samedi 16 mars 2013

Caché sous la table



Le doute m'habite soudainement. Alors que les associations de chômeurs ne sont pas contentes et sont très déçu de leur rencontre avec Michel Sapin qui n'a accepté aucune nouvelle mesure d'urgence pour faire face à la détresse d'un grand nombre de chômeurs, l'aile gauche de la gauche s'inquiète, moi aussi d'ailleurs, du respect des droits des salariés dans l'accord entre partenaires sociaux sur le marché de l’emploi.
Michel Sapin, notre bon ministre du Travail, répète à l'envi sa demande aux députés socialistes  de lui "faire confiance" avec des "Moi je sais".
Ok d'accord tout va bien, il suit les dossiers de près et les discussions entre le patronat et les syndicats et le compromis, chose due dans ton cul, obtenu, ce qui est à peine rassurant sauf que pour dissoudre les doutes, il affirme qu'il était sous la table
Et là je suis inquiet parce que passer sous la table pour moi c'est comment dire, se coucher un peu, non? Croisons les doigts, croisons les doigts....

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons