mercredi 11 septembre 2013

Santiago 11 septembre


Le 11 septembre 1973, Augusto Pinochet mobilisait l'armée pour renverser le président Salvador Allende, il prend le pouvoir et plonge le pays dans une dictature sanglante.
Deux ans avant sa mort, le dictateur avait écrit une lettre dans l'intention qu'elle soit diffusée après sa mort, il justifiait, persuadé de sa bonne foi, son coup d'Etat du 11 septembre 1973 contre le président Salvador Allende et les presque 20 ans de dictature qui ont suivi.

Extrait de la partie finale de cette lettre, adressée à tout les chiliens, y compris, donc, ceux qui ont souffert, ceux ont été torturé et ceux ont perdu des membres de leurs familles:

[....]
Comme je souhaite que n'eût pas été nécessaire l'action du 11 septembre 1973!
Comme j'aurais voulu que l'idéologie marxiste-léniniste ne s'interpose pas dans notre vie de la Patrie! Comme j'aurais souhaité que le président Salvador Allende n'incube pas dans sa doctrine l'intention de transformer notre Patrie en une pièce de plus de l'échiquier dictatorial marxiste!
Les guerres apportent des douleurs très difficiles à guérir. Les parents et amis de nos compatriotes tombés lors de l'affrontement fratricide auront pour toujours un souvenir noir de ce qui s'est passé.
Je vais à la messe et je communie. Je ne cesse jamais de penser aux blessures ouvertes.
Comme j'aimerais marcher dans les rues, saluant, consolant, aidant...
Mon destin est une sorte de bannissement et de solitude que je n'aurais jamais imaginés et encore moins souhaités.
Pour terminer, je déclare en toute sincérité être fier de l'action énorme qu'il fallut effectuer pour empêcher que le marxisme-léninisme ne parvienne au pouvoir total et aussi pour que ma chère Patrie soit une "grande nation", comme le disait la devise qui inspira dès le début la Junte de Gouvernement.
De cela, je ne douterai jamais, sans la moindre hésitation. En cas de répétition de l'expérience, j'aurais néanmoins souhaité davantage de sagesse.

AUGUSTO PINOCHET UGARTE
 Capitaine général 
Ex-Président de la République 
Ex-sénateur de la République 
Ex-Commandant en Chef de l'Armée

L'intégralité de la lettre est à lire ici

Aujourd'hui, Augusto Pinochet est toujours soutenu par beaucoup de conservateurs au nom de l’occident.

A lire chez Melclalex pour rappel, l'intégralité du dernier discours de Salvador Allende.

6 commentaires :

  1. et oui, un authentique dictateur fasciste

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Il faut en cette période de banalisation de certaines idées nauséabondes.

      Supprimer
  3. Il est plutôt digne et émouvant, cet extrait.

    Et Pinochet n'était nullement fasciste ; plutôt conservateur à la mode Franco.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y croyait dur comme fer derrière ses lunettes tellement opaques qu'il ne voyait pas ses propres crimes.
      Après tout est une question d'appréciation, Hitler l'aurait trouvé un tantinet gauchiste je pense.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables ou insultants seront supprimés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Twingly BlogRank Licence Creative Commons