dimanche 10 janvier 2010

Broken Box - Molotov et Merveilles


Ca y est! Broken Box va sortir son premier album en mars 2010 et la première critique musicale sort sur la toile :)
Go ahead Hervé!
Au bonheur de la découverte, c’est ici même, sur Rock’n’France, début 2009, que Broken Box m’est apparu. Enfin, je pouvais me faire une image locale du rock français incisif que j’aime tant de Déportivo à Luke sans oublier Noir Désir ou Eiffel. La voix est féminine, l’émotion partagée entre douceur et rage. Le précédent EP chroniqué « A l’intérieur » ne suffit désormais plus à satisfaire ma soif, c’est à présent l’album qu’il me faut, il se nomme « Molotov et Merveilles », sort le 22 mars 2009, en voici la chronique.

La rage est toujours aussi présente dès les premières notes d’ « Où sont les milliards », une rage dans les mots, comme un énervement excessif, la goutte qui fait déborder le vase. Il y a de l’urgence, il faut que ça change, la musique est un vecteur d’expression et Broken Box l’a bien compris, n’hésitant pas à livrer en filigrane les conclusions plus ou moins implicites que la nouvelle génération se fait de la société, entre crise économique et psychologique.

« Pour cette fois », « Volta 1000 », et « L’instantané », sont on ne peut plus clairs ; Broken Box n’est pas là pour faire de la figuration. Les riffs de guitares, à la fois saccadés, et envoutant appuient Sarah Rebert, la touche féminine, dans la douce litanie des mots qu’elle veut nous conter. Le groupe francilien est prêt à en découdre, et a choisi le rock pour s’exprimer. Ce mélange d’énervement et de raffinement devrait bien vous toucher et prouver que le rock français, incisif et efficace n’est pas mort. C’est désormais Broken Box, relève toute trouvée, qui en supporte le poids, et déversera toute la puissance de son « Molotov et Merveilles » sur les planches avant qu’un producteur daigne enfin prendre en charge ce talent hors-paire dans son ascension vers les sommets. La route de la consécration risque d’être encore longue, mais Broken Box parait fichtrement bien armé pour l’affronter grâce à son arme imparable que l’on appel : le talent !
Par Thomas Lhuillery de Rock'n France , l'article complet ici

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons