mercredi 15 janvier 2014

Hollande, oui mais non


Je ne sais pas quoi penser de la conférence de presse de François Hollande, je l'ai écouté pendant 45 minutes environ en voiture, il m'arrive souvent de ne pas me souvenir le morceau de musique qui est passé 5 minutes avant quand je conduis, c'est dire si j'ai beaucoup suivi les détails de son discours.
J'ai voté Hollande en 2012, je ne regrette rien surtout quand je lis les commentaires de l'opposition, une opposition désespérante et proche du néant politique qui ne mérite que de rester dans le camp des vaincus. Le gros thème de ce discours était le pacte de responsabilité proposé par François Hollande, je suis plus que sceptique, depuis des années les cadeaux offerts aux patrons n'ont abouti à rien de bon pour les salariés, malgré tout je reste confiant dans le moins mauvais, en face, à droite, ils donneraient tout.
Je ne vois pas comment le Medef pourrait promettre 1 millions d'emplois quand dans ma multinationale les embauches sont gelés depuis plusieurs années et que les salaires n'évoluent plus depuis 3 ans maintenant. La crise justifie tout les excès et j'ai même entendu un haut cadre complice nous dire qu'on avait déjà de la chance d'avoir une feuille de paye. 
Je reste donc sur ma faim, tout n'est pas mauvais tout de même, je vais rester positif en me forçant un peu et j'espère que le désormais social-démocrate assumé François Hollande, critiqué à gauche pour être de droite et à droite pour être encore trop à gauche, réussisse à nous sortir de la mouise, j'ai de toute façon fait l'autruche aujourd'hui et je n'ai suivi aucune information.
Ah si, j'ai appris tout de même que pour une fois des membres de l'UMP semblaient approuver la proposition présidentielle mais qu'ils n'espèrent pas une traduction des promesses en actes de François Hollande. Donc quand François Hollande propose, d'office ça reste un grand non pour la droite, la France n'est pas une priorité pour l'UMP, elle ne veut juste que la défaite du président.
Que la gauche arrête de séduire la droite, ça ne sert à rien.

10 commentaires :

  1. Bah ! Le but est aussi de torpiller la droite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le coté positif, la droite ne sait plus quoi faire.

      Supprimer
    2. Bah c'est rigolo.

      http://economieeteurope.wordpress.com/2014/01/15/la-droite-debile

      Supprimer
    3. Pour torpiller la droite il va falloir s'y prendre autrement parce que s'il y a eu rejet de Sarkozy ce n'est pas pour faire les mêmes conneries ...

      Supprimer
    4. @Jégoun, tu connais le taulier?

      @Sophia, il y a quand même une sacrée différence entre la droite et la gauche.

      Supprimer
    5. c'est la gloire, un des mes billets a été mis en commentaire dans un autre blog !
      ;>)

      Supprimer
    6. Et pour la peine je te suis maintenant! :)

      Supprimer
  2. Attention, à fosse d'être septique, on se retrouve au fond du trou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai corrigé, on va dire qu'il y avait comme un lapsus, merci ;)

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons