vendredi 20 septembre 2013

Retour sur la succession de Parisot



Il y a presque 3 mois, Pierre Gattaz succédait à Laurence Parisot  à la tête du Medef. 


Pierre Gattaz, 53 ans, patron du Groupe des fédérations industrielles (GFI), élu avec 95% des voix, a obtenu 476 voix contre 8 pour son unique adversaire Hervé Lambel, 48 ans, dirigeant de HLDC, société de production cinématographique et de spectacles vivants. 

Le dessinateur Berth a publié ce dessin (en illustration) en souvenir qui ne déplaira pas à mon collègue Stef Sam et qui image bien la vision que j'ai du syndicat CDFT. Ce syndicat à la recherche de son lustre passé, tractant activement, gesticulant et négociant avec les salariés sous l'oeil bienveillant d'un patron qui sait à l'avance que ses propositions d'accord d'entreprise "gagnant-gagnant" seront signées le froc baissé de toutes façons.


2 commentaires :

  1. 95% des voix !!! C'est un score de dictateur ça.

    Quand à la CFDT, on partage le même avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au Medef ils appliquent leur démocratie à eux.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons