. Je n'ai pas un boulot physique, je ne risque pas de me prendre un parpaing sur la tête, encore moins de me faire mal au dos, quoique ça m'arrive parfois quand je ramasse ma pièce tombée à la machine à café, je ne subis pas de harcèlement, ça ne fonctionne pas chez moi, par contre je travaille avec des cons, beaucoup. Et eux sont redoutables moralement, surtout en début d'année quand on se sent obliger de leur souhaiter une bonne année parce qu'on est poli.
Le con n'arrête jamais, j'en connais plusieurs espèces, il y a celui qui sait tout, celui qui croit savoir manager, celui qui croit être marrant, celui qui t'entube pour sa carrière, celui qui ne se lave pas les mains après la grosse commission, celui qui vient t'emmerder avec sa question à 2mn du déjeuner, celui qui se croit supérieur à toi, celui qui fait semblant de bosser jusqu'à 20h et j'en passe.
Si, le dernier en date que j'ai repéré et je crois que c'est une tendance très en vogue dans les entreprises française, c'est le type qui fait de l'excès de présence, on appelle ça du présentéisme, un peu comme le con qui reste tard mais en pire, celui qui vient quand même alors qu'il est malade, quitte à pourrir les autres.
J'en ai vu un hier qui faisait son cinoche à s'excuser sans arrêt qu'il était malade mais qu'il était débordé alors il était là quand même, d'après les spécialistes de la chose, on arrive à un cas de surprésentéisme, c'est un con mais en plus qui fayote. Le collègue qui minimise votre carrière en en faisant des caisses devant les chefs, l'ordure absolu.
Le pire est que j'ai l'impression que ces gens-là réussissent, je me demande si je ne vais pas suivre les cours  de fayotage de Benjamin Fabre, après tout on est toujours le con d'un autre.




dimanche 5 janvier 2014

[Pin-Up] Kristen Leanne


La jolie Kristen Leanne est une pin-up très ... rock'n'roll, elle nous démontre que la Californie est décidément un très beau vivier :)

François Hollande sympatoche mais pas que.

Président sympa

Nous sommes le dimanche 5 janvier et c'est Le Parisien qui dégaine avec le premier sondage de l'année, sondage perturbé certainement par des restes de bulles. Néanmoins, comme dirait dirait Niki Lauda, ce sondage portant sur notre président bien-aimé est plutôt favorable puisque une grosse majorité des français le trouve visiblement sympathique, comme moi d'ailleurs. Et je ne vais pas craché dans la soupe, grâce à François, tout le monde dit qu'on mange bien mieux à l'Elysée aujourd'hui que sous Nicolas Sarkozy, la classe de la gastronomie française face à l'empire du fast-food.
Bon, comme tout les sondages OPIF, pour les français rien ne va en fait puisque si on analyse plus profondément les résultats de cette étude de lendemain de fête, François Hollande a beau être sympa et tout et tout, il a pour le reste c'est à dire tout, une très mauvaise opinion, il paraîtrait même que Nicolas Sarkozy ferait mieux pour 43% de français contre moins bien pour 32% , les 80 % qui restent s'en foutent complètement à cette heure d'autant plus que les dernières bulles chez moi datent de hier pour l'anniversaire de ma douce.
Donc si on résume, François Hollande n'est pas bon dans la dette, la politique étrangère, l'emploi et la fiscalité, rappelons quand même pour les mémoires courtes que ces quatre domaines ont été largement massacré par Nicolas Sarkozy sous son quinquennat. A noter que si on rajoutait le footing, François Hollande serait largement dépassé par l'ancien président.
Tiens pendant qu'on y est, je pense que François Hollande est aussi mauvais dans les inondations en Bretagne, mauvais dans la fermeture de ma gendarmerie à 19h, mauvais dans les radars qui flashent à 130 km/h au lieu de 150, mauvais dans les résultats sportifs de Schumacher, mauvais dans le travailler plus pour gagner plus, mauvais en salsa, mauvais en ventes de voitures, mauvais dans l'assistanat, mauvais en élections internes de l'UMP et ainsi de suite. 
Mais il est sympathique et ça, c'est déjà largement mieux que son prédécesseur.

vendredi 3 janvier 2014

Un dîner de connasse presque parfait



Ma douce a un défaut mais je pardonne par amour, elle regarde parfois la chaîne de télé M6. Elle a aussi une grande qualité c'est une vraie chef en cuisine et c'est pour ça que de temps en temps elle regarde l'émission "Un dîner presque parfait", je suivais donc aussi de loin ce concours de dîner entre particuliers, c'était plutôt amusant, au début.
Comme M6 est une chaîne de télévision à audimat, elle ne cherche pas la qualité mais le lourdingue, l'émission qui était à peu près normale à ses débuts a vite dégénérer puisque d'un simple dîner proposé par des candidats lambda avec des notes d’appréciation, les producteurs ont transformé leur programme en télé réalité avec des invités "prestigieux" en "guest-star" et des séquences qui n'ont plus rien d'une mise en appétit. Je ne sais pas quand a eu lieu le changement mais je pense que l'ancienne équipe a du être viré pour faire des émissions ressemblant à celles qui passent sur France Télévision le matin, ce qui ne devait pas plaire au public de mongolitos analphabètes des Ch'tis à Losse Anjelesse.
Dans l'émission d’aujourd’hui, la "guest-star" est  une espèce de bimbo ayant visiblement fait ses études sur les bancs qui étaient en face du collège, qui parle comme ses pieds, avec un décalage de 12 cm avec le monde et qui est aussi sympathique qu'une pizza livrée en cadeau sur les chaussures de Nathalie Kosciusko-Morizet si celle-ci avait vraiment vu des SDF à l'improviste.
Cette émission n'a plus d’intérêt à part expliquer la cuisson des steaks hachés à des idiots comme Franck Ribéry. D'une simple émission culinaire sur une chaîne de merde, on en est arrivé à une émission de merde sur une chaîne de merde, ça m'apprendra à regarder n'importe quoi même si le cul de l'autre  bimbo de centres commerciaux de banlieue est plutôt avenant.

jeudi 2 janvier 2014

Orgies reportées



Si certains aiment beaucoup manger pendant les fêtes je ne fais quasiment plus d'abus, je ne sais pas si c'est la vieillerie qui me prend mais je mets plus de temps à digérer.
Cette année j'ai fait sobre à la fois pour Noël et pour le réveillon du nouvel an, tellement sobre que j'ai réussi à perdre du poids pour la première fois depuis au moins 5 ans. Le fait de ne pas fréquenter le self de mon entreprise a favorisé cette perte, on ne mange jamais correctement dans ce genre d'établissement puisqu'on n'arrive jamais à déjeuner tranquillement et équilibré.
J'ai aussi très peu bu d'alcool, mon petit dernier n'a pas encore été arrosé comme il se doit mais d'un coté je ne me vois pas changer une couche avec 3g.
Bref, vous l'aurais compris, ce n'était pas vraiment des orgies cette année mais je crois savoir pourquoi, j'ai du faire la cuisine pendant l'absence de ma douce et je n'aime pas ça, et quand je n'aime pas, je ne suis pas motivé. Donc si un jour il vous prenait l'envie de me rendre visite et que je suis seul, il n'y aura que des bouteilles et des cacahuètes pour vous accueillir, et on ira au restaurant pour éponger.

De toutes façons la seule recette pour Noël que j'avais trouvé sur le net n'était pas terrible. Je me rattraperai dans un an.


mercredi 1 janvier 2014

Bonne année 2014



Bonne et joyeuse année 2014, je vous souhaite à toutes et tous plein de belles choses et surtout la santé comme disent les anciens.
J'espère qu'on ne regrettera pas trop cette année 2013 qui a été assez triste dans son ensemble avec de l'injustice, des destructions d'emplois et beaucoup d'intolérance mais je ne me fais pas trop d’illusions, les forces du mal ont l'air d'être déjà dans les starting-block pour peser sur les élections à venir.
Il n'y a plus qu'à souhaiter que ces persécutés du ciboulot perdent leur pouvoir de nuisances et que les citoyens privilégiés qui les écoutent prennent conscience qu'avant de souffrir d'une pauvre taxe de portique, du mariage des deux voisins homos, de moins d'avantages dus au réajustement du quotient familial, ou de s'imaginer vivre dans une immonde dictature, il existe des millions de français qui souffrent vraiment tout les jours et qui se préparent dès aujourd’hui à galérer pour essayer de vivre à peu près décemment. En même temps, quelques dizaines de gros patrons ont déjà bien commencé l'année 2014 en comptant les smics qu'ils gagnent toutes les minutes et vont encore nous diviser sur le dos de la crise.
Et si on commençait par régler une bonne fois pour toute la source de tout les maux dans notre beau pays?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons