lundi 4 avril 2016

Les paradis fiscaux, c'est terminé !


Rappelez-vous c'était en 2009, Nicolas Sarkozy tapait du poing sur la table avec la ferveur qu'on lui connait.
Depuis? Rien, comme son bilan de merde.

12 commentaires :

  1. Pas besoin de remonter à 2009 et à Sarkozy... 2012 et le discours du Bourget suffisent....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais avec Sarkozy il y a la petite subtilité qui fait l'escroc.

      Supprimer
    2. C'est pas faux... :)

      Mais pour les renvoyer (encore une fois) dos à dos, Hollande a des escrocs pleins sont gouvernement...

      Ce qui me rend vraiment pessimiste, c'est de voir que, sois les politiques sont des escrocs, soient ils sont cul-et-chemise avec des escrocs et feintent de ne pas savoir que se sont des escrocs...

      Supprimer
  2. Et au fait, s'il existe des paradis fiscaux, c'est à dire des pays souverains qui ont une législation fiscale différente de la nôtre, c'est qu'il existe des enfer fiscaux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quoi l'enfer fiscal, ne pas vouloir payer ses impôts?

      Supprimer
    2. L'enfer fiscal c'est la France.

      Le pays avec la pression fiscale, c'est à dire le taux de prélèvements obligatoires et de taxes le plus élevé du monde.

      Le problème ce n'est pas de payer des impôts ou pas, le problème c'est ce qui est fait de ses impôts.

      Et quand je vois ce qui en est fait pour une bonne partie (financement des partis politiques, des politiciens, des syndicats, de la presse, de la pyramide de ponzi qu'est le système de retraite injuste et inégalitaire, de fonctionnaires inutiles, de dettes créées par des incompétents, d'investissement douteux, le capitalisme de connivence etc...) je trouve presque moral de mettre à l'abris son argent.

      La pression fiscale française est injuste compte tenu du résultat.

      Supprimer
    3. Vous savez, vers la fin du 18ème siècle, on s'est aperçu qu'en vendant moins cher un bien, on en vendait plus et qu'au final on gagnait plus.

      C'est pareil avec les impôts. En en prélevant moins, l'Etat en gagnerait plus...

      D'ailleurs, les hausses d’impôts et de taxes d'Hollande au début du mandat on fait baisser les rentrées fiscales.

      Supprimer
    4. enfer fiscal , et mon cul c'est du poulet ?
      rappelle moi avec quelle dette (pour + de 20 ans) dans les banques les étudiants US entrent dans le vie active sans compter qu'il en reprennent une grosse couche pour la moindre appendicite

      Supprimer
    5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    7. Demandez au Artisans et aux indépendants s'ils ne vivent pas mieux sans le RSI et/ou l'URSAAF.

      Demandez aux frontaliers s'ils veulent cotiser à la sécu et à la retraite française.

      Demandez à ces centaines de milliers de gens qui travaillent hors de France s'ils ont si envie de revenir.

      Supprimer
    8. Pourquoi vous prenez comme exemple les Etats-Unis ?

      Restez jsute à coté de chez nous. Prenons l'Allemagne, la Suisse, le Luxembourg et la Hollande.

      C'est bien connu, dans ces pays là, les gens meurent de l'appendicite dans la rue et sont perclus de dettes...

      Quoi ? Comment ? Les taux de chômage et les dettes y seraient plus faible ?? Non, c'est impossible....

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons