lundi 2 mars 2015

Misérable petit vermisseau de la politique




La loi Macron n'est pas l'alpha et l'oméga d'une saine politique économique française, et il s'y connaît en politique sans magouille. Ce n'est pas en envoyant des autocars sillonner les départementales de notre pays que l'on peut se moderniser, et il voudrait sans doute construire dans toute la France des lignes TGV. Bref, il existe une politique économique alternative qui s'attacherait à réduire vraiment les déficits, les dettes et les charges des entreprises, et il voudrait en rajouter à la liste de cadeaux de la gauche pour ses amis les patrons.
Nicolas Sarkozy sonne la révolte. Il ne veut pas laisser dire que le projet de loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques adopté péniblement grâce à l'article 49 alinéa 3 de la Constitution est une loi de droite que l'UMP aurait pu voter, qu'elle est d'inspiration libérale et qu'elle peut en quelques mois redonner de l'allant et du tonus à notre économie.
L'ancien chef de l'État joue les rebelles pour se sauver de sa chute, il dresse d'abord le bilan des presque trois ans de mandat de François Hollande mais on attend toujours qu'il nous détaille le sien, ses chiffres annoncés, sûrement vrais en parti d'ailleurs, sont ceux d'un bonimenteur à 100.000 dollars de l'heure pour nous faire oublier ses cinq années de politique pipeau. 
Et quand il raconte à ce qui lui reste d'électeurs potentiels que voter FN au premier tour, c'est faire gagner la gauche au second, il se trompe encore. Si les gens de droite votent le FN aujourd'hui c'est qu'ils préfèrent l'original à la pale copie qu'il a créé avec sa droite décompléxée.
Pitoyable petit président de l'UMP.

3 commentaires :

  1. Oui. J'ai eu la flemme de décortiquer son interview du jou mais il me semble fou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A mon avis, il ne digère pas les derniers sondages sur lui.

      Supprimer
  2. Vivement la campagne, nous aurons la droite qui tapera sur le lamentable bilan d'Hollande, nous aurons la gauche qui tapera sur le lamentable bilan de Sarkozy et toute l'oligarchie gardera sa place, bien au chaud dans les douillets palais de la république pendant que le reste de la France (le peuple donc) se demande comment finir le mois ou comment elle va pouvoir se loger décemment...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons