dimanche 26 février 2017

[Pin-Up] Loula Belle



La pétillante anglaise Loula Belle est une amatrice de corset, de lingerie fine et quelques petits accessoires amusants :)

Derrière Fillon, la haine et le chaos


"Puisque la page des emplois supposés fictifs de sa femme ne se tourne pas, le candidat LR se pose en cible d’une machination judiciaire." 
Le début de l'article de Libération est clair, François Fillon et son clan ne comptent pas en finir quitte à renier la justice et marcher sur la loi. Puisque Fillon le candidat est attaqué, il est forcement victime d'un complot et ses proches accusent le gouvernement de voler sa victoire, ses amis ont les mêmes symptômes que les cousins du Front National et la même merde dans les yeux.
Derrière Fillon représentant de la droite dure il n'y a que la haine et le chaos, il n'y a rien  à gagner avec un candidat qui imagine que les fonctionnaires sont payés à ne rien faire, il n'y a rien à gagner avec un candidat qui cherche la guerre civile en montant une partie des français contre les autres, il n'y a rien à gagner avec le candidat qui tente de nous expliquer qu'un français est trop payé par rapport à un esclave asiatique.
Ras-le-bol des élus avec des casseroles au cul qui se permettent de nous donner des leçons.

mardi 21 février 2017

Breaking fake news



Même si je n'arrive pas à me sentir proche de l'internationale Républicaine (c'est nouveau ça vient de sortir), je peux comprendre que les gens de droite en ont ras-le-bol des médias, les scandales s’enchaînent et les usent moralement, non pas parce que les journalistes dénoncent des illégalités, des mensonges et autres truanderies de leurs favoris mais parce qu'ils parlent de leur partis et de leurs candidats en mal. Ça doit être pénible quand on considère que voler l'argent du contribuable par centaine de milliers d'euros ne vaut même pas un PV pour stationnement illégal sur une place handicapée.  Les journalistes font peur à droite et fatiguent les militants qui ne veulent entendre que ce qu'ils ont envie d'entendre. 
Les grands leaders de la droite dure et de l’extrême droite ont tous la même méthode pour détourner l'attention, ils inventent  des faits  pour critiquer les médias traditionnelles, critiquent les journalistes dès que ceux-ci grattent un peu les dorures cachant la merde, changent d'avis régulièrement ou attaquent les plus faibles pour exciter leurs partisans.
Le grand spécialiste mondial de la falsification est Donald Trump qui a une grande expérience dans la télé-réalité pour public de débiles, sa campagne présidentielle et son mandat actuel ne ressemblent qu'à un mauvais programme de télé poubelle où seul l'audimat est prioritaire. On ne compte plus les mensonges de Trump depuis son investiture ni les dollars engloutis depuis son train de vie présidentielle de nabab. Il y a toujours eu un problème de notion d'argent avec les Républicains.
Les détails sont importants sauf pour les gens de droite car ce n'est pas utile pour eux, l’intérêt d'"oublier" des détails ou des précisions leur permet de faire bondir leur électorat, l'exemple de la quiche Valérie Pécresse critiquant la sortie de l'euro du programme des cousins du FN en nous donnant l'exemple du Royaume Uni et son retour à la Livre Sterling a fait rire. Mais beaucoup ont du applaudir, l'électorat de droite a entendu ce qu'il veut: de la peur. Il n'y a pas beaucoup de différence entre celui de droite et d’extrême-droite d'ailleurs, dans les deux cas la peur est un excellent stimulant qui permet de ne pas voir le pire. La droite avait laissé la France en ruine en 2012 mais l'affreux François Hollande a donné le mariage pour les pédés, c'est horrible et on oublie la Sarkozie catastrophique.
On peut changer de braquer en voyant les affaires s'accumuler et dans la panique, François Fillon qui n'a pas hésité à demander des conseils à l'ancien président de la République et collectionneur de casseroles a réussi à s'attaquer à la justice, aux médias, aux plus faibles et à retourner sa veste sur le sujet de la sécurité sociale. Tellement désespéré sur sa situation qu'il ne compte plus que sur le résultat des urnes pour sauver ses fesses grâce à ses plus fidèles ouailles qui le soutiendront jusqu'au bout des affaires les plus scandaleuses.
Je n'ose même pas imaginer le comportement d'un électeur Républicain de base avec un deuxième tour Hamon-Le Pen ou Macron-Le Pen, j'entends déjà un "tout sauf la gauche" pour aller vers la magouille et la haine solidaire. Il suffit d'imaginer un gouvernement FN avec quelques ministres LR sans scrupules pour voir qu'entre Républicains américains et Républicains français c'est cagoule pointue et bonnet blanc.

Pourris du monde entier, unissez-vous, à la "Républicaine" quoi.

dimanche 19 février 2017

[Pin-Up] Ruby Lead



Je n'aime pas trop quand on joue avec le mobilier mais bon, pour Ruby Lead ça passera pour une fois.

Photo:  Madison Hurley 

Pas de plan B



Aucune allusion aux magouilles en cours à droite (et grâce à la presse on en parle!) ni à cet auto-enterrement de Juppé qui m'a bien fait marrer. Cela fait une semaine que je me tape une putain de lombalgie aiguë qui me pourrit bien la vie, cela fait une semaine que j'ai mal, que je stresse d'avoir mal et que je tourne en rond. Une fois assis je ne peux plus me relever et quand j'y arrive c'est pour avoir envie de m’asseoir.
Je n'arrive pas à me reposer, je n'aime pas ne rien faire et il faut que je bouge. J'ai refait du vélo deux fois dans cette semaine mais j'ai trop forcé pour des conneries. Demain c'est lundi, je ne voudrais pas abuser de la sécu qui existe encore et je vais tenté d'aller au boulot, je sais que la bagnole, qui est une vraie torture pour le dos, c'est niet, je veux prendre mon vélo comme d'habitude mais ce n'est pas ça que je crains le plus. Je me demande vraiment comment je vais supporter 8h assis sur une chaise.

A propos de plan B, vous ne trouvez pas que Rowan Atkinson dans Maigret a un coté François Fillon?

mercredi 15 février 2017

Le déjeuner secret



François Fillon a déjeuné avec Nicolas Sarkozy, chose incroyable et grand moment de désespoir de la part du candidat LR à la présidentielle quand on se rappelle comment ce dernier considérait le premier. On ne sait pas si le candidat englué dans les affaires cherchait des conseils à moins de 100000 euros de l'heure chez l'ancien président, on ne sait pas non plus si les ennuis judiciaires de Nicolas Sarkozy et sa grande expérience dans le domaine peuvent servir pour muscler la défense et enfin est-ce que François Fillon aurait demandé le soutien fidèle des vieilles biques de Neuilly pour ses futurs meetings? 1h30 de tête à tête entre deux personnes qui se détestent, 1h30 où François Fillon aurait eu largement le temps de demander à Nicolas Sarkozy si les fuites du Canard ne venait pas de lui. Ce déjeuner secret très médiatisé aura eu le mérite de montrer que le travail en équipe vanté par le méchant plouc Christian Jacob et l'idiot de Nice Eric Ciotti peut être aussi fictif qu'un travail d'assistante parlementaire d'élu de la Sarthe.
Beaucoup de questions autour d'un candidat complètement grillé et dont tout le monde se fout finalement. On ne tire pas sur une ambulance parait-il, mais sur un type qui voulait démolir la sécurité sociale c'est assez plaisant.

dimanche 12 février 2017

[Pin-Up] Lisa Love



Lisa Love est déjà passée ici, c'était en 2010 avec une vidéo qui n'est plus accessible aujourd'hui. Elle devait être une des premières pin-up de ce blog. Je trouve qu'elle a un coté Bettie Page sur cette photo.

Photo: Vestige Photography

Positivons !




En  parcourant l'article de l'Obs sur les craintes du patron de la DGSI je me suis mis à espérer, et si tous ces cons d'extrémistes et de salafistes se foutaient sur la gueule pour ne plus en avoir un seul debout ?
Je sais bien que tout cela n'est qu'un rêve mais la situation en France et dans le monde est en train de prendre une sale tournure depuis l'élection du taré Donald Trump, l’extrême droite jubile tandis qu'en face les barbus islamistes saisissent l'occasion pour allumer la mèche, j'ai toujours cru que ces deux camps, adeptes des solutions finales, s'entendaient très bien dans le fond et se trouvaient des intérêts. 
En France il a suffit qu'un con de policier, certainement bien à droite, se tape un noir pour allumer le feu, les abrutis d'en face n'en demandant pas tant pour faire plaisir à Marine Le Pen. Le populisme est à la mode et pour bien moins que ça, Hitler est venu au pouvoir pour nous expliquer sa vision démocratique que beaucoup n'ont pas compris, comme chez certains supporters de François Fillon. Heureusement, ce sombre volet de l'histoire reste encore dans les mémoires pour la plupart des français, ce qui nous évitera certainement le pire au dernier moment.  La seule chose qui m'inquiète un peu, c'est que celui qui rappelle le plus ce cher Adolf est à la tête de la plus grande puissance militaire du monde et qu'il n'a pas vraiment d’ennemis chez les autres grandes démocraties souriantes et bien armées que sont la Russie et la Chine.
L'histoire nous raconte que les méchants n'ont jamais gagné à la fin mais ils ont toujours fait beaucoup de dégâts et comme l'histoire se répète souvent... 

lundi 6 février 2017

Le grand pardon




Si  devant la presse maudite par la droite François Fillon a essayé de convaincre et de s'excuser d'avance pour le désordre depuis une petite quinzaine de jours, je reste largement sur ma faim même je ne m'attendais pas à grand chose.
Le problème avec cette droite devenue insupportable c'est que je ne crois plus à l'intégrité et l’honnêteté de ses représentants et comme je le disais dimanche midi à des militants (courageux) qui tractaient devant le petit centre commercial voisin, je ne pourrais jamais voter pour un parti qui baigne trop dans les sales magouilles sans les dénoncer depuis des années. Et les exemples d'élus mêlés aux affaires ne manquent pourtant pas.
François Fillon a fait son speech et il s'est défendu devant les caméras, ses électeurs y croient et les autres resteront sceptiques mais ça ne changera rien, il est toujours candidat et on finira par ne plus entendre parler de l'affaire Pénélope malgré le flou de ses explications sur les emplois fictifs des membres de sa famille. François Fillon a donné l'impression d'être sincère en déclarant que ce qui était acceptable hier ne l’est plus aujourd’hui, comme si les petits arrangements d'hier étaient acceptable, comme si les casseroles accumulées depuis des années au RPR puis à l'UMP et enfin aux LR étaient acceptables. Il en avait "tiré les conclusions" en cessant de faire travailler des membres de sa famille il y a trois ans, date de la promulgation de la loi pour la transparence de la vie publique, mais forcé puisqu'il s'y était opposé.
Il peut raconter ce qu'il veut, il peut nous faire croire que sa femme a été débordé par son boulot et qu'elle a mérité son salaire, je ne le crois pas plus qu'avant. Pas plus que les français fictifs qui ont du collaborer avec sa femme pendant ses missions fictives.
Le grand pardon, ouais, mon cul.

dimanche 5 février 2017

[Pin-Up] Katz Meow



Ya ! Viva San Francisco et Katz Meow ! Demain je tente une recherche avec Pénélope.

jeudi 2 février 2017

En marche !



Entre l'affaire Fillon qui pourrit la droite pourrie et l'agonie du parti socialiste je cherchais désespérément depuis la fin de la primaire de la gauche un bout de programme de Macron pour me faire une petite idée et je ne trouvais pas. Il parait que c'est normal puisque rien n'avait fuité et qu'il était resté jusqu'à aujourd’hui dans le sac à main de Brigitte, sa femme.  
Heureusement, le site Slate le présente en exclusivité depuis hier soir. Ouf, je suis rassuré et je vais aussitôt le lire avec intérêt en compagnie de mon nounours et d'un bon plateau Pépito/limonade.

Lavement pour tous

C'était sur France Inter hier, le Pénélope Gate est l'affaire de merde de trop.



Le grand ménage politique - La drôle d’humeur... par franceinter

mercredi 1 février 2017

Acharnement thérapeutique



Soyons sobre sur le sujet brûlant Fillon et remercions le Canard pour nous (peut-être) éviter un président de la République que nous ne pourrons pas mettre en prison une fois élu. Si certains soutiens de Fillon crient au "lynchage médiatique" pendant que d'autres déposent des noms de domaine, il ne faudrait pas que ces personnes oublient le vrai problème du candidat Fillon, avant d'être le candidat à la présidentielle, il se doit d'être irréprochable, surtout lui. On ne crie pas à la droiture, aux valeurs et aux origines chrétiennes en se comportant comme un élu de Levallois.
Ces mêmes personnes qui oublient aussi la liste sans fin d'élus LR avec des casseroles, qui oublient les sales magouilles écœurantes dès l'origine du gaullisme. Ce n'est pas de l'acharnement médiatique, c'est un acharnement thérapeutique avant que cela soit trop tard, si les militants de droite préfèrent un président qui ressemble à beaucoup de ses collègues en lien avec la justice sous prétexte qu'il sera mieux qu'un président de gauche, c'est leur problème. Le mien c'est de voir beaucoup d'élus qui se foutent de la loi et de l'argent public encore libre de la ramener sur des valeurs qu'ils ne respectent même pas. "Plus que jamais, la chasse au Fillon est ouverte", disait mon ancien député Jérome Chartier mais il se trompe, c'est la chasse aux pourris et aux mafieux qui est ouverte. Et quant au "coup d'Etat" dénoncé par l’intéressé lui-même, on lui rappellera que non seulement il n'est pas encore chef d'Etat mais qu'on ne l'avait pas beaucoup entendu que ses soutiens intégristes évoquaient un vrai coup d'Etat à l'époque des Manifs pour tous.
Avant de passer pour une victime, que François Fillon pense à tout ceux qui voyaient en lui un espoir de droite enfin clean.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons