mercredi 11 janvier 2012

Retraite numérique

Article intéressant dans le Parisien d'hier sur la "retraite numérique d'un blogueur", je l'avais zappé, c'est ma douce qui me la fait remarqué en me disant "tiens, toi qui est toujours sur ton ordi!".
D'abord ma chérie, si tu me lis, tu sais très bien que tu exagères, je n'y suis resté que jusqu'à minuit et demi hier soir et donc je n'y étais pas jusqu'à 5h ce matin.

Oui donc, j'étais surpris car c'est un blogueur connu qui était interviewé, Thierry Crouzet. Ils nous explique comme il l'avait fait sur son blog qu'il avait décidé de décrocher suite à une overdose de réseaux sociaux, un véritable "burn out" numérique.
Son cas était devenu apparemment grave, jusqu'à l'admission à l'hopital, ci-dessous la présentation de son livre:

Ses amis disaient qu’il était addict aux réseaux sociaux. Sa femme se moquait de lui quand il prétendait travailler dans son bureau. Ses enfants ne supportaient plus de le voir jouer avec son téléphone. C’était la vie de Thierry Crouzet avant son burn out numérique. En février 2011, il a explosé en vol. Lui, qui depuis des années affirmait que le Net aide à changer le monde, a compris qu’il ne l’avait pas aidé à vivre heureux. Il était temps de tout reprendre à zéro. Pour sauver son couple, sa famille, se sauver, il a tout plaqué durant six mois.

Bon, je ne connais pas personnellement Thierry, mais ça fout les jetons, il me semble que Nicolas le connaisse un peu. Personnellement je n'ai pas l'impression de moins utiliser les réseaux sociaux que lui, je suis à peu près partout, parfois je m'éparpille entre mes comptes et mes passions, je ne twitte pas beaucoup par contre, mais comme j'ai du mal par manque de temps à tout suivre, je laisse parfois tomber mais je n'en fais pas un drame. Je n'ai pas non plus l'oeil rivé sur le téléphone pour lire tout mes messages ou tout les billets de blogs, de toute façon les messages important comme les SMS me sont notifier par un bip, les mails ou les tweets non. J'espère ne pas arriver jusqu'à son cas, j'ai déjà vécu un séisme familial pour travail assidu dans le passé, ça m'avait coûté cher.
Thierry est un ancien journaliste, il aime encore bloguer: "Bloguer, c’est un métier noble. Un métier auquel tous les autres devraient ressembler. C’est un métier d’après l’esclavage. Un métier d’hommes et de femmes libres de dire ce qu’ils pensent et de réagir aux bêtises professées par les autres êtres humains morts ou vivants, et même de se prémunir contre les absurdités à venir."

Pour des blogueurs professionnels qui tiennent des blogs de geek, les résultats doivent être là, il y a sûrement des objectifs de visite et de clicks à atteindre tout les jours, ou un certain standing à tenir dans les classements Wikio/eBuzzing par exemple:

Le graphique parle de lui-même. Quand on cesse de bloguer, on disparaît de la blogosphère. Ne pas bloguer c'est mourir.

Moi je n'en suis pas à ce point là, les blogs pour moi c'est pour se marrer un bon coup en lisant les copains et les copains des copains même s'il y a des coups de gueule sérieux dans les billets, je n'ai pas de prétention, je n'ai pas la trouille de chuter dans les classements, c'est comme un jeu, je le prends comme ça, je ne suis pas un zinfluent. Hypos, par exemple, n'avait pas blogué depuis 2010 et personne ne l'a oublié, la preuve en lisant le nombre de commentaires pour son billet de retour.  
Je ne sais pas si je suis super accroc ou pas des réseaux sociaux mais j'arrive à ne pas allumer mon ordinateur dans les 5 mn après être rentré chez moi. De toute façon, pour me soigner, je consulte de temps en temps, c'est à la Comète du coté de Bicètre que ça se passe. Un peu d'IRL de temps en temps ça ne fait pas de mal.

Et vous, vous vous sentez dans un état proche de Thierry?

7 commentaires :

  1. « Quand on cesse de bloguer, on disparaît de la blogosphère. »

    De même, quand on arrête de se masturber, on ne fait plus partie des branleurs. Si c'était pour enfoncer de telles portes ouvertes, il a bien fait de se recentrer sur sa petite famille, votre gars…

    RépondreSupprimer
  2. Excuse moi, je n'ai pas trop le temps de commenter. Il faut que j'aille voir mes retweets, mes mails, mes notifications, voir si on m'a lié, mon classement... mon dieu je chute !
    Désolé je n'ai vraiment pas le temps de lire ton billet et de le commenter !
    Zut ! J'ai 2 SMS !
    À plus !...

    RépondreSupprimer
  3. Oui, Addiction en vue!
    J'arrête, je lève le pied après la présidentielle...
    Pas le choix. #2012VirerSarko

    RépondreSupprimer
  4. Je ne le connais que vaguement. Il avait des billets intéressants mais j'étais souvent en total désaccord avec lui. Il n'avait pas la bonne vision des blogs et se prenaient pour un gourou, en oubliant totalement les "petits blogs" comme le tien (je m'exclus du lot vu la position spécifique de mes blogs mais au fond, c'est pareil : je blogue pour des coups de gueule, pas pour faire autorité) alors qu'il y en environ 400 000 pour une douzaine de blogs individuels ou personnels tenus de manière professionnelle pour faire "autorité"...

    RépondreSupprimer
  5. Il faut faire gaffe, j'ai fait mon chemin là dessus

    RépondreSupprimer
  6. @Didier,
    Merde, je vais finir chez les modernoeuds moi.

    @Gildan,
    Toi! Speed? hmmpf!

    @Nicolas,
    Il s'est fait un bon coup de pub en tout cas.

    @Pierre,
    J'ai pensé à toi et tes billets là-dessus!

    RépondreSupprimer
  7. Mon blog ne fait pas partie de la sphère des blogueurs z'influents...J'écris un billet, quand j'ai un état d'âme ou un coup de gueule...Ça me permet aussi de lire les blogs comme le tien, et de faire un petit commentaire de temps en temps...Je ne comprends rien aux réseaux sociaux, et je ne veux rien y comprendre, je ne suis d'ailleurs pas équipé pour...Bref, je m'en fous complètement des tweets et autres gadgets créés pour asservir encore plus l'individu à une dépendance complètement inutile...
    Et ça ne m'empêche pas de dormir, bien au contraire !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons