mardi 10 juin 2014

Vivement la fin de l'UMP



Bombe à retardement, bureau politique de la dernière chance, refondation, changement de nom, les phrases sont plus ou moins dures mais les faits sont là, l'UMP n'a pas pas fini d'être en crise. Les oppositions au sein du grand parti de droite créé en 2002, après la finale perdue de Jean-Marie Le Pen, se sont déclarées la guerre, les copéistes et les sarkozystes, qui ont des casseroles communes, se liguent contre le triumvirat chargé de liquider la vérole Bygmalion et la politique bling-bling . Alors que la gentille NKM ne propose que de changer le nom de l'UMP comme certaines multinationales le font pour faire oublier leur réputation désastreuse, Lionel Tardy prédit l’éclatement du parti ce mois-ci et j'espère qu'il aura vu juste.
L'UMP ne ressemble plus à rien, incapable d'organiser une élection interne, incapable de faire du ménage malgré l'accumulation des scandales financiers, incapable d'être une opposition digne de ce nom en suivant bêtement le Front National, incapable de proposer un programme sérieux depuis deux ans sans faire de surenchère, incapable de s'entendre tellement les divergences politico-juridiques entre courants sont fortes, tout juste capable de gueuler dans la rue en compagnie des pires extrêmes pour un simple mariage. Ce parti de pitres est en ruine et ne sert plus qu'à envoyer ses électeurs vers le FN, la dernière fournée scandaleuse du président d'honneur ne relativise même pas le niveau des affaires et de l'incompétence des leaders de l'UMP, véritable association de malfaiteurs. Le FN monte et devient le grand parti de droite et c'est clairement de la faute de l'UMP toute entière, vivement qu'elle implose.

6 commentaires :

  1. En parfait accord avec vous !! Mais bon, je souhaite aussi la fin du PS et pour les mêmes raisons alors...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas moi mais c'est normal, ceci dit le PS mérite parfois un bon coup de pied au cul.

      Supprimer
    2. Entre l'élection du secrétaire truquée (Royal vs Aubry), entre les affaires de madame Andrieu, la fédération des Bouches-du-Rhône, la fédération du pas-de-calais, j'en passe et des meilleurs, je ne trouve pas que le PS est la moindre leçon de moral ou d'éthique à donner à l'UMP...

      Mais c'est probablement parce que je ne suis ni de droite, ni de gauche et que je ne me sens représenté politiquement par personne.

      Supprimer
    3. Ouais mais je classe le niveau des escroqueries, celles de l'UMP sont d'un haut niveau.

      Supprimer
  2. Ceci dit, si l'UMP implose et c'est bien parti, si le parti se refond et change de nom comme le souhaite NKM, il se peut qu'on ait un autre parti qui voit le jour. Autant de candidats potentiels en 2017 qui - pour éviter la division au moment T - se re-re-regrouperont dans une copie d'UMP...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La division est bien entamée je trouve.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons