dimanche 8 septembre 2013

Le front commun

Hein quoi?

Attention l'ami Bachar, l'heure est grave, d'ailleurs j'écris ce billet dans l'urgence à 3h du matin, c'est dire.
John Kerry qui n'est pas le leader d'un groupe de rock connu mais qui est le secrétaire d'Etat américain a entamé depuis vendredi ses visites pour tenter de convaincre ses homologues de l'Union européenne, il a donné une conférence de presse commune avec Laurent Fabius,  ministre des Affaires étrangères.John Kerry qui doit savoir parler au moins 130 langues différentes tel l'excellent diplomate qu'il est, a discuté dans un français quasi parfait avec Laurent Fabius de la question syrienne.
Et il s'est y faire le John puisque dans l'ensemble les deux sont d'accord sur une chose: Le moment est venu d'avoir une réponse claire et efficace.
Je ne sais pas ce qu'est une réponse claire et efficace dans ce cas mais il est clair que Bachar Al-Assad ne doit plus continuer comme ça, on a beau annoncer une solution politique mais elle ne viendra pas de lui. Même le pape a lancé un vibrant appel à "travailler pour la paix et la réconciliation", on est tous d'accord, mais cela doit faire une belle jambe à Bachar, il a ajouté que la guerre est toujours un échec de l'humanité et il a exhorté à "parcourir une autre voie" que la guerre, on  est tous d'accord aussi.
Donc il ne faut pas faire la guerre, il faut juste lui péter la gueule, je suis d'accord aussi.

2 commentaires :

  1. Faut lui péter la gueule sans faire la guerre, c.est claire non ? :))

    Serieusement, oui, on a les moyens de bien préparer le terrain pour que la révolution Syrienne aille a son terme... Pour Bachar, c.est déjà la fin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Espérons qu'il se tire avant d'en arriver à des frappes.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons