mardi 26 avril 2016

Des nouvelles du chef des Républicains



"Je n'ai rien perdu de ma passion, je n'ai perdu de mon énergie", a prévenu mardi Nicolas Sarkozy à Nice. S'il n'est toujours pas candidat à quoi que ce soit, son discours avait pourtant des airs de campagne présidentielle.

Le patron de Les Républicains a tapé notamment sur les syndicats, les lycéens "manipulés" et "une école où on ne respecte plus rien". "Nous ne pouvons accepter que des gens qui n'ont rien dans le cerveau viennent sur la place de la République donner des leçons à la démocratie française", a-t-il tonné en direction de Nuit debout.

"Tous les soirs des casseurs occupent la place de la République, qu'est-ce que ce serait si c'était pas l'état d'urgence?", a raillé également l'ancien chef de l'Etat.

Toujours distancé dans les sondages par Alain Juppé, Nicolas Sarkozy semble accélérer. Il se déplace pour 48 heures dans le Sud de la France, une place forte du parti. L’occasion pour l’ex Chef de l’Etat d’aller à la rencontre des militants de son mouvement mais aussi de s’assurer le soutien des élus locaux dans la perspective de la collecte des parrainages.

Il a d'ailleurs précisé: "Les candidatures c'est le 9 septembre. Croyez-moi j'ai pas l'habitude d'être en retard!"

Après cette pause défouloir, il se retourne vers le comptoir, pète un coup en pensant à Hollande et fini cul-sec son Ricard.

5 commentaires :

  1. J'aimerais tant pouvoir lui chier sur la gueule...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas très correct ni marrant. Je préfère l'imaginer dans son futur hôtel ramasser la savonnette.

      Supprimer
  2. C'es tellement facile de s'en rendre au pire président de la Vème république après Hollande...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime tirer sur l'ambulance de temps en temps.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons