lundi 15 juin 2015

En avant le passé avec Les Républicains



Tout va bien chez Les Républicains, la machine de guerre électorale voulue par Nicolas Sarkozy est sur la bonne voie pour 2017 avec quelques innovations bien rétrograde pour plaire à son électorat ultra toujours indécis et méfiant vis à vis d'un nouveau parti dont on a changé la déco mais pas les casseroles.
La grande nouvelle pour satisfaire pleinement les homophobes de Les Républicains est quand même la nomination de Anne Lorne à la petite enfance. Anne Lorne, ex-coordinatrice de la Manif pour tous et représentante de Sens Commun, think tank développant des idées homophobes, contre le mariage, forcément mais aussi contre la banalisation de l'homosexualité. Nicolas Sarkozy, girouette politique, sait maintenant où il va, l'électeur du Front National est sa priorité absolue.
D'ailleurs, lors de la première réunion des nouveaux adhérents aux Républicains, Sarkozy se demandait s'il fallait remettre en cause le droit du sol, autre gros chantier du FN. Les plus droitiers du parti prônant le retour au droit du sang.
La France Travail, Famille, Patrie de Sens Commun après la France aux Français, il y a comme une suite logique dans la reconquête de Sarkozy. Si en plus le militant de droite de base légèrement fascisant, qui craint l'étranger comme la peste et qui fait semblant de s'y intéresser en faisant des amalgames débiles, croit dur comme la croix de fer Marion Le Pen quand elle jure qu'elle ne considère pas que Jean-Marie Le Pen soit d'extrême droite, on peut imaginer que Sarkozy tape dans le mille actuellement.

1 commentaire :

  1. "Nicolas Sarkozy, girouette politique, sait maintenant où il va, l'électeur du Front National est sa priorité absolue."

    Je savais bien que Sarkozy était, économiquement, un anti-libéral...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons