dimanche 17 mai 2015

Les sequelles de la droite sarkozyste

 
 
Je n'ai pas utilisé le même titre de billet de mon imposant collègue Jegoun mais je n'en ai pas moins passé la même chose en écoutant les informations ce midi, nos collégiens deviennent des burnes en calcul et cela ne s'arrange pas depuis 2008 et comme par hasard depuis la présidence de Sarkozy.
Je ne suis pas surpris, Sarkozy voulait gérer l'éducation nationale comme une multinationale du CAC40 comme celles de ses potes mais tout n'est pas de sa faute tout de même, le collégien préfère compter le nombre d'amis qu'il a sur Facebook et il est bien plus assidu sur la Playstation qu'en cours de maths, c'est l'époque qui veut ça.
Il n’empêche que la politique de Sarkozy (qui n'a pas du aimer l'école) n'a rien arrangé, plus leur origine sociale est modeste, plus les élèves ont de probabilités de se retrouver parmi les moins bons, ce qui confirme la politique de la droite en général, les pauvres resteront de plus en plus pauvre et les riches de plus en plus riche. De ce coté là on peut dire qu'ils ont réussi une bonne politique de droite.
Najat Vallaud-Belkacem a tout mon soutien pour sa réforme du collège, qu'elle ne se laisse pas faire par cette droite habituée à la désinformation et à l'enfumage et qui se fout de l'éducation de la majorité des collégiens tant que leurs chères têtes blondes pourront étudier dans leurs écoles élitistes.

5 commentaires :

  1. Vous êtes d'une mauvaise foi qui frise la maladie psychiatrique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai de l'avance par rapport à un Laurent Wauquiez ou à un Sarkozy.

      Supprimer
    2. Ou un Valls, ou une Taubira ou n'importe quel politicien français...

      Il faut trois choses essentielles pour faire de la politique en France :
      1) une mauvaise foi en titane
      2) s'être fait faire une hontectomie
      3) être doté d'une très forte incohérence intellectuelle.

      Quand vous avez ces 3 choses là, vous avez de bonne chance de finir président ou ministre.

      Vous avez déjà la numéro 1) , un petit effort encore !! ;)

      Supprimer
  2. Avis tout à fait partagé, si la réforme ira jusqu'où elle affiche de vouloir aller...Mais vu mon "grand âge", j''ai été "spectateur" de tant de réformes de l'' Éducation Nationale, que j'attends de voir venir pour en voir es effets concrets...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a même l'impression qu'elle est en réforme constante. La réforme de l'EN, c'est comme la crise, j'en entends parler depuis 30 ans.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons