mercredi 9 novembre 2016

L'ennemi américain

Donald Trump a été élu et la démocratie dans le monde va en prendre un coup. Trump, Erdogan, Poutine et j'en passe, il ne manquera plus que Le Pen pour compléter le tableau.
Il faut dire qu'entre Donald "Lepen" Trump et Hillary "Juppé" Clinton les électeurs n'avait pas de quoi rêver mais Trump a su dire ce que les exclus habituels (Ku Klux Klan, intégristes religieux et autres connards) voulaient entendre. Cette Amérique est puante.
Il parait qu'une partie des français serait presque favorable à une dictature venue d'une élection, histoire que ça les rassure, que ces nostalgiques patientent encore un peu parce qu'il y a des chances que ça arrive en France l'année prochaine.
Il n'y a plus qu'à attendre la troisième guerre mondiale.


19 commentaires :

  1. C'est chiant quand la démocratie ne va pas dans votre sens, hein ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand l'Allemagne a élu Hitler c'était vite devenu chiant pour les français.

      Supprimer
    2. Je ne pensais pas que vous arriveriez si vite au point godwin...

      Et je vous invite à aller voir le mode de scrutin des élections législatives allemandes en 1933, ainsi que le contexte historique, et peut être (mais je n'en suis pas sur) que vous vous apercevrez que comparaison n'est pas raison.

      Et je ne vois pas très bien en quoi Trump à le moindre rapport avec Hitler.

      Trump n'est pas socialiste que je sache....

      Supprimer
    3. Trump EST le point godwin et même qu'il n'a pas de rapport avec Hitler (la folie peut-être), il n'est pas loin d'avoir la même haine, il est d'ailleurs soutenu par le KKK.
      C'est vrai aussi que le social ne l'étouffe pas, tout comme les poils de chatte qu'il attrape quand il drague.

      Supprimer
  2. Les américains on choisit l'entrepreneur milliardaire populiste, misogyne, xénophobe, vulgaire, qui a réussit dans les affaires plutôt que la millionnaire corrompue de l'oligarchie politique subventionnée par les dictatures islamistes et vendue à Wall-Street....

    On peut regretter ce choix mais je vous rappelle que nous, Français, nous n'aurons même pas un entrepreneur comme candidat.

    RépondreSupprimer
  3. nous, Français, nous n'aurons même pas un entrepreneur comme candidat.


    manifestez donc avec ce slogan : Bolloré , Président !
    et peut êtreque vous serez suivi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bolloré ne sera pas pire que ce qui nous sera proposé...

      Supprimer
    2. S'il gère un pays comme ses entreprises, il y a de l'avenir pour les camps de travail ou les fosses communes pour les opposants.

      Supprimer
  4. Si ce n'était trop dangereux de tenter le régime autoritaire... ça ferait les pieds à ceux (et celles) qui en rêvent!

    je les imagine fort bien tous ces doux rêveurs, empêchés de s'exprimer comme ils le veulent, arrêtés pour avoir émis une opinion...

    ha, c'est ça un régime autoritaire?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça va déjà faire tout drôle aux plus pauvres d'avoir leurs maigres avantages supprimés, l'homme d'affaire Trump les faisait rêver, ils vont cauchemarder.

      Supprimer
    2. le pire ce sont les Français qui "auraient" voté Trump, parce que c'est quand même quelqu'un qui a réussi (et qu'on sait bien qu'en France, on n'aime pas les gens qui réussissent)

      là, c'est Karoutchi qui voit la vie en rose...

      (y a-t-il une possibilité pour que je ne m'appelle pas "Le Mur"?)

      Supprimer
    3. Je n'ai rien contre les gens qui réussissent. Et pour Le Mur c'est vous qui avez choisi votre pseudo, je ne peux rien pour vous.

      Supprimer
  5. Moi non plus je n'ai rien contre! (même si bader les gens qui trinquent sur les yatchs à St Tropez ne me branche pas)

    C'est cependant devenu une ritournelle dans la bouche de ceux qui appellent rageusement les émissions où ils peuvent témoigner en tant qu'auditeurs.

    il est bien connu que plus les riches sont riches, moins les pauvres sont pauvres...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Votre dernière phrase est fausse et ça se vérifie tout les jours.

      Supprimer
  6. Il y en a qui ne réfléchissent vraiment pas... Ne se rendent-ils pas compte que c'était avec la mère Clinton que l'on risquait une guerre mondial de par son hystérie anti-russe ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aime pas particulièrement Clinton qui est l'équivalent d'un Juppé, disons que par rapport à Trump c'était un peu plus rassurant.

      Supprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  8. Ben moi, ça ne m'aurait pas du tout rassuré !... Du fait que celle-ci et son entourage souhaitait une confrontation avec la Russie (quelle folle !) et que c'était une libre-échangiste (contrairement à Trump qui est protectionniste). Avec Trump, j'espère qu'on va pouvoir renvoyer cette mer.e de Tafta dans les poubelles de l'histoire.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons