mardi 14 juin 2016

Rien dans la cabeça



Je ne sais pas resté longtemps sur Twitter aujourd'hui, mon fil d'actualité m'a suffit à arrêter l'application au bout de quelques minutes.
La France est envahi d'abrutis, quand ce n'est pas des hooligans qui se défoulent sur les terrasses de café pour un match de football nous avons droit à des casseurs qui se défoulent sur un hôpital pour enfant pour une cause politique. Enfin les causes des uns et des autres ne sont que prétexte au défouloir, l'un vient pour la violence et la baston et l'autre euh ... aussi.
Quand à savoir qui du hooligan houblonné ou de l'antifa cagoulé est le plus con je n'en sais rien mais je sais que le premier est à peu près normal dans la vie quand il ne débranche pas ses neurones pendant un match de football. Le deuxième aspire au bordel général qui durera plus longtemps que trois mi-temps de match de football et si un jour il pouvait arriver au pouvoir il y a beaucoup à craindre pour la peau de nos fesses. Quand on s'attaque à un hôpital avec des enfants dedans on ne peut être rien d'autre qu'une grosse merde.

4 commentaires :

  1. Il vaut mieux pour nous qu'ils s'attaquent à Necker qu'à Gustave Roussy ou Paul Guiraud, aussi.

    RépondreSupprimer
  2. Ils ne s'en prendront pas à Gustave Roussy, le cancer de la connerie n'est pas répertorié...

    RépondreSupprimer
  3. Pas grand chose à ajouté si ce n'est qu'encore une fois les syndicats, et la CGT en particulier, ont démontré leur incapacité à organiser une manif correct et à faire respecter la loi et la sécurité alors que c'est de leur responsabilité.

    A un moment il faut vraiment se demander si ce genre de manif de privilégiés (je cite Nicolas) contre une loi qui est déjà inutile, obsolète et vide de toute substance, est vraiment légitime....

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons