dimanche 30 décembre 2018

[Pin-Up] Evelyn Davenport



Gros morceau pour la dernière pin-up de l'année avec Evelyn Davenport !

Photo: Phil Mairs

En avant 2019




Je ne vais pas vous bassiner avec l'actualité à 24h du coup de sifflet final, elle me consterne.

Sinon c'était une belle année 2018 sportivement avec 9500 kilomètres et 442 heures le cul sur une selle (avec 4 vélos différents en fait), il y a eu du vélotaf, des rallyes, des grandes distances et des sorties club. Pour cette année j'ai certainement fait plus de bornes à vélo qu'en voiture, vacances comprises. Le plus amusant c'est que ma plus grande distance parcourue en une fois, 605 km,  était à peu près celle de mon lieu de vacances de cet été par rapport à mon domicile, la prochaine fois je pars en vacances un jour avant la famille et je n'irai pas m'emmerder sur l'autoroute.

L'année 2019 est l'année du Paris-Brest-Paris que je compte bien faire, ce n'est pas facile et il va falloir que je roule beaucoup pour être au top au mois d'août. J'aurais des brevets de grande distance à passer pour valider ma participation, je ne vais pas trop m'avancer non plus parce que je ne suis pas à l'abri d'un gros pépin mais je croise les doigts pour les réussir. 

Le plus compliqué pour moi dans cette histoire sera à gérer le calendrier et les week-end où je ne serais pas là, autrement dit il va falloir que je gère ma chère et tendre épouse.

2019, je me la souhaite et je vous la souhaite bien grosse !

dimanche 23 décembre 2018

[Pin-Up] Dinka Doll



Passez de joyeuses fêtes comme la jolie bélarusse Dinka Doll et molo sur la picole entre deux apéritifs!

Trop d'actes

Je ne vais pas contester la colère d'une partie de la population mais au départ c'était mal barré, les premiers gilets jaunes gueulaient pour le litre de gasoil trop cher et c'était sans moi. Je râle assez toute l'année contre ce gaspillage de carburant que je constate autour de moi, entre celui qui a la flemme de garer sa bagnole chez lui pour faire le détour à l'école et rester en double file moteur tournant et celui qui prend son 4x4 pour aller chercher le pain, j'ai assez de raison pour croire que le carburant n'est pas encore assez cher.
Tout ceux qui arboraient leur fier gilet sur le tableau de bord avaient certainement de bonnes raisons mais je n'ai vu quasiment aucun automobiliste qui respirait la misère, je regardais par amusement les plaques d'immatriculations et c'est simple, le crédit auto de moins de deux ans était celui de trop.
Les samedis passaient et les revendications des gilets jaunes se multipliaient, de l'impôt trop cher au smic pas assez relevé, les leaders aidés par les algorithmes des réseaux sociaux faisaient monter la sauce jusqu'aux violences et aux actes antisémites vues hier.
L'idée des gilets jaunes m'était sympathique, au début, mais cela a vite tourné en eau de boudin, à partir du moment où ce mouvement apolitique a été repris par les populistes de droite et de gauche. Ce mouvement a été gâché dès le début par les pitres qui s'étaient proclamé porte-paroles et de toutes façons je ne suis pas sûr que les plus pauvres des français faisaient le plus gros des troupes. Qu'on ne me dise pas qu'il y avait de la solidarité entre le petit patron de PME de province en gilet jaune et le type au RSA à Aubervilliers, cela n'est pas possible, ce mouvement était la plus grande somme d'individualisme jamais vu.

Hier en passant à vélo du coté de la N118, j'ai vu que ça bouchonnait, les gilets jaunes en SUV partaient au ski, une pause bienvenue pour leur petite tête oppressée par les taxes.

dimanche 16 décembre 2018

[Pin-Up] Nicole Nirvana




"If you obey all the rules, you will miss all the fun" en légende de la photo de la jolie néo-zélandaise Nicole Nirvana, j'approuve!

Photo: Robbie Cancian

dimanche 9 décembre 2018

[Pin-Up] Scarlett River


Gilet doré avec Scarlett River

dimanche 2 décembre 2018

[Pin-Up] Miss V


missvpinupmodel.com

Le ras-le-bol en jaune



Il parait que la France vote à droite, à la vue des évènements en gilets jaunes de ces dernières semaines je veux bien y croire, finalement les français  sont surtout accrocs à leur litre de carburant et la revendication des leaders de ce mouvement ressemblent plus à du grand n'importe quoi qu'à un programme sérieux. Le litre de carburant, tout est parti de ça, 7 cts, c'est triste.
Hier les gilets jaunes, mélange de la population  dont certains avaient des revendications légitimes ont été infiltré et récupéré par des groupuscules extrémistes ont donné une image de merde dans Paris.
Ce que je vois c'est que la plupart pourrait largement se passer de sa bagnole pour faire quelques économies, que la plupart se plaint de la fiscalité et de l'impôt mais est bien content de pouvoir se refaire les chicots à moindre frais, que tout le monde se fout de l'avenir de la planète pourvu qu'on puisse accéder au centre commercial des environs et rouler à plus de 80 km/h.
Bref, les revendications des gilets jaunes m'interpellent, la France vote traditionnellement à droite et Macron fait une politique de droite alors pourquoi ce bordel?
Les raclures de droite demandent la démission de Castaner (c'est pas faux)  pour son incapacité à faire respecter l'ordre alors qu'ils légitimisaient la violence des gilets jaunes, pourquoi?
Mélenchon tente désespérément de récupérer le mouvement alors qu'il sait très bien que les vrais meneurs sont de l'ultra-droite, pourquoi?
Et pourquoi les fameux black-blocs ne se sont pas frittés avec les ultras de droite présents même si certains, connus, se sont pris des baffes? 
Que veulent les gilets jaunes finalement? Une Le Pen au pouvoir? Et bien on y va tout droit, qu'ils se rassurent.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons