jeudi 3 janvier 2013

здоровье Depardieu!



Bon ben voilà c'est fait, le président Vladimir Poutine a accordé jeudi 3 janvier la citoyenneté russe à l'acteur français Gérard Depardieu, qui a menacé récemment de renoncer à son passeport français pour protester contre les augmentations d'impôts visant les plus riches.
Les russes font la fête de Moscou à Vladivostok et les tirs de Kalashnikov  résonnent dans la campagne marseillaise nostalgique du Soviet suprême, le puissant Poutine a réussi un grand coup en attirant Gégé, félicitations à lui.

"Vladimir Poutine a signé un décret accordant la citoyenneté russe au Français Gérard Depardieu", précise le Kremlin dans un communiqué, en mentionnant un article de la Constitution russe qui donne le droit au président d'accorder, selon sa volonté, la citoyenneté russe à des étrangers.

Messieurs Sardou, Barbelivien, Hallyday, Delon, Vendetta et autres opprimés de l’impôt, le paradis vous attends, dans la  Russie de Vladimir Poutine l'hospitalité n'est pas un vain mot et on sait faire la fête là-bas.

Souhaitons bon vent à Big Gégé Bada Boum!


24 commentaires :

  1. J'espère qu'il demandera à être payé en roubles pour son prochain film !

    RépondreSupprimer
  2. http://tianplus.blogs.nouvelobs.com/archive/2013/01/03/bourgogne.html


    gérard , revient on peut rouler bourré avec un passeport russe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ce que j'ai vu sur les dernières photos de Gégé, il conduisait des fauteuils roulants.

      Supprimer
  3. Après tous ses rôles de héros (fictifs) dans des films, il s'est trouvé un beau rôle de salaud mais vrai celui-là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bof, il est plus ridicule qu'autre chose.

      Supprimer
  4. Il n'empêche qu'il doit supérieurement se marrer, pendant que vous trépignez ! Surtout s'il lit les blogs de gauche…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lui souhaite de se marrer, Poutine peut être très rigolo quand il veut.

      Supprimer
    2. Oui mais il aurait été mieux avec Eltsine.

      Supprimer
    3. Oui c'est vrai, il avait la même descente.

      Supprimer
  5. Si vous remarquez bien, Poutine est un pince sans rire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout avec son couteau de Rambo entre les dents.

      Supprimer
  6. Les rosbifs et les russkovs se foutent bien de la gueule des frenchies en ce moment... Ca doit rigoler sec dans les pubs et les datchas.
    On est vraiment dans la merde avec ce gouvernement guignoloïde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore les analyses politiques de haut niveau.

      Supprimer
    2. Pas besoin d'être dans la finesse avec les saillies récentes des politiques...

      Supprimer
    3. Lesquelles ? La principale saillie récente de nos politiques est la tribune d'Ayrault dans Le Monde sur les actions qu'il va mettre en oeuvre mais tu ne l'as pas lue (ce qui n'est pas une critique, je ne l'ai pas lue non plus).

      Supprimer
    4. Au choix :
      Ayrault qui trouve minable le départ de Depardieu
      Galut qui propose de faire sauter sa nationalité.
      Dupont-Aignan qui le compare à un déserteur !
      Duflot qui propose aux français de jouer les concierges afin de dénoncer les proprios de logements vides (au fait le PCF a récemment expulsé des squatteurs d'un de ses immeubles parisiens...)
      Duflot encore qui somme l'Eglise d'aider les sans abris, comme si les bénévoles avaient attendu la poissonnière de service...
      Plus récemment Pascal Cherki sur twitter qui s'en prend au MEDEF façon cour de récré

      Supprimer
    5. Ceci dit Vlad, j'en n'ai rien à taper de ce que pensent les anglais et les russes de la France, qu'ils s'occupent de leur système de santé publique pour les anglais, cela nous évitera d'avoir des factures de soins de riches soignés en France et non payés par la royauté (de mes couilles).

      Supprimer
    6. Fred, c'est vrai que tout ne va pas bien chez les Anglais, mais arrêtons d'encenser le système français qui a ses défauts et de descendre le système anglais qui a aussi ses qualités.
      Deux exemples: Mon ex beau-frère obligé de se taper plusieurs centaines de km en 3 jours, parce qu'il est à la campagne, cancéreux et obligé de faire des allées et venues épuisantes et absurdes en taxi entre chez lui et l'hosto le plus proche (90 bornes). 180 km et 3h d'attentes du taxi pour un examen des dents que le dentiste local refusait de lui faire, entre autres...
      Ma fille qui a été évacuée en urgence dans un centre de soins public à Cambridge, à cause d'une crise d'asthme. Pas d'attente. Salle nickel. Personnel disponible. Pas une seule paperasse à remplir et pas un penny à débourser. Ni là, ni ensuite chez le pharmacien. Le tout avec le sourire. Quand je compare avec l'hôpital dont je dépends, je me dis que tout n'est pas si simple.
      Faut faire gaffe aux simplifications...

      Supprimer
    7. Io, en Grande Bretagne, quand une maladie est plus ou moins rare, ils ne s'en occupent pas, les gens sont obligés de se démerder. Une amie qui bosse à Londres a une maladie rare et doit venir en France se soigner avec l'accord de l'équivalent de sa mutuelle anglaise, sauf que le France avance les frais que les anglais ne remboursent pas.
      Je détaillerais à l'occasion. C'est facile d'avoir des bons chiffres, un peu comme le chômage bas en Allemagne avec des salariés à 5 euros de l'heure. Arrêtons d'encenser le libéralisme.

      Supprimer
  7. Ramzan Kadyrov est le dictateur au pouvoir en Tchétchénie depuis 2007.

    Pour son trente-cinquième anniversaire, le 5 octobre 2011, des vedettes acceptent son invitation pour des montants inconnus : Jean-Claude Van Damme, Hilary Swank, Eva Mendes, Vanessa Mae (celle-ci pour 500 000 dollars, selon la presse locale).

    Un an plus tard, le 5 octobre 2012, Ramzan Kadyrov a de nouveau payé quelques vedettes pour venir fêter ses 36 ans dans la capitale de la Tchétchénie, Grozny.

    Question : combien de dollars le dictateur Ramzan Kadyrov a-t-il payé à Gérard Depardieu ?

    500 000 dollars ?

    Lisez cet article :

    « Gloire à Kadyrov ! » Depardieu célèbre son ami l’autocrate tchétchène.

    Depardieu n’est pas seulement l’ami de Nicolas Sarkozy et de Fidel Castro.

    Le 5 octobre 2012, Grozny a célébré sa fête annuelle, qui tombe opportunément en même temps que l’anniversaire du président de la République et autocrate tchétchène Ramzan Kadyrov, soupçonné de nombreux crimes.

    Invité d’honneur, l’acteur Gérard Depardieu est venu rendre gloire à son ami Ramzan Kadyrov, qu’il célèbre sur cette vidéo :

    « Gloire à Grozny, gloire à la Tchétchénie, gloire à Kadyrov ! »

    Selon un communiqué de presse officiel tchétchène, le gala auquel assistait Depardieu s’est terminé par une danse caucase au cours de laquelle Kadyrov a dansé quelques pas avec l’autre invitée de marque, l’actrice italienne Ornella Muti.

    Voir la vidéo complète :

    http://www.rue89.com/zapnet/2012/10/22/gloire-kadyrov-depardieu-celebre-son-ami-lautocrate-tchetchene-236434

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'argent n'a pas d'odeur soit-disant, parfois il sent vraiment mauvais.

      Supprimer
  8. y a la chatreuse de baudet qui voudrait le rejoindre au pays des droits des éléphants

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons