dimanche 3 janvier 2016

Vivre moins bien au 21ème siècle qu'au 20ème?



C'est possible avec Alain Juppé!

Rions un peu avec Alain Juppé qui suggère, comme son jovial ami François Fillon, de sortir des 35 heures en proposant le retour aux 39 heures par défaut alors qu'il y a suffisant de chômeur pour combler les trous. Il est vrai que Juppé le moderne est moins sévère que Fillon qui aimerait aller aisément vers les 48h, "Les 35 heures, c'est fini (…) Marchons avec notre temps.", moyen âge et libéralisme, l'avenir est au passé, c'était mieux avant et supprimons l'ISF pour sauver les riches.
Surtout, comme au bon vieux temps du début du vingtième siècle, Alain Juppé ne compte pas sur une quelconque négociation pour nous imposer son programme politique moderne.
"J'ai été un réformateur, je l'ai prouvé en 1995", on pourrait en rire si certains ne répondaient pas à son appel: "S'il y a des déçus du hollandisme qui veulent nous rejoindre ou des électeurs du FN, ils sont les bienvenus".

Alain Juppé qui incarne l'avenir, quelle rigolade



http://www.lefigaro.fr/politique/2015/10/04/01002-20151004ARTFIG00157-en-vue-de-la-primaire-alain-juppe-precise-son-style-et-sa-politique.php

4 commentaires :

  1. Alain Juppé, né en 1945 (70 ans). A glandé peu de temps comme inspecteur des finances. N'a pas travaillé depuis 1976. Fait vingt propositions épastrouillantes pour "la sécurité, le terrorisme et l'immigration" (ouais mon gars!) où l'on trouve le permis de tuer en toute saison pour les flics parmi plein de joyeusetés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et pourtant il a des fans , même dans la vrauche
      incroyable, non ?

      Supprimer
    2. "A glandé peu de temps comme inspecteur des finances. N'a pas travaillé depuis 1976."

      Comme presque tous les politiciens de ce pays...

      Supprimer
  2. Plusieurs chose à dire...

    Les 35h n'ont eu aucun impact sur le chômage mais beaucoup sur la dette de l’État.
    Le retour au 39h n'aurait aucun impact sur le chômage et probablement pas beaucoup sur la dette de l’État.
    Le problème ce n'est pas que le temps de travail soit de 35h ou de 39h, le problème c'est qu'il soit imposé par des gens qui n'ont jamais travaillé de leur vie.
    En Suisse, les bureaux (dans le secteurs bancaire) ferment à une certaine heures (18h / 19h ou 20h ça dépend) avec cette logique : si vous n'avez pas fini votre travail à l'heure, c'est que vous êtes mal organisé.
    Le problème du temps de travail (trop ou pas assez) est anecdotique par rapport au reste (organisation, charges, complexité administrative, formation, carnet de commande etc...).

    L'ISF est impôt contre productif dont la collecte coûte pratiquent aussi cher que ce qu'il rapporte. Et ça, sans compter totus les gens qui sont partis de France pour ne plus le payer.
    De plus, les riches sont suffisamment riche pour ne pas le payer (utilisation des niches fiscales) et finalement ceux qui le paye se sont les victimes du "syndrome Ile de Ré" et ceux qui ont des biens mais pas suffisamment d'argent pour échapper à cet impôt.

    L'Etat gagnerait de l'argent à le supprimer.

    Sinon, sur Juppé, je suis affligé de voir qu'il y a des gens pour "avoir confiance" dans un repris de justice qui n'a jamais travaillé de sa vie et jamais rien connu d'autre que les palais de la ripoublique.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons