mercredi 11 février 2015

Poutine et son caca nerveux



Intéressante interview de l'ancien premier ministre russe Mikhaïl Kassianov dans l'Obs aujourd'hui, il livre son analyse de la politique du Kremlin et son avis sur Vladimir Poutine en tant qu'opposant et ancien proche. 
On y apprend, sans surprise tout de même, que son bordel foutu dans la charmante et riche région industrielle du Donbass n'est qu'un caprice d'un dirigeant obsédé par le pouvoir qui n'a pas apprécié que l'Europe occidentale lui ait fait des vilaines remontrances suite à l'annexion de la Crimée, que cette Crimée n'a été annexé que pour les sondages et l'opinion de la population russe opposée à sa politique mais toujours sensible aux plages des vacances et que tant qu'il ne se sera pas pris un vrai avertissement il ne s’arrêtera pas. Ce n'est pas avec la situation économie désastreuse de son pays qu'il va continuer à être populaire.
Autrement dit, Poutine occupe son peuple d'une main de fer en titillant l'Europe et le reste du monde en jouant sur les sentiments nationalistes des russes pour faire oublier que c'est une véritable ordure, et accessoirement pour faire du charme à quelques bigots réactionnaires français qui voit en lui le sauveur des valeurs chrétiennes et homophobes. Ces mêmes qui disent que Poutine a raison de sauver le Donbass, région russophone de l'Ukraine, parce que le peuple opprimé de cette région riche n'a pas les mêmes avantages que les voisins des autres régions. J'imagine d'ailleurs qu'ils seraient aisément pro-allemand si l’Allemagne revendiquait soudainement l'Alsace.
Heureusement que l'opposition russe y croit encore et qu'elle est de plus en plus active dans la rue pour se faire entendre et réclamer des élections honnêtes.

5 commentaires :

  1. L'opposition dans la rue ne suffira pas.

    RépondreSupprimer
  2. Voila un point sur lequel je suis en accord avec vous...

    Et en total désaccord avec les réactionnaires mongolo-souverainistes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je reste fasciné par l'admiration qu'ont certains de Poutine, ça m'épate quand même.

      Supprimer
    2. Pareil... Je trouve cela assez hallucinant.

      Je ne dirais pas que je suis épaté, je dirais plutôt que ça m’inquiète car cela tendrait à démontrer qu'une bonne parti des dedrouâtes se fout plus ou moins de la démocratie et de la liberté...

      Je n’ai vraiment peu de points communs avec ces gens là...

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons