vendredi 4 septembre 2015

Les réacs au gnouf


En refusant obstinément d'appliquer la nouvelle loi permettant le mariage gay aux États-Unis, Kim Davis, une simple fonctionnaire du Kentucky, est devenue l'égérie de millions d'américains, mais la chrétienne évangélique a été condamnée jeudi 3 septembre 2015 à la prison.
Et tant mieux, le juge David Bunning qui n'a pas cédé à la pression, n'a pas accepté que l'on désobéisse volontairement aux décisions légales du tribunal. Kim Davis, à la dégaine digne de la série télé "La petite maison dans la prairie", est malgré tout devenu l'égérie de millions de réactionnaires américains, désormais qu'elle montre l'exemple en pourrissant au fond d'un trou. 
Nos veilleurs intégristes au cœur de plomb de la Manif pour tous peuvent participer au soutien de la Christine Boutin locale en allumant des bougies, ça leur évitera de chier des conneries sur un pauvre gamin mort sur une plage.

5 commentaires :

  1. Bof ! Elle passe déjà pour une martyre de la cause bondieusarde, ce qui lui promet un avenir riant grâce à Fox et aux réseaux "chrétiens" américains. Elle sortira sans doute un bouquin, écrit par un nègre, et palpera un max. Et tous les candidats à la primaire des Républicains lui ont fait part de leur soutien admiratif, ce parti n'étant plus aujourd'hui qu'un ramassis de grenouilles de bénitier voulant faire des religions chrétiennes l'inspiration de la politique du pays, une théocratie qui ne dit pas son nom, et, incidemment, assurer aux Blancs leur place dominante (qu'ils ont peur de perdre).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention ZapPow, l’utilisation du mot nègre va vous valoir un procès de certains qui se prétendent de gauche.

      @Fred
      C'est consternant.
      Nos réacs à nous, ou ceux que l'on prétend tel, ont au moins de l'humour (Boutin involontairement, Didier Goux [mais est-ce vraiment un réac ?], excelle en ce domaine).

      Et concernant "La petite maison dans la prairie", je m'etais bien marré en lisant cet article http://www.lematin.ch/culture/Comment-Laura-Ingalls-peutelle-faire-l-avion/story/24578698

      (Désolé pour le lien tout pourri).

      Supprimer
    2. Oui, étonnant qu'on puisse encore employé le terme de nègre en littérature aujourd'hui.

      Pour "La petite maison dans la prairie" je n'avais pas fait attention :)

      Supprimer
  2. "Oui, étonnant qu'on puisse encore employé le terme de nègre en littérature aujourd'hui."

    Pourquoi ? Ce mot n'a rien de péjoratif.

    Sauf si vous décrivez une personne à la peau noire... Dans ce cas je vous suggère l'utilisation de "Nigga" en expliquant que vous êtes fan de rap américain...

    Ca devrait passer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord, c'était juste une allusion à l'excès de censure.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons