mercredi 31 mai 2017

Série noire



Cela ne vous a pas échappé si vous lisez les gazettes sportives, les faits divers ou si vous êtes un utilisateur régulier de bicyclette, les accidents, parfois mortels, de cyclistes sont de plus en plus nombreux. Si les médias en parlent aussi un peu plus c'est que de nombreux sportifs de haut niveau ont été victime de la folie passagère d'un aigle de la route.
J'ai moi-même été renversé l'année dernière par une conductrice à un rond-point qui pensait gagner 0,02 secondes dans son planning de connasse débordée. Je n'avais eu le temps de voir si elle était au téléphone mais cela ne l'avait pas dérangé de se barrer sans se soucier de ma santé. J'ai eu la chance d'avoir des témoins pour relever la plaque d'immatriculation. Comme j'ai pu me relever malgré mes blessures j'ai donc fait illico-presto le circuit habituel pour régler le compte de cette salope,  le coude en sang et la hanche en vrac, commissariat pour la plainte et hôpital pour les radios. 
Longtemps après toutes les procédures obligatoires, visites médicales pour les ITT, devis pour les dégâts matériels, j'ai appris que cette raclure de la route s'en était sortie tranquille au tribunal. Moi, j'ai été obligé de passer une visite médicale pour rassurer mon assurance comme quoi il n'y avait rien à raquer et  j'ai du me torcher avec mon devis.
Cette ordure a du être rassurée de s'en sortir comme si elle avait écrasé un hérisson mais moi je l'ai en travers. Je suis quasiment tous les jours confronté à ce genre d'énergumène qui se fout des autres sur la route et qui ont l'impression d'avoir acheté la route avec leur bagnole chez le concessionnaire. Ces salopards ne se rendent absolument pas compte que le cycliste fait ce qu'il peut dans un univers de bolides d'une tonne et demi pilotés par des inconscients. Je ne sais pas ce qui s'est passé dans la tête des gens en 2017 et si cela a un rapport lointain avec ces élus qui se croient au dessus des lois sans craindre la justice et que le péquin lambda veut imiter mais j'ai quand même l'impression que la situation s'est bien dégradée question incivilités.
Jamais on ne verra un chauffard serrer un tracteur en le doublant pour lui faire peur parce qu'il n'avance pas assez vite, un cycliste ça n'abîme pas la carrosserie et c'est plus rigolo.
Je n'ai plus envie d'être cool avec ces assassins en puissance qui me mettent en danger parce qu'ils sont pressés, le prochain  automobiliste qui m'agresse volontairement aura mon U sur son capot à défaut de l'avoir dans la gueule.

dimanche 28 mai 2017

[Pin-Up] Kizzy Lewdlow



Avec la bombe  Kizzy Lewdlow, on la verrait presque en Dr Folamour excitante. 

vendredi 26 mai 2017

Iron fist



La chose peut paraître futile mais j'ai sincèrement apprécié la poignée de main virile entre Emanuel Macron et Donald Trump, elle a été salué comme il se doit par la presse américaine comme une sorte de refus du président français de se laisser dominer par son homologue américain et elle m'a donné l'impression d'avoir un président burné. Donald Trump s'était fait une spécialité de la poigne de fer pour intimider son monde et Macron a osé résister. C'est bien, je rêverais personnellement d'un bon coup de latte mis dans les couilles du taré saumoné et Macron l'a niqué à son propre jeu, je suis satisfait du message laissé au gros con et à son parti d'abrutis.

mardi 23 mai 2017

Président discount


Si certains pensaient encore que Donald Trump était sain et intelligent, le mot laissé au mémorial de l'holocauste Yad Vashem par le président américain ne laisse plus aucun doute sur sa santé mentale. Ou alors il se fout vraiment du monde en donnant l'impression de quitter une fiesta partouze alcoolisée organisée par des potes. Ou alors il est vraiment con.
Si les américains ne donnaient pas des milliards de dollars et des avions cargos d'armes à Israël, Donald Trump aurait été dégagé du pays à coup de pompes dans le cul comme un vulgaire pochtron.

lundi 22 mai 2017

[Pin-Up] Mitzi Meerblick‎



Un jour de retard pour cause de défi cyclo-houbloniste dans les Hauts-de-France mais je n'oublie pas l'indispensable pin-up du dimanche soir avec la généreuse allemande Mitzi Meerblick.

jeudi 18 mai 2017

Black Hole Sun


Soundgarden, grâce en partie à la superbe voix de Chris Cornell, était un groupe exceptionnel que je n'ai jamais pu voir en concert, l'occasion m'a toujours manqué. Je les ai suivi dès le début et je n'ai, évidemment, jamais raté la sortie de leurs albums. Ils étaient avec Nirvana, Pearl Jam et Alice in Chains (vu à l'Elysée Montmartre dans les années 90) les inventeurs du grunge, genre musical apparu dans les environs de Seattle. 
Si je n'ai pas eu le temps de voir Nirvana en concert, je pensais tout de même aller voir Soundgarden ou Audioslave (fondé avec les musiciens de Rage Against the Machine) un jour ou l'autre. 
Chris Cornell est mort aujourd'hui, il était un monstre du rock.


mardi 16 mai 2017

Ne nous fâchons pas



Emmanuel Macron a globalement surpris son petit monde en nommant un premier ministre issu du clan des Républicains, certains font la mou, d'autres sont enthousiastes et les autres se foutent de la gueule de ceux qui ont mis un bulletin Macron au second tour de la présidentielle. 
J'ai voté Macron et pour l'instant je suis patient, je suis zen et j'attendrais quelques semaines avant de faire le bilan de son quinquennat. 
Je ne vais pas me fâcher avec les copains qui sont en colère ni contre ceux qui voient une opportunité de rassembler pour réussir et je ne voudrais pas en arriver à en avoir rien à foutre jusqu'en 2022. 
Je vais donc voir la suite en me disant qu'il n'y aura pas d'autres Républicains au gouvernement puisqu'en trouver déjà un qui n'avait pas de casseroles au cul était un véritable exploit de la part des collaborateurs de Macron.
Macron plaît à ceux qui n’aiment ni Fillon, ni Le Pen, ni aucun de ceux qui prétendent incarner la gauche, c'est son premier ministre qui en parle le mieux, mais quand on voit l'état de ceux qui représentent la gauche pourquoi pas.
Wait and see, comme disent les anglais, et go fast with your Genesis bike in these fucking road comme disent les hipsters barbus londonien. 

dimanche 14 mai 2017

[Pin-Up] Lauren Pree


Du rose avec l'américaine Lauren Pree pour clore cette journée historique.
Photo: Jim Smothers Jr.

vendredi 12 mai 2017

Lendemain de cuite électorale



Au lendemain de l'élection d'Emmanuel Macron je ne savais pas trop quoi en penser, j'ai voté pour lui mais surtout aussi contre Marine Le Pen, si le résultat m'a soulagé sur le coup, j'avais des craintes sur la suite et les législatives. 
Cela ne faisait pas une journée que Macron était élu que déjà l'opposition de gauche était dans le fight. En tant normal j'aurais approuvé, j'ai bien voté Mélenchon au premier tour mais il faut croire que le début de décomposition des grands partis politiques après le second tour m'a donné l'envie de voir ce que Macron et son équipe peuvent nous proposer. Après tout je fais partie des français qui ont vraiment envie d'un pays apaisé et qui en ont ras la caisse de voir certaines têtes depuis des lustres. La droite a fait une campagne épouvantable et détestable avec un leader qui a eu la bonne idée de disparaître depuis,  le PS a fait une campagne inintéressante et le FN s'est tiré une balle dans le pied en montrant une fois de plus son vrai visage. Je crois que ces trois partis politiques ne me manqueront pas s'ils disparaissaient définitivement.
Reste Mélenchon l'insoumis qui me déçoit depuis l'entre-deux tours, il ne donnait pas de consigne pour le second tour en nous racontant que ses électeurs étaient assez grand pour choisir mais son ni-ni suggéré puait de la gueule. Je n'ai personnellement jamais mis Macron et Le Pen dans le même panier. Pour les législatives, son nouveau combat marseillais est ridicule, en choisissant une circonscription tranquille  pour être sûr d'être élu, il ne cherche qu'à abattre un représentant du PS par vengeance. Quitte à être parachuté à Marseille le couteau entre les dents pour faire le ménage, il y avait une circonscription voisine avec du FN en force à flinguer, ça aurait eu un peu plus de gueule. Là, le tribun Mélenchon donne l'impression d'arriver en pantoufle dans une maison de retraite, c'est moche ce coup de vieux depuis 2 semaines.

dimanche 7 mai 2017

Démocratie



Au-delà des différences politiques, nous devons nous réjouir de l'élection d'Emmanuel Macron ce soir, le monde regardait la France et attendait avec impatience le résultat. La France a sauvé l'honneur, nous n'auront pas de simili-Poutine, d'ersatz de Trump ou de pseudo Orban à la tête du pays. La France reste une démocratie où l'opposition a le droit d'exister.
Demain, cette opposition commencera à se faire entendre mais en attendant je savoure et je souffle même si 11 millions de français nostalgiques ont voté pour l'extrême-droite. J'espère que les juges auront l'occasion de s'occuper de Marine Le Pen avant sa fuite vers Moscou et que Jean-Luc Mélenchon aura retrouvé la zenitude d'ici les législatives. 

[Pin-Up] Miss Curvella



Nous avons échappé au pire ce soir, profitons bien de ce moment de liberté avec Miss Curvella.

jeudi 4 mai 2017

Cette femme est folle

On connaissait son agressivité de berger allemand élevé dans des camps et son incompétence notoire, mais hier soir la France a pu constaté que Marine Le Pen n'a pas plus de programme politique sérieux que son père. A part celui de finir, au pire, à l'asile, au mieux en prison (et en rendant les 5 millions d'euros volés à l'UE).


mardi 2 mai 2017

Reconnaître le fascisme 


"Nous devons rester en alerte, pour que le sens de ces mots ne soit pas à nouveau oubliés. L’Ur-fascisme est toujours parmi nous, parfois sous des déguisements. Ce serait si simple, pour nous, s’ils apparaissaient sur la scène mondiale en proclamant ‘Je vais rouvrir Auschwitz, je veux voir les Chemises noires parader de nouveau sur les places italiennes’. La vie n’est pas si simple. L’Ur-fascisme peut revenir sous les atours les plus innocents. Notre devoir est de le démasquer et de pointer du doigt chacune de ses nouvelles expressions, tous les jours et partout dans le monde".

Umberto Eco fait partie de la liste des auteurs à lire (ou à relire) dans la dernière lettre des coups de cœur du mois diffusée par mon libraire préféré, l'actualité lui rappelle et à nous aussi que c'est à travers les livres et la culture que nous construisons la société à venir et que si le soir fatidique du 7 mai prochain devient le pire des cauchemars, il nous restera comme mot d'ordre: Lire, Penser et Résister.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons