mercredi 3 avril 2013

Philémon est orphelin



Philémon est un jeune garçon, un peu rêveur, espiègle et curieux. Tout son univers se trouve bouleversé le jour où, tombé dans un puits, il atterrit sur le Second "A" ou se trouve déjà le vieux Bartélémy, puisatier de son état, vivant là avec pour toute compagnie le centaure Vendredi. 

 C'est le début de tout un tas d'aventures pour Philémon et Bartélémy, qui parviendront au terme de folles aventures à s'échapper du Monde des Lettres. 

 Quand le vieux Bartélémy, revenu de ce monde fabuleux et étrange ou il avait passé 40 ans de sa vie, se rend compte que dans "Notre" monde "les bouteilles ne poussent pas sur les arbres" et "les gens sont obligés de travailler", il est tout à coup très malheureux. Et Philémon, l'aidera a retourner dans le Monde des Lettres ou il vivra a nouveau d'autres palpitantes aventures, au grand dam de son père qui le croit toqué. 

 On entre de plein pied dans un univers surréaliste, étrange et poétique que Fred nous dessine d'une façon époustouflante, baroque et déconcertante, ses dessins sont pleins de volutes, et de bizarreries, comme le monde qu'il décrit. Un Monde ou les Lampes-naufrageuses s'acharnent à faire échouer les bouteilles-navire en les entraînant sur les récifs, un Monde où les maisons "poussent" : d'abord simples masures, pour devenir enfin de vrais palais. 

 Philémon la BD, ne laissera personne indifférent. Vous y plongerez tête baissée ou vous resterez incrédule comme le père de Philémon ... [source]

Gamin, le net n'existait pas [mode vieux con] alors je fréquentais la bibliothèque municipale de ma ville pour y lire énormément de BD dont les aventures de Philémon et Bartélémy , ces histoires fantastiques pleines de mystères et de dessins rigolos m'épataient particulièrement. Comme l'expression que Fred aimait à faire dire à ses personnage,  "le fond de l'air est frais", encore plus depuis hier soir.

5 commentaires :

  1. Eh oui, le fond de l'air est frais...Et sur le mode encore plus vieux con, j'ai découvert Fred dans Hara Kiri, où il cohabitait avec une pléiade de jeunes auteurs talentueux comme Reiser, Gébé, Wolinski, Cabu, Gottlieb et beaucoup d'autres qui ont également été publiés dans Pilote...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gottlib, je suis un inconditionnel, je sens que je vais relire tout ça moi...

      Supprimer
  2. Il était vieux...
    Mais ses albums, non !
    J'aime beaucoup Philémon.
    Et beaucoup de non-lecteurs de BD aiment quand même Philémon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je ne connaissais pas son âge, ça m'a surpris.

      Supprimer
    2. Ben oui, il était plus vieux que moi !

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons