jeudi 4 février 2016

Attention réforme orthographique progressiste !



Je sais que nos amis réactionnaire vont hurler au "c'était mieux avant", j'en entends déjà d'ailleurs mais il faut qu'il sache qu'une nouvelle réforme orthographique aura lieu dès la rentrée scolaire prochaine. L'accent circonflexe et le tiret vont être les grandes victimes de cette simplification qui ne plaira pas à tout le monde.
J'en connais qui vont encore dire que c'est la faute à Hollande le socialo-communiss qui ose déjà marier les homos mais qu'ils gardent leur calme, cette réforme avait débuté en 1990 et depuis des siècles la langue française n'a cessé d'évoluer jusqu'à la forme actuelle de l'orthographe qui date de 1835 (je crois mais je n'ai pas envie de vérifier). 

Alors si certains vont être choqué de devoir écrire week-end sans le tiret, qu'ils l'écrivent donc avec puisque ce sera autorisé, tout comme la cacahouète qui peut toujours laisser son o dans l'emballage depuis 26 ans.
Personnellement je ne regretterais pas le i de l'ognon mais je reste plutôt partagé sur le nénufar qui perd le charme de son ph trop neutre et je suis triste pour tout ces petits circonflexes qui vont finir à la poubelle.
Mais je suis d'accord pour dire que nous annoncer ça quelques jours après l'entrée d'Adolf Finkielkraut à l'Académie Française, ça fait quand même un choc.

12 commentaires :

  1. Nous priver de l'accent circonflexe ? Mais quand va-t-on arrêter cette course folle ? Je viens tout juste de m'habituer à écrire "même à Angoulême" et non plus "mesme à Angoulesme" comme les scribes écrivaient voici peu (de siècles).

    RépondreSupprimer
  2. Ah si un petit truc. L'orthographe actuelle est nettement postérieure à 1835. Si tu lisais Victor Hugo dans sa graphie originelle, tu aurais des étonnements... et quelques sueurs froides. C'est parfois assez difficile à suivre et cela demande un effort notamment dans ses œuvres de jeunesse.

    En gros c'est Pierre Larousse et Émile Littré qui fixent l'usage "moderne" en publiant leurs dictionnaires encyclopédiques dans les années 1860 à 1870. Même si on note encore nombre de modifications ultérieures.

    RépondreSupprimer
  3. "Adolf Finkielkraut"

    N'importe quoi !
    Si vous connaissiez l'un et l'autre vous n'écririez pas ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était pour de rire dame Suzanne, je venais de lire son discours de l'Académie Française.

      Supprimer
  4. Ecrire chomage au lieu de chômage va drôlement, pardon drolement simplifier la vie des chercheurs d'emploi. Déjà au niveau de la rédaction des CV.:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si les RH sont très regardant sur les petites fautes d'orthographe.

      Supprimer
  5. Adolf Finkielkraut...

    Heureusement que le ridicule ne tue pas.... Je suppose que vous dites cela rapport à son inimitié envers l'islam ?

    Je vous rappelle que nombres de musulmans étaient les alliées objectifs des nazis ayant comme projet commun la destruction des juifs.

    Sinon, concernant cette réforme je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire. Elle n'a aucun intérêt si ce n'est de détourner, pour un temps, l'attention des médias et des français.

    De toutes façons l'EducNat est incapable d'apprendre aux enfants à écrire correctement, cette réforme n'y changera pas grand chose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais quelque part je l'aime bien ce Finkielkraut!

      Supprimer
  6. Je partage votre opinion. Cette réforme change quelques habitudes mais il ne faudrait pas adopter un esprit réactionnaire.

    RépondreSupprimer
  7. Toute doit être la finalité de cette réforme. Si c'est pour "moderniser" la langue, pourquoi pas. Si c'est pour encore une fois niveler le niveau par le bas alors la je suis contre.

    RépondreSupprimer
  8. Cher ami, loin de moi, l'idee de penser que vous ne futes pas desarconne par cette reforme de plus et meme de trop. Faut-il tant angliciser notre langue pour accepter ce nivellement de bas etage, type british police ? Mais que se passe-t-il donc dans leurs teeeeeeêtes, je n'y arrive pas, j'ai besoin d'un chapo. Non, en rien, mes enfants ne se fourvoieront dans cette direction, car je tiens trop aux chapeaux ! P

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons