vendredi 17 juin 2016

Charlie et les cons


Au lendemain de la tuerie de Charlie Hebdo nous étions nombreux à être tous Charlie et même si je trouvais un peu ridicule de voir des gens devenir solidaire avec une revue qu'ils méprisaient habituellement c'était cool quand même. On sait que ça n'a pas durer puisque Charlie Hebdo a continuer à se foutre de tout comme ils l'ont toujours fait, du moins en apparence quand on le feuillette vite fait car il y a tout de même des bons articles de fond à lire.
Personnellement je le lisais déjà bien avant les événements car à la médiathèque que je fréquente pendant ma pause du midi il est a disposition gratuitement, c'est facile. Le seul changement depuis 1 an et demi c'est la disponibilité du journal quand je passe, beaucoup plus de monde le lit. J'avoue quand même avoir douté du succès de l'hebdomadaire après l'assassinat des stars mais les  courageux remplaçants, devenus des piliers depuis, sont tous très bons.
Le dernier numéro est un bon cru et l'abominable Donald Trump en prend pour son grade, c'est facile et mérité mais on s’aperçoit que même cette une ne plait pas à tout le monde, du moins ceux qui n'ont pas d'humour et autres pisse-froid, principalement les religieux. Dans ce numéro, l'article sur le retour de la une avec Mohamed Ali est tout bonnement hallucinant et montre à quel point il y a de quoi être inquiet par le comportement et l'idéologie d'une partie de la population plus facilement choquée par un dessin mais pas par une lapidation, certains commentaires posté sur la page Facebook du journal sont des véritables appels au meurtre par manque, selon eux, de respect des morts. Respect à géométrie variable comme celui d'un islam qu'ils interprètent à la sauce qui les arrange parce qu'il ne faut pas se voiler la face, 99% des commentaires haineux viennent de la part de ceux qui mettent (imposent?) leur religion avant tout le reste. Et si j'ai parlé d'islam, c'est que les commentateurs n'ont pas l'air d'avoir un profil de bouddhiste sympathique et rigolo.
Par contre voir tous ces gens, surement des comiques qui s'ignorent, détester Charlie au point de vomir leur haine sur la page Facebook du journal, ça me fait penser à un homosexuel refoulé qui déciderait de tuer 50 personnes dans une boite gay, c'est très con.

4 commentaires :

  1. "si je trouvais un peu ridicule de voir des gens devenir solidaire avec une revue qu'ils méprisaient habituellement"

    Je vous arrête tout de suite, ce n'est pas de la solidarité avec cette revue qui ne m'a jamais fait rire et que je trouve vulgaire et idiote, mais avec des journalistes, des caricaturistes et leurs familles.

    On peut, comme moi, trouver ce journal ignoble (au sens littéral du terme) et pourtant se vouloir solidaire du chagrin des autres et révolté par ce qui s'est passé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chacun ses repères...pour moi Charlie est l'héritier d'Hara Kiri, qui a illuminé ma jeunesse, compte tenu du contexte de l'époque...Charlie, c'est un missel de première communion par rapport à Hara Kiri...Encore plus ignoble que Charlie ! Vous n'étiez peut être pas né à l'époque ?

      Supprimer
    2. Quel rapport avec l'année de naissance ?

      Je trouve Charlie Hebdo vulgaire, grossier et pas drôle. C'est tout et ce n'est pas pour cela que je me "satisfait" de l’assassinat de ses dessinateurs, bien au contraire.

      Je reconnais évidemment à Charlie Hebdo le droit de publier ce qu'ils veulent, laisser moi le droit de ne pas aimer ce qu'ils publient.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons